top of page
Ancre 1

Festival de l'Eau 2023 : Les conducteurs de cyclo-pousse retrouvent le sourire

Lors de la célébration de l'édition 2023 du Festival de l'Eau, plusieurs conducteurs de cyclo-pousse ont exprimé un peu d'optimisme quant à leur activité.

Les conducteurs de cyclo-pousse retrouvent le sourire

« Ces jours-là, il y a eu beaucoup de touristes qui circulaient le matin et le soir. Je me suis fait un revenu décent », confiait M. Tep Sam An, un conducteur de cyclo âgé de 65 ans. Un autre conducteur de cyclo, M. Sok Ra, 45 ans, a déclaré qu’il recevait 4 à 5 touristes par jour pendant les festivités, avec un revenu moyen de 40 000 à 50 000 riels (environ 10 à 12,5 dollars).

« Je suis chauffeur de cyclo-pousse depuis 10 ans et pendant la pandémie de COVID-19, les affaires ont été très calmes. Il n’y avait pas de clients, ni locaux ni étrangers », ajoute-t-il.
Les conducteurs de cyclo-pousse retrouvent le sourire

Le cyclo est un « vélo-taxi » à trois roues. Il s'agit du plus ancien mode de transport au Cambodge, qui remonte à l'époque coloniale française. Il propose aujourd'hui une expérience unique aux touristes qui visitent la capitale Phnom Penh.

Une fondation de cyclo-pousse, initiée par le Premier ministre Hun Sen, a été lancée en janvier 2018. Les conducteurs de cyclo bénéficient depuis de soins médicaux gratuits dispensés dans les hôpitaux publics ainsi qu’un soutien financier pour leurs besoins quotidiens et l’entretien du cyclo.

Depuis 2018, l'ancien chef du gouvernement royal, S.E.Hun Sen, également président d’honneur de la Fondation, organise chaque année une rencontre avec les conducteurs de cyclo de tout le pays. Rencontre qui n'a pas eu lieu depuis deux ans en raison de la pandémie.

CG & AKP

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

bottom of page