top of page
Ancre 1

Cambodge & Tourisme - Conférence (1) : Jef Moons, « créer une destination côtière offrant une expérience active et au-delà des attentes classiques »

Dernière mise à jour : 24 févr.

Lors d’une récente conférence qui a réuni plus de 150 personnes - en ligne et en présentiel - et ayant pour thème « Le Cambodge secret : à la découverte des joyaux de la côte », avec le soutien de la Fédération du tourisme du Cambodge et de plusieurs partenaires du secteur, Jef Moons ouvrait les débats en insistant sur la nécessité pour le Cambodge de passer d’une destination secondaire à une destination de premier plan, primaire et autonome.

Lors de l’ouverture de cette conférence qui se déroulait dans les locaux du Sun & Moon Riverside et en ligne, Jef Moons rappelait en préambule l’importance de jouer la carte régionale et qu’une entente entre les pays de l’ASEAN s’avérait essentielle pour promouvoir la destination Cambodge à son plein potentiel.

« Nous devons agir d’une seule voix au niveau régional pour faire revenir les touristes dans notre pays », disait-il, rappelant également que le Cambodge ne ménageait pas ses efforts dans ce sens :

« Pour relever tous ces défis, il est bon de savoir qu’il existe aujourd’hui un excellent travail d’équipe entre le ministre du Tourisme, les entreprises, le secteur privé, le secteur public, les organisations hôtelières et les experts du voyage ».

Selon l’hôtelier, ces efforts devraient permettre bientôt au pays de devenir une « destination touristique prioritaire et autonome ». Toutefois, ce dernier précisait qu’il fallait se montrer imaginatif en créant « des raisons originales pour que les touristes ne se contentent pas de visiter les temples, mais qu’ils restent plus longtemps et qu’ils voyagent vers le sud ».

Touriste différent de Voyageur

Soyons honnêtes, poursuivait M. Moons, fondateur et PDG du Knai Bang Chatt par Kep West, « le touriste cherche souvent à passer du bon temps en profitant des attractions populaires et des environnements familiers. Le voyageur, quant à lui, s’ouvre à l’inconnu, vit des expériences uniques et des immersions culturelles, s’aventurant au-delà des lieux touristiques classiques ».

Selon M. Moons, un voyageur ne se contente pas seulement de repérer les centres d’intérêt. Il cherchera à découvrir l’âme de la destination.

« Pour s’assurer et conserver une position de leader sur le marché du voyage d’aujourd’hui, il est essentiel de créer en permanence des expériences uniques et qui dépassent l’ordinaire du voyage simplement touristique. », précisait-il, ajoutant :

« Nous devons penser à des schémas de voyage qui informent, captivent et redéfinissent l’excitation et qui s’alignent également sur les perspectives en constante évolution de nos visiteurs-voyageurs. Il faut dépasser les limites de ce qui est considéré comme traditionnel et planifié par les uns et les autres. »

Jef Moons expliquait également que, dans cet esprit, il s’avérait indispensable de créer une destination côtière qui offre une expérience active, dépassant les attentes classiques de l’hôtellerie et allant au-delà du service conventionnel :

« Un voyage doit être transformateur et nous devons proposer et construire ensemble de nouvelles expériences en présentant les innombrables aspects de la côte cambodgienne. Ces aspects comprennent la culture, la nature et la préservation, ainsi que multitude d’activités et d’excursions ».

Sport, art, mode de vie et événements liés au bien-être font aussi partie des concepts de voyage que M. Moons souhaite promouvoir, arguant qu’une authentique expérience de voyage est bien plus qu’un changement de direction. « Il s’agit d’un effort pour captiver une nouvelle génération de voyageurs conscients et se rapprocher d’eux. Ils veulent des territoires inexplorés et considèrent la spontanéité comme un aspect essentiel de leur philosophie de voyage. En fin de compte, notre objectif est de créer et de devenir le centre de la durabilité et une destination de voyage inclusive pour Kep et Kampot, en favorisant des liens significatifs entre les gens et la nature, ce qui aura un impact positif à la fois sur la communauté et sur l’environnement pour les générations futures. », ajoutait-il avant de conclure :

« Il faut proposer un mélange unique de deux mondes en promouvant une solution de voyage holistique qui suscite des opportunités et qui permet aux gens de véritablement voyager. »

À suivre

Commenti


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page