top of page
Ancre 1

Cambodge & Francophonie : Edgar Doeric de l'OIF, « Transformer l’espace francophone en un terreau pour une innovation inclusive »

Le ministre cambodgien du Tourisme, S.E. Sok Soken a rencontré vendredi M. Edgar Doerig, représentant régional de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour l'Asie et le Pacifique. Cet entretien visait à explorer comment promouvoir davantage la coopération dans le développement du tourisme durable au Cambodge.

« La promotion du tourisme durable est un projet qui me tient particulièrement à cœur. Donc, dans cette perspective de décentralisation des activités de l’Organisation Internationale de la Francophonie, c’est notre représentation à Hanoï qui a reçu ce programme et nous allons le gérer avec quatre personnes qui vont se joindre à mon équipe », expliquait M. Doerig lors de son allocution délivrée à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie au Sora Sky Bar du Rosewood Phnom Penh.

Rappelons que L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) déploie depuis 2021, à travers l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), plusieurs actions pour soutenir un écosystème favorable et stimulant pour l’innovation inclusive dans ce secteur clé.

Selon l’IFDD, l’ambition est de « transformer l’espace francophone en un terreau pour une innovation inclusive ». Dans sa nouvelle programmation 2024-2027, l’OIF donne à l’innovation une place prépondérante à travers le programme « Le Français au service du développement durable » avec plusieurs projets où l’innovation joue un rôle significatif. Dans le cadre du projet « Accompagnement des transformations structurelles en matière d’environnement et de climat », des dispositifs innovants seront par exemple déployés pour favoriser et accélérer l’accès aux financements durables tout en soutenant plus efficacement l’adoption et la mise en œuvre des engagements nationaux afin de contribuer à « faire de la francophonie, un laboratoire de coopération stratégique et innovant » (en savoir plus ici).

Durant son discours, M. Doeric soulignait également l’enthousiasme régnant dans le domaine de la Francophonie pour la région Asie-Pacifique :

« Je suis responsable pour toute la région de tous les États membres, gouvernements et États associés et observateurs pour l’Asie-Pacifique avec notre représentation basée à Hanoï. Donc, tout au long de cette année, j’ai vraiment pu mesurer l’enthousiasme, la présence et les acteurs clés qui œuvrent jour par jour, soit des professeurs, soit des officiels, soit des acteurs dans le domaine culturel pour la langue française, les cultures francophones et tous les projets et programmes que nous sommes en train de mettre en œuvre avec leur participation », déclarait-il, soulignant :

« Mais j’ai aussi constaté qu’il y avait des défis à relever, il y a d’autres langues qui sont populaires, il y a d’autres acteurs. Mais avec le réseau que j’ai pu tisser avec vous ici, le Cambodge demeure très actif dans plusieurs domaines. »

« On l’a vu l’année passée avec le Conseil pour la Promotion de la Francophonie, je m’en réjouis et c’est pour cela aussi que le Cambodge est le pays de loin le plus visité par moi-même et mes collègues, après le Vietnam. L’ambassadeur Jacques Pellet a dressé un inventaire assez complet de l’action de la France au Cambodge. Nous travaillons main dans la main et, souvent, nous avons des initiatives conjointes ou coordonnées en tout cas ».

Après avoir mis l’accent sur le réseau des structures et institutions nationales en charge de la francophonie en Asie-Pacifique, M. Doerig a tenu à féliciter S.E. Dr CHHIV Yiseang, secrétaire d’État, vice-ministre et correspondant national auprès de l’OIF et de ses structures :

« Pendant plusieurs années, avec beaucoup de doigté, des idées et des initiatives nouvelles, il a participé activement à nos réunions annuelles, dont la plus récente à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, en octobre 2023. Donc, je voudrais bien vraiment officiellement le remercier. Et je crois que tous ceux qui le connaissent vont se joindre à moi pour un applaudissement bien mérité. »

Le représentant de l’OIF citait ensuite « une vraie dynamique économique, des échanges avec beaucoup d’entreprises, soit européennes, soit asiatiques, mais aussi africaines dans le cadre de la MECA, cette mission économique et commerciale qui aujourd’hui constitue un modèle qui a fait ses preuves.

M. Doerig mentionnait ensuite « l’engagement très fort du Cambodge pour les opérations de maintien de la paix et la mission électorale de la francophonie qui a eu lieu cette année. « Une mission durant laquelle nous avons été bien accueillis par le gouvernement, eu des échanges avec toutes sortes de partis intéressés et pu observer que ces élections s’étaient bien déroulées ».

Cette année, l’OIF s’impliquera fortement avec le Cambodge à travers le Fonds de Solidarité Francophone qui interviendra au profit de l’ONG Phare Ponleu Selpak, à Battambang, « le plus grand, le plus important projet parmi 54 propositions qui ont été finalement acceptés par le comité de sélection à Paris ».

« J’aimerais aussi féliciter le Cambodge d’avoir pris cette initiative de se porter candidat pour accueillir le prochain sommet de la Francophonie et je lui souhaite bonne chance.»

Le représentant régional concluait : « Et vous vous souvenez, il y a 30 ans, il y a quand même eu beaucoup d’investissements, beaucoup de liens qui ont été créés, recréés, non seulement au Vietnam, mais dans toute la région, impulsés par la France. C’est vrai, c’est soutenu et ça continuera comme ça avec les autres membres actifs dans la région. Donc, je termine avec cette intervention, encore une fois, pour vous remercier toutes et tous, pour tout ce que vous faites pour la francophonie. Vive la francophonie ! Merci beaucoup et bonne soirée ».

 

Écouter le discours de M. Edgar Doerig

 


Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page