Cambodge Mag

Novices à Kampong Cham

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

mercredi, juillet 19, 2017

Cambodge - Santé : Campagne contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme

L'ONG le Fonds mondial (Global Funds) accordera 98 millions de dollars US au Cambodge pour lutter contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme pour un programme s'étalant de 2018 à 2020, a déclaré mercredi un officiel cambodgien. Apparemment, les quelques déboires concernant l'utilisation des fonds destinés à la lutte contre la malaria (2016) entre le gouvernement et Global Fund n'ont pas empeché de l'ONG de poursuivre ses financements.

Travailleur social pour Global Fund. Photographie fournie
"...La subvention n'est pas en mesure de répondre à tous nos besoins et le gouvernement affectera une série de budget complémentaires pour assurer la réussite de la mise en œuvre des projets de lutte contre les épidémies...", a déclaré Ieng Mouly, président de l'Autorité nationale pour le SIDA et responsable du Comité de coordination du Fonds mondial au Cambodge.

Il a également appelé les pays amis et les partenaires du développement à fournir davantage d'aide au Cambodge pour lutter contre ces épidémies. Le pays d'Asie du Sud-Est a connu un succès dans la réduction du taux d'infection par le VIH en près de deux décennies. Le taux de contamination du VIH chez les adultes cambodgiens, âgés de 15 à 49 ans, était de 0,5% en 2016, contre 2,5% en 1998, a déclaré Mouly, estimant que 74 000 Cambodgiens vivent actuellement avec le VIH / SIDA.

Pour la tuberculose, le Cambodge demeure l'un des pays les plus affectés au monde et la maladie tue environ 9 300 personnes chaque année, selon l'Organisation mondiale de la santé. Pour le paludisme, le pays a signalé 23 630 cas en 2016, soit une baisse de 54% par rapport à 51 260 dans l'année précédente, selon les chiffres du gouvernement. La maladie infectieuse a tué une personne l'année dernière, contre dix décès l'année précédente.


Cambodge : Soutien de WCS à l'arrêt du dragage de sable dans la rivière de Srè Ambel

L’ONG Wildlife Conservation Society (WCS) a exprimé son soutien à la décision du ministère des Mines et de l’Energie du 10 juillet dernier d’arrêter tous les  travaux de dragage de sable dans la rivière de Srè Ambel, province de Koh Kong, et d’interdire toutes les exportations à l’étranger.

La Tortue royale du Cambodge dans la rivière de Srè Ambel
''...Cette décision reflète les efforts et la détermination du ministère des Mines et de l’Energie à éviter les impacts négatifs des activités de dragage de sable sur l’environnement, la pêche, les communautés locales ainsi que sur la protection de la biodiversité, y compris les Tortues royales...'', déclare WCS dans un communiqué de presse rendu public aujourd’hui.

La rivière Srè Ambel est, souligne la WCS, un site de préservation très important car c’est le seul endroit au Cambodge où se trouvent les Tortues royales, le reptile national du Cambodge. La Tortue royale est une espèce de tortue en voie d’extinction. En 2000, une petite population a été retrouvée par l’Administration des pêches et WCS dans la rivière Srè Ambel. Récemment, le groupe de conservation a également trouvé un nid de 19 œufs de crocodile siamois, qui figure sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), dans ce système fluvial.
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, juillet 2017 –


Cambodge - France - 14 juillet : Siem Reap en Fête Tricolore...

A l'occasion de la Fête Nationale Française, le Victoria Angkor Resort & Spa avait revêtu ce week-end le drapeau tricolore pour une soirée aux couleurs de la France, avec du spectacle, des couleurs, de la bonne humeur et, cela va de soi,  de la belle cuisine française. ! Merci à tous ceux qui ont répondu présent, et qui ont contribué à faire de cette soirée une superbe réussite ! Pour consulter la totalité de l'album photo, cliquer ici...











Cambodge - Construction - Immobilier : 1.523 projets au premier semestre 2017

Le ministère de l’Aménagement territorial, de l’Urbanisation et de la Construction a fait savoir que le secteur de la construction au Cambodge avait connu une augmentation de 27,44% au cours des six premiers mois de cette année. De janvier à juin 2017, au total, 1.523 projets sur une superficie de 7.284.675 m2 d’une valeur de plus de 4.943 millions de dollars américains, ont été approuvés par le ministère, contre seulement 1.183 projets de 10.512.261 m2 d’une valeur de 3.879 millions de dollars pendant la même période de l’année précédente, indique le ministère.



Pour le premier semestre de 2017, le ministère a accordé des permis de construire à 14 Borey et à 43 bâtiments de cinq étages et plus. Selon la même source, depuis l'année 2000 jusqu'en 2017, il y avait au total 309 projets de 13.462.063 m2 d’une valeur de 4.686 millions de dollars investis par des étrangers originaires de 18 pays. Le Cambodge compte actuellement 1.006 entreprises d’architecture et de construction enregistrées, dont 408 sont des entreprises étrangères.
Avec C. Nika - AKP Phnom Penh,  juillet 2017 –


Cambodge - France : Renforcement des partenariats sociaux dans le textile

La France renforce son action en faveur des ouvrières du secteur textile au Cambodge en contribuant à la mise en place de services de santé et de petite enfance avec l’ONG Planète Enfants et Développement.

L’Agence Française de Développement (AFD) vient de signer une convention de financement de 330 000 EUR avec l’ONG Planète Enfants et Développement (PE&D) pour soutenir la mise en place de services de santé et de petite enfance pour les ouvrières du secteur textile au Cambodge. M. Philippe STEINMETZ, Directeur de l’AFD pour le Cambodge, et Mme Nathalie DUPONT, Présidente de PE&D, ont signé cette convention sous l’égide de Mme Eva NGUYEN BINH, Ambassadrice de France au Cambodge, et en présence de représentants des partenaires ministériels et des organisations de la société civile.

De gauche à droite : Mme Nathalie DUPONT, Présidente de PE&D, Mme Eva NGUYEN BINH, Ambassadrice de France au Cambodge et M. Philippe STEINMETZ, Directeur de l’AFD pour le Cambodge
Le projet concernera 12 usines pilotes dans les provinces de Phnom Penh et Kampong Speu. Il sera mis en œuvre par une équipe de PE&D, associée au partenaire local historique de l’association, Krousar Yoeung. Le projet touchera directement 140 enfants de 0 à 3 ans et 1200 ouvriers(ières). Une cinquantaine de personnes seront formées à la santé maternelle et à l’accueil des enfants, au sein des usines pilotes.


Ce nouveau projet de PE&D est fondé sur l’initiative actuelle du gouvernement cambodgien qui souhaite développer un nouveau cadre pour la mise en place de services sociaux au sein des entreprises. Il visera : 

1) la mise en place de services de santé reproductive et maternelle (infirmeries) et de petite enfance (crèches) au sein des usines ; 
2) l’évaluation des différents types de services proposés et le plaidoyer auprès du gouvernement, de la société civile et du secteur privé pour leur formalisation et leur diffusion au niveau national. 

La fourniture de services de santé et de garde d’enfants dans les usines de plus de 50 employés (pour les infirmeries) ou 100 employés (pour les crèches) est normalement requise par la loi, mais demeure peu effective ou qualitativement insuffisante. Ce financement fait partie d’une action plus large de l’AFD en faveur du secteur textile au Cambodge et du dialogue sectoriel sur la RSE. Depuis 1993, l’AFD a engagé des projets pour un montant cumulé de plus de 435 M€, dont 60 en 2016, pour accompagner le Royaume dans son développement économique et social. 


Cambodge - Photographie - Phnom Penh : La fin du White Building

C'en est fini du White Building, les bulldozers ont commencé cette semaine la démolition de l'un des bâtiments les plus emblématiques de la capitale du royaume. Seuls les déchets et quelques meubles abandonnés sont maintenant visibles à l'intérieur du bâtiment. Néanmoins, sept familles qui possédaient des appartements dans l'immeuble tentent de rester alors qu'elles refusent d'abandonner leurs appartements en acceptant une compensation qu'elles estiment inférieure au prix du marché (1400 % / M2).

Le White Building. Photographie Vuthy Tha RFA
Inauguré en 1963, également connu sous le nom de «Appartements Municipaux», pour la classe moyenne cambodgienne et les familles pauvres, le bâtiment a été conçu par l'architecte cambodgien Lu Ban Hap et un architecte russe Vladimir Bodiansky dans le cadre de la politique de Norodom Sihanouk visant à transformer le paysage urbain de Phnom Penh. Composé de six blocs où résidaient 493 familles, le bâtiment est situé dans le quartier de Tonle Bassac le long du boulevard Sothearos, à quelques pâtés de maisons des bâtiments de l'Assemblée nationale du Cambodge et du ministère des Affaires étrangères.

Le White Building. Photographie Vuthy Tha RFA
En raison de son état extrême de délabrement, le bâtiment a souvent attiré l'attention des artistes, des danseurs et des photographes. Il y vivait aussi toute une communauté d'artistes, danseurs, musiciens et autres. Il y était même proposé des visites touristiques à 10$ la journée. Le White Building abritait également nombre de marginaux, prostituées et drogués et, en raison de sa proximité avec un ensemble de restaurants et d’hôtels, représentait quelque part le coté ''pays des extrêmes'' qu'on se plait à attribuer au royaume. 

Le White Building. Photographie Vuthy Tha RFA
Si la négociation entre les résidents et les nouveaux promoteurs japonais a été unanimement saluée pour son processus en douceur, beaucoup regrettent qu'il y ait eu peu ou pas de projet réel de réhabilitation qui aurait permis de conserver l'esprit communautaire de cette résidence un peu particulière.

Le White Building. Photographie Vuthy Tha RFA
Le gouvernement envisage de développer la zone en un complexe multifonction de 21 étages avec Arakawa, une entreprise japonaise, pour un projet de 80 millions de dollars US.

Le White Building. Photographie Vuthy Tha RFA
Avec l'aimable autorisation de RFA

Cambodge : Les Pêcheries en Bonne Santé

Le secteur de la pêche au Cambodge, qui joue un rôle essentiel dans la sécurité alimentaire du pays a généré des revenus équivalents à  275 000 dollars US au premier semestre, indique un rapport publié en début de semaine par le ministère de l'Agriculture, des Forêts et des Pêches : "...Au cours de la première moitié de l'année, le Cambodge a exporté environ 5 300 tonnes de produits de la pêche, soit une augmentation d'environ 35,3% par rapport à la même période l'an dernier...Cela a généré un revenu de 275 504 dollars US, soit une augmentation de 37 384 $ par rapport à l'année précédente...", précise le rapport du ministère.

Pêcheurs à Chhnoc Trou pier, Kampong Chhnang. Photographie par WorldFish (cc)
Le rapport indique également que le traitement des produits de la pêche intérieure a atteint 27 500 tonnes au premier semestre, une augmentation de 1 300 tonnes par rapport à la même période l'an dernier. L'objectif du ministère à la fin de l'année est d'atteindre un revenu de 750 000 $ pour le secteur de la pêche. Les prises de poissons d'eau douce au Cambodge sont largement exportées vers Singapour, la Malaisie et la Chine, tandis que les récoltes de poissons marins sont principalement exportées vers la Thaïlande et le Vietnam. Selon un rapport de l'ONG World Fish, le secteur de la pêche au Cambodge aide largement les communautés rurales à diversifier les activités de subsistance en milieu rural, et à se prémunir contre le risque de problèmes agricoles.

Fiona Ramsey, responsable des opérations de la délégation de l'UE au Cambodge, a déclaré que le secteur de la pêche jouait un rôle très important dans la sécurité alimentaire, et dans le maintien et l'amélioration de la nutrition : "...Les pêches contribuent à environ 75% de l'apport en protéines animales des ménages cambodgiens dont la plupart proviennent de la pêche en eau douce...Le secteur de la pêche est également essentiel car il génère des emplois et fournit des revenus aux ménages les plus pauvres. Plus d'exportations du secteur contribueront fortement à la bonne santé de l'économie nationale...", indique Mme Ramsey.

mardi, juillet 18, 2017

Phnom Penh - Célébration - Open Wine : Fête Nationale Belge

C'est ce vendredi que les Belges et les amis de la Belgique auront l'occasion de célébrer la Fête Nationale au restaurant Open Wine de Phnom Penh. Comme à leur habitude, les chefs du restaurant ont concocté un menu tout-à-fait spécial dont la découverte (photo ci-dessous) ne peut que donner l'eau à la bouche. Pour l'animation, l'incontournable Philippe Javelle et son saxophone auront la tache de préparer les convives à une ambiance musicale plus folklorique. Des projections de slide-shows sur l'art, la musique, les artistes et architectes du plat pays seront également proposés. Pour réserver, cliquer ici...