Cambodge Mag

Novices à Kampong Cham

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge


lundi, décembre 18, 2017

Cambodge - Gastronomie - Étoilés Michelin : Le sourire du succès

On oublie parfois que, derrière la réussite d'un dîner gastronomique, il y a un chef talentueux, et Dieu sait si Thierry Drapeaux a fait preuve d'un savoir-faire exceptionnel à l'occasion du dîner Étoilés Michelin jeudi dernier au Topaz, il y a aussi une équipe et un chef résident qui n'ont parfois que quelques jours pour s'adapter, collaborer et s'habituer aux techniques d'un chef prestigieux venu de France. 

Toute l'admiration pour Thierry Drapeaux et l'immense satisfaction d'avoir pu travailler avec l'un des meilleurs chefs de France, dans un seul regard complice et amusé de Sopheak Pov, chef du restaurant Topaz
Chef Sopheak Pov travaille au restaurant Topaz depuis plus de 14 ans. Originaire de la province de Svay Rieng, le chef Sopheak est venu à Phnom Penh en 1995, où il a d'abord été professeur d'école. Il a suivi ensuite une formation hôtelière d'un an, auprès de l'ONG Friends International, avant de commencer sa carrière au restaurant Comme à la Maison, où il découvrira sa passion pour la cuisine, et la cuisine française en particulier.  Le jeune chef continuera, au cours de sa carrière, à développer sa  passion et son esprit très compétitif, notamment en travaillant six mois dans les cuisines du restaurant du chef étoilé Alain Dutournier à Paris, avant de se diriger vers le sud, au pied des Pyrénées, où il excellera au restaurant étoilé Arrambide à l'Hôtel Les Pyrénées.

Sopheak Pov, chef du restaurant Topaz, Thierry Drapeaux et Arnaud Darc, PDG du groupe Thalias
La cuisine française, les Étoilés Michelin, le savoir-faire et l'excellence requis par le restaurant Topaz...Sopheak Pov s'y est habitué depuis ses longues années et chacun aura sans doute remarqué son professionnalisme, son sérieux et sa modestie lors des conférences de presse et démonstrations qui précèdent généralement les événements gastronomiques préparés par Thalias. Ce n'était donc pas la première fois qu'il collaborait avec des noms prestigieux, mais l'événement de jeudi avait une saveur toute particulière.

D'abord parce qu'il accueillait le chef français Thierry Drapeaux, virtuose imaginatif et méticuleux, qui se définit aussi comme un provocateur de plaisirs, probablement l'un des meilleurs chefs, sinon le meilleur, de la longue série qui est venue partager le plaisir de la belle cuisine sur les élégantes tables du Topaz. ''...Thierry Drapeaux travaille les textures, les volumes, du croquant au croustillant, du moelleux au confit. Il raconte une histoire dans chaque assiette. Les couleurs caracolent, les parfums éclatent et explosent en bouche...'', indique le Guide Michelin qui lui a attribué deux étoiles pour son restaurant La Chabotterie à Saint-Sulpice-le-Verdon.

Une saveur toute particulière ce jeudi soir car on aura aussi remarqué, en fin de dîner, ce sourire unique de satisfaction et d'estime de la part du chef cambodgien Sopheak Pov vers son mentor de quelques jours, un sourire derrière lequel on pouvait deviner toute l'estime du Cambodgien alors que, en fin de repas, le duo de chefs recevait une ovation assez inhabituelle et des applaudissements bien prolongés, signe d'une soirée durant laquelle le plaisir est allé bien au-delà du plaisir d'un simple repas.  

Caviar, haddock fumé et pain au citron sur un lit de crème à la ciboulette accompagnés d’un coulis de céleri 
Et les applaudissements étaient justifiés car le duo avait préparé un sans-faute et, Thierry Drapeaux n'a pas failli à sa réputation d'excellence et d'inventivité : saveurs et textures savamment composées avec une montée du plaisir tout-à-fait remarquable. Une mention toute particulière pour le haddock fumé, aussi esthétique que savoureux et également pour le dessert, dont le jeu de textures, croquantes, moelleuses, fondantes, aura permis de terminer ce dîner exceptionnel en toute beauté. 

Une belle réussite, une belle soirée et une belle histoire entre le chef étoilé venu de France et le chef Cambodgien amoureux de France.

Cabillaud en chapelure façon Grenobloise servi d’une émulsion beurre noisette truffée 
Pièce de veau fumé au foin, confit d’ail noir, flan de carotte et kumquat confit 
Sphère meringuée à deux parfums : fraises-rhubarbe et mousse citron basilic surmontée d’un coulis de fraises à la menthe

Cambodge - ONG : KEPCHILDREN fait sa rentrée

C’est en 2012 que naît l’association KEPCHILDREN. Après plusieurs années au contact des familles et habitants de Kep, Florian, Fabienne, Aurélie, Khet et Anne-Sophie, les fondateurs de l’association, ont fait un constat. Beaucoup d’enfants ne sont pas encore scolarisés et ce pour de multiples raisons : pas de moyen de transport, pas assez d’argent pour payer le matériel scolaire, nécessité pour certaines familles que leur enfant travaille pour subvenir à leurs besoins…Touchés par les problèmes rencontrés, les fondateurs ont décidé d’agir avec leurs moyens. L’association s’est alors donnée pour mission principale de faciliter l’accès à l’éducation pour les familles les plus défavorisées de la ville de Kep. 

Enfants de l'association KEPCHILDREN
Située anciennement près de l’hôpital public, ses locaux sont à présent juste à côté de l’école publique. Plus d’espace, plus de proximité avec les enfants et avec l’école…  L’occasion de présenter l’association, de revenir sur le projet de cette nouvelle année et de dévoiler ce nouveau lieu :

Des actions au cœur de la problématique de déscolarisation
KEPCHILDREN ne souhaite pas faire à la place des cambodgiens mais avec eux. L’idée n’était pas de créer une école mais de s’adapter au système scolaire du pays tout en fournissant une aide aux plus pauvres. L’association finance pour chaque enfant l’uniforme, le matériel scolaire (cartable, cahier, stylo…) et le vélo pour se rendre à l’école. Les plus grands, à partir de 6 ans, vont à l'école publique de Kep. Les plus petits, de 3 à 6 ans, sont pris en charge le matin au jardin d'enfant de l'association, encadrés par Chreup l’animatrice khmer, Nathan et Liza les bénévoles à l’année. Leur matinée s'organise entre les jeux, la douche, le goûter, le repas et la sieste. L'après-midi, ils vont à l'école maternelle E.S.C. (Educating Smiling Children), partenaire de KEPCHILDREN. Une scolarité ne pouvant être bien suivie sans être en bonne santé et sans un toit convenable, KEPCHILDREN fournit une aide alimentaire aux familles concernées, couvre les frais de santé des enfants et des parents et aide à rénover les maisons qui en ont besoin. 

De nouveaux locaux, de nouveaux projets
Au début, KEPCHILDREN ne comptait que vingt enfants. Avec la rentrée 2017, ce sont maintenant cinquante enfants que l’association accompagne. Anne-Sophie Grasset, la directrice et fondatrice, déclare : ''...L’association s’agrandit d’année en année. Arrivés au terme de leur contrat de location l’année dernière, l'association en a profité pour louer un lieu plus grand, plus aéré. Les enfants auront ainsi plus d’espace pour vivre, jouer et l'association bénéficie également de plus d’espace pour les différents évènements...le but étant cette année d’accueillir une fois par mois tous les enfants de KEPCHILDREN pour une journée conviviale avec un programme de jeux et d'activités diverses… L'association aura également plus de place pour accueillir le public lors de son repas solidaire en février, car avec 200 personnes l’année dernière les invités étaient un peu serrés...'', ajoute Anne-Sophie.  

Ce nouvel espace a également permis d’installer un petit terrain de foot et de volley, un grand préau pour accueillir les maternelles mais aussi les familles lors des réunions, un espace sanitaire et douche, un garage pour le tuk tuk. 

Le préau où se trouve la boutique (à droite) et où ont lieu les activités avec les enfants, les repas, la sieste et les réunions avec les familles. 
''...La maison nous permet aussi cette année d’accueillir une cuisinière, Mouy, qui prépare de bons et variés petits plats pour les maternelles, mais aussi de stocker tout le matériel nécessaire à la prise en charge des enfants et de loger nos deux bénévoles, Nathan et Liza...'', explique la directrice. 

Activité peinture avec les enfants
Enfin, KEPCHILDREN a aussi pu construire une petite chambre au sein de ses locaux pour un enfant de l’association, en perte de liens familiaux. Bien qu’il dorme chez sa tante, cela lui permet d’avoir son espace, il peut venir se doucher et l’association lui paye ses repas. Dans le futur, KEPCHILDREN aimerait également créer un espace pour améliorer sa boutique. Mise en place depuis l’année dernière, elle aide à récolter des fonds pour l’association. Cet aménagement permettrait ainsi aux visiteurs d’avoir un endroit pour échanger avec les membres de KEPCHILDREN, mais aussi de mieux disposer les articles, voire de proposer un plus large choix d’objets à vendre. 

L’association KEPCHILDREN, avec vue sur les terrains de volley et de foot. 
L’année scolaire 2017-2018 annonce donc le renouveau pour l’association KEPCHILDREN, toujours animée par l’idée de Nelson Mandela : ''...l’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde...'',vous pouvez toujours suivre l’association sur :
- Facebook : Kep Children
- Instagram : kepchildren_officiel
- Twitter : @kepchildren
ou vous rendre sur le site : www.kepchildren.com
Textes et Illustrations par Liza Gobbo


dimanche, décembre 17, 2017

Cambodge - Météo : Vague de froid prévue dans le royaume

Le ministère des Ressources en eau et de la météorologie a publié samedi un avis annonçant des basses températures du 18 au 22 décembre 2017, avec des températures pouvant descendre jusqu'à 13 degrés Celsius le long de la chaîne montagneuse des Dangrek, au nord du Cambodge.

Cambodge, production vidéo, presse, filmmaker, documentaires, documentaries, Christophe Gargiulo, Kampuchéa, Cambodge Mag, magazine, Tonle Sap, articles, nouvelles, video production, Cambodia, KiamProd, KiamProd photography, KiamProd movies,KiamProd music,  revues de presse, vietnam, thaïlande, birmanie, Myanmar, Lao, Laos, Burma, Chine, China. photographies, visages khmers, khmer faces, market, marché, Phnom Penh, nouvel an khmer, Khmer New Year,
Koh Kong, photographie par Christophe Gargiulo
Selon le communiqué du ministère, la température dans les provinces de Stung Treng, de Ratanakiri, de Mondulkiri, de Preah Vihear, d'Oddar Meanchey et de Pailin atteindra 15 degrés Celsius, alors que dans les provinces de Pursat, Battambang, Siem Reap, Banteay Meanchey et Koh Kong, la température diminuera entre 16 et 18 degrés Celsius. Le ministère indique également que la température à Phnom Penh et dans les autres provinces baisserait à 19 à 20 degrés Celsius, à l'exception des provinces de Kep, Kampot et Sihanoukville.


Cambodge - Forum des Affaires Cambodge : Quatre milliards d'investissements privés en 16 ans

Le Forum des Affaires Cambodge-EAEU (Eurasian Economic Union Business ) 2017 était organisé ce samedi par le Ministère du Commerce et la Chambre de Commerce Cambodgienne, et présidé par le Ministre du Commerce Pan Sorasak.

Le forum est un rassemblement qui vise à ouvrir la voie aux hommes d'affaires et aux investisseurs pour explorer les opportunités, et forger de nouvelles alliances. Les 150 participants ont exploré les possibilités dans divers secteurs tels que le tourisme, l'agriculture, les soins de santé, les technologies de l'information, les infrastructures portuaires et aéroportuaires, la construction, la fabrication de vêtements et de textiles et les ZES.

Forum des Affaires Cambodge-EAEU 2017
Le forum s'est déroulé à l'hôtel Sokha Phnom Penh, avec la participation de Kith Meng, président de la Chambre de commerce du Cambodge, et Tatyana Valovaya, ministre en charge de l'intégration de la CEE, et Ly Hour, vice-président de la Chambre de commerce cambodgienne. À l'occasion, Ly Hour a déclaré que la construction restait actuellement un secteur important et en pleine expansion. ''...Les investisseurs locaux et étrangers s'intéressent vivement au secteur et c'est une excellente opportunité d'investir dans le secteur de la construction au Cambodge...'', a-t-il déclaré. 

Il a ajouté que de 2000 à 2016, 309 projets ont vu le jour pour une valeur d'environ quatre milliards de dollars, avec des investissements venus de 18 pays, dont la Chine, suivie par la Corée, le Japon, Singapour et la Thaïlande. "...L'environnement des affaires au Cambodge est l'un des plus ouverts au monde. Il offre de nombreuses incitations à l'investissement compétitives, les investisseurs étrangers et locaux étant traités de la même manière en vertu de notre loi sur l'investissement...", a déclaré M. Sorasak.

Cambodge - Commerce : Ouverture officielle de Makro Cambodia

Grosse affluence pour l'ouverture de Makro Cambodia, une succursale de la firme Siam Makro, une entreprise thaïlandaise. A l'origine, Makro est une marque internationale d'entrepôts commerciaux, aussi appelée cash and carry. La propriété de la chaîne de magasins dans le monde est répartie entre deux sociétés: Metro AG en Europe et SHV ​​Holdings en Amérique latine. SHV a ouvert le premier Makro à Amsterdam en 1968. Au cours des années suivantes, d'autres magasins ont ouvert aux Pays-Bas et dans plusieurs autres pays européens et, en 1971, en Afrique du Sud. 

Makro Cambodge. Photographie fournie
Dans les années 1970 et 1980, Makro a étendu ses activités aux Amériques et à l'Asie. Makro s'était également développé aux États-Unis au milieu des années 1980. En 1989, Kmart a acheté les sites américains et en a converti la plupart à Pace Warehouse en 1990. Les magasins asiatiques ont également été vendus à diverses entreprises et ne sont plus tous sous l'enseigne"Makro". En 1998, le propriétaire SHV Holdings a vendu les magasins Makro en Europe à Metro AG.

Les magasins Makro ne sont pas tous ouverts au grand public (sauf en Belgique, au Brésil et en Thaïlande et au Cambodge.) Les non-membres ne sont pas éligibles aux réductions, mais seulement aux entreprises qui doivent être des membres enregistrés.

Siam Makro exploite de grands centres commerciaux en Thaïlande, et le pays cherche maintenant à s'étendre au Cambodge. Makro Cambodia, la branche locale du grossiste international cash-and-carry, est située dans la ville de Pong Peay dans la commune Thmey de Phnom Penh et a ouvert ses portes ce 17 décembre 2017. Selon le ministère du Commerce, Siam Makro a investi 2 millions de dollars US, représentant 70% des coûts du projet, et Okhna Ly Yong Phat a couvert les 30% restants.

Cambodge - En Images : Ouverture de la 12ème Foire d’Import-Export et d’Une Province, Un Produit

La douzième édition de la Foire d’Import-Export et d’Une Province, Un Produit a débuté vendredi après-midi sous la présidence du Premier ministre Hun Sèn. Le chef du gouvernement royal a, à cette occasion, déclaré que cette foire commerciale de quatre jours, était un événement commercial international essentiel au Cambodge, visant à promouvoir les activités commerciales, créer des opportunités de marché, et montrer l'environnement favorable proposé par le gouvernement du Cambodge pour les investissements locaux et étrangers.

Ouverture de la 12ème Foire d’Import-Export et d’Une Province, Un Produit
''...Cette exposition annuelle stimule la productivité, augmente la valeur ajoutée des produits locaux, renforce la qualité des produits et services, crée de nouveaux emplois, augmente les revenus, empêche la migration et contribue à la réduction de la pauvreté au Cambodge...'', a déclaré le chef du gouvernement.


Organisé au Centre de conférence et d’exposition Koh Pich du 15 au 18 décembre, cet événement a attiré 198 entreprises locales et étrangères (Chine, Indonésie, Japon, Corée du Sud, Laos, Malaisie, Myanmar, Thaïlande et Vietnam) qui présentent leurs produits sur 286 stands. Les produits exposés comprennent des produits agricoles et artisanaux, textiles, cosmétiques, électronique, de la soie, des souvenirs, des articles de bureau, des aliments, des bijoux … et des services touristiques, éducatifs, bancaires, etc.
Par Chim Nary & Kok Ky - AKP, décembre 2017

Cambodge - Musique : Jazz en Fête au Topaz


Il y avait du beau monde sur la scène du Topaz ce jeudi soir alors que les organisateurs du festival avaient transformé le ballroom en un club de jazz à l'ambiance et aux tons résolument en phase avec l'atmosphère club exigée pour ce type de musique. Pour ce deuxième jour du Festival International de Jazz proposé par Audi, Steven Gargadennec, partenaire de l'événement avec Klapyahandz avait annoncé un hommage prometteur au légendaire trompettiste de jazz Miles Davis. Pour voir toutes les photographies de la soirée, cliquer ici...

Jazz en Fête au Topaz
Jazz en Fête au Topaz
Parmi les musiciens invités pour cet hommage exceptionnel : Damon Brown, trompettiste de jazz britannique, chanteur et compositeur, qui a joué avec Sting, Eric Clapton, Bjork, Paul Weller, Maxi Priest, The Specials et DJ Gilles Peterson. Jeudi soir, Brown a partagé la scène avec le saxophoniste belge Stéphane Mercier - qui a six albums à son actif - le pianiste et compositeur français Christian Brenner, célèbre pour son doigté et son sens subtil de la mélodie, du temps et de l'atmosphère, Bruno Schorp à la basse et le percussionniste Pier Paolo Pozzi.

La salle du Topaz résolument club jeudi dernier
De gauche à droite, Lina Hak, Son excellence Sok Chenda et Steven Gargadennec

 Ecouter un extrait :



Cambodge - Politique - Ironie : Samdech Hun Sèn encourage l’UE et les Etats-Unis à geler les comptes bancaires des dirigeants cambodgiens

Le Premier ministre Samdech Techo Hun Sèn a encouragé les Etats-Unis et l’Union européenne (UE) à geler les comptes bancaires des dirigeants cambodgiens : ''...Je n’ai qu’une nationalité, je n’ai pas de biens à l’étranger...'', a souligné hier Samdech Techo Hun Sèn au cours de la remise des médailles et des récompenses aux médaillés d’or des 29émes SEA Games au Palais de la Paix, à Phnom Penh, demandant alors combien d’officiels du Parti du Peuple Cambodgien possédaient des comptes bancaires à l’étranger.

Samdech Hun Sèn encourage l’UE et les Etats-Unis à geler les comptes bancaires des dirigeants cambodgiens. 
Photographie AKP
Le chef du gouvernement cambodgien a précisé que ses biens comprenaient des écoles, des pagodes, des systèmes d'irrigations et des étangs, etc. ''...Certaines sanctions proposées par quelques politiciens de l’opposition à la communauté internationale ne sont pas techniquement réalisables et, concernant les visas, il s'agit d'une restriction, pas d'une sanction. Même s'il s'agissait d'une sanction, les Cambodgiens ne mourront pas d’être interdits d’entrer aux Etats-Unis...'', a-t-il déclaré. Concernant la récente résolution du Parlement européen, Samdech Techo Hun Sèn a expliqué que toute résolution du Congrès américain ou du Parlement n'affectera en rien la volonté du gouvernement royal de fonctionner comme il l'entend.
Avec C. Nika -  AKP Phnom Penh, le 16 décembre 2017 –