Cambodge Mag

Novices à Kampong Cham

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

lundi, octobre 23, 2017

Cambodge - Photographie : Rues de Phnom Penh

Couleurs bigarrées et scènes insolites d'un Phnom Penh dans le faux calme d'un dimanche après-midi...Photos par Christophe Gargiulo +855 087 261 019

Rues de Phnom Penh
Rues de Phnom Penh
Rues de Phnom Penh
Rues de Phnom Penh
Rues de Phnom Penh
Rues de Phnom Penh
Rues de Phnom Penh
Rues de Phnom Penh
Rues de Phnom Penh
Rues de Phnom Penh
Rues de Phnom Penh
Rues de Phnom Penh
Rues de Phnom Penh
Rues de Phnom Penh
Rues de Phnom Penh
Rues de Phnom Penh

samedi, septembre 23, 2017

Cambodge - Phnom Penh : Toits et façades insolites

Il suffit parfois de lever les yeux pour s'apercevoir que les rues de Phnom Penh ne sont pas toujours les seuls endroits photogéniques. Toits surchargés, bric et broc, contrastes, les façades de Phnom Penh valent aussi le détour. Photos par Christophe Gargiulo +855 087 261 019

Toits et façades insolites
Toits et façades insolites
Toits et façades insolites
Toits et façades insolites
Toits et façades insolites
Toits et façades insolites
Toits et façades insolites
Toits et façades insolites
Toits et façades insolites

Cambodge - Télévision : Cambodge et Francophonie sur TV5 Monde

Direction Phnom Penh, capitale du Cambodge. Dans les jardins du musée national du Cambodge, Isabelle Malivoir et ses invités évoquent la scène culturelle cambodgienne, l´importance du travail de mémoire dans un pays meurtri par un régime génocidaire et le lien indéfectible qui unit le Royaume à la France.


Invités : Eva Nguyen-Binh, ambassadrice de France au Cambodge ; Phoeurng Sakona, ministre de la Culture et des Beaux-Arts ; Rithy Panh, réalisateur ; Davy Chou, cinéaste ; Jean-Baptiste Phou, écrivain et cinéaste ; Fonki, graffeur.  Présentation : Isabelle Malivoir.

Voir l'émission :



Cambodge : Journée du patrimoine

La communauté française est invitée à participer à la Journée du Patrimoine le samedi 30 septembre 2017. Pour la troisième fois au Cambodge, cette journée exceptionnelle permet au public de visiter des bâtiments et espaces habituellement fermés au public ou peu visités. L’Ambassade de France ouvrira ses portes aux visiteurs qui auront ainsi un aperçu du parc et des bâtiments, dont la Résidence de France.


Après le succès des deux précédentes éditions, d’autres bâtiments remarquables pour leur qualité patrimoniale seront également ouverts au public :

 A Phnom Penh :

- l’Agence Française de Développement et le restaurant Van’s,

- le Lycée Français René Descartes,

- la Résidence de l’Ambassadeur du Royaume-Uni,

- la Résidence de l’Ambassadeur d’Australie,

- les bureaux de l’UNESCO,

- l’Université Royale des Beaux-Arts,

- l’Hôtel de Ville de Phnom Penh,

- le Raffles Royal à Phnom Penh,


A Siem Reap :

- le Raffles Grand Angkor,

- la Conservation d’Angkor.

Pour plus d'informations concernant l'événement (modalités de visites, horaires…) et l’ensemble de ses partenaires, rendez-vous sur la page Facebook Heritage Day in Cambodia https://www.facebook.com/HeritageDayKH/


vendredi, septembre 22, 2017

Cambodge - Transports : Premiers vols de Vietjet au Cambodge en novembre

Le transporteur aérien low-cost Vietjet commencera à proposer des vols entre Ho Chi Minh au Vietnam et Phnom Penh au Cambodge à partir du 24 novembre 2017, a annoncé la société. 

Premiers vols de Vietjet en novembre
La ligne Ho Chi Minh-Phnom Penh proposera un aller-retour quotidien, avec un temps de vol de 45 minutes. Le vol partira de Ho Chi Minh City à 5h35 heure locale et arrivera à Phnom Penh à 18h20. Le vol de retour quittera Phnom Penh à 19h30 et arrivera à Ho Chi Minh-Ville à 20h15.  À l'heure actuelle, la compagnie aérienne dispose d'une flotte de 45 appareils fonctionnant sur 73 destinations au Vietnam et dans la région.

jeudi, septembre 21, 2017

Cambodge - Angkor : Plus de 140 000 touristes dans les temples pour Pchum Ben

Du 19 au 21 septembre 2017, 143.693 touristes nationaux et internationaux ont visité les temples d'Angkor soit une augmentation de 4,81% par rapport à la même période de 2016, durant laquelle le nombre de visiteurs s'élevait à 137.091 personnes.

Plus de 140 000 touristes dans les temples pour Pchum Ben
Le ministre du Tourisme, Thong Khon, a déclaré que le nombre de touristes nationaux et internationaux au cours de ce Pchum Ben 2017 semble avoir augmenté de manière spectaculaire dans différents endroits au Cambodge par rapport à 2016.



Cambodge - Russie : Premier accord de coopération sur le nucléaire

La société russe Rosatom et le Cambodge ont signé mardi un accord de coopération intergouvernemental sur l'énergie nucléaire à but pacifique, en marge de la 61éme Conférence générale de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), a annoncé Rosatom.

Signature de l'accord en présence du directeur général de Rosatom, Alexey Likhachev, et de Tekreth Samrach, secrétaire d'état et vice-président du Conseil National pour le développement durable au Cambodge
L'accord vise la coopération bilatérale entre la Russie et le Cambodge pour l'éducation et la formation nucléaires, la recherche fondamentale et appliquée et l'utilisation des technologies d'irradiation dans la fabrication, la médecine, l'agriculture et la protection de l'environnement. L'accord ouvre également des perspectives pour des projets stratégiques à grande échelle pour développer l'énergie nucléaire au Cambodge.

Les deux parties ont convenu d'établir un comité de coordination pour suivre la mise en œuvre de l'accord. Ce dernier a été signé en présence du directeur général de Rosatom, Alexey Likhachev, et de Tekreth Samrach, secrétaire d'état et vice-président du Conseil National pour le développement durable au Cambodge. C'est le premier accord de coopération portant sur le nucléaire signé par le Cambodge. En mai dernier, les deux pays avaient signé des protocoles sur la création d'un centre d'information sur l'énergie nucléaire au Cambodge et sur un groupe de travail conjoint concernant l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire.


Cambodge : Bras de fer Cambodge - Etats-Unis = tragédie sur tragédie

Le Premier ministre cambodgien Hun Sen a annoncé la semaine dernière des mesures de rétorsion contre Washington, qui a supprimé certains visas pour les bureaucrates des Affaires Etrangères du Cambodge : la fin des recherches des restes des soldats américains tombés pendant la guerre du Vietnam.

La crise est née de l'annonce par Washington de la suspension de l'octroi d'un certain type de visa pour les hauts-fonctionnaires du Cambodge, en représailles à la mauvaise volonté de Phnom Penh à reprendre sur son territoire les Cambodgiens expulsés des Etats-Unis. "..En réponse, le Cambodge annonce aux Etats-Unis qu'il suspend temporairement sa coopération dans la recherche des Américains disparus au Cambodge..." pendant la guerre du Vietnam. La guerre a en effet débordé au Cambodge, où 90 GIs ont été portés disparus à cette époque. Plus de la moitié font toujours l'objet de recherches, afin que leurs restes soient renvoyés aux Etats-Unis.  

"C'est tragédie sur tragédie", a affirmé Hun Sen, critiquant "le manque d'humanité des Etats-Unis alors même qu'ils parlent haut et fort de moralité et de droits de l'homme"
Malgré cette rebuffade symbolique, Hun Sen a assuré vendredi Washington de sa bonne volonté dans le dossier des rapatriations forcées de ses compatriotes condamnés aux Etats-Unis. Il a cependant dénoncé une politique américaine qui "brise" les familles de ces descendants d'exilés ayant fui le régime khmer rouge, qui a décimé le quart de la population du Cambodge à la fin des années 1970.

"C'est tragédie sur tragédie", a affirmé Hun Sen, critiquant "le manque d'humanité des Etats-Unis alors même qu'ils parlent haut et fort de moralité et de droits de l'homme". Des centaines de descendants de réfugiés cambodgiens ont été expulsés par Washington depuis le début des années 2000. Chaque année, des milliers de détenteurs de la précieuse "green card" de diverses nationalités payent ainsi le fait d'avoir un casier judiciaire.  La mesure de rétorsion américaine de suppression de certains visas ne touche pas seulement le Cambodge, mais au aussi l'Erythrée, la Guinée et la Sierra Leone.
Avec l'AFP