Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

Cambodge Mag

Premier magazine francophone au Cambodge

lundi 17 octobre 2016

Economie - Banque : Le Crédit Mutuel Kampuchea , l’épargne solidaire au Cambodge

A propos :
Après 12 ans de présence dans le Royaume du Cambodge, le Crédit Mutuel Kampuchea (CMK) est devenu incontournable dans le paysage bancaire local. Le CMK a été créé par le  CICM (Centre International du Crédit Mutuel), une association placée sous l’égide de la Fondation du Crédit Mutuel, présente aussi en Afrique et aux Philippines et dont la principale mission est de sécuriser les revenus des particuliers en favorisant l’épargne et en menant une politique de crédit adaptée aux spécificités locales des pays en développement.  Aujourd’hui, le Crédit Mutuel Kampuchea compte dix Caisses (agences) à Phnom Penh et dix dans les provinces du pays. A l’image de la grande banque mutualiste et coopérative française Crédit Mutuel, le CMK a gardé une structure de coopérative, chaque client est d’abord sociétaire de l’établissement financier et l’épargne des uns permet de financer les besoins en crédit des autres. 

Présent depuis 2004, le CMK compte aujourd’hui dix Caisses à Phnom Penh et dix dans les provinces du Cambodge
Présent depuis 2004, le CMK compte aujourd’hui dix Caisses à Phnom Penh et dix dans les provinces du Cambodge
Histoire : 
En 1999, alors que le pays connait les toutes premières prémices d’un développement économique et des signes de stabilité et de paix encourageants, le Ministère du Développement Rural et la Banque Nationale du Cambodge demandent au CICM d’effectuer une étude de faisabilité pour l’implantation d’une coopérative financière au Cambodge. Au début des années 2000, l’accès aux services bancaires pour les Cambodgiens à petits et moyens revenus n’est pas chose aisée, la possibilité d’obtenir du crédit l’est encore moins. Bon nombre d’établissements bancaires n’acceptent des ouvertures de comptes qu’avec un dépôt minimum de cinq cent dollars US, ce qui est encore beaucoup à l’époque. Quant à la capacité d’emprunt, elle est alors déterminée par la surface patrimoniale du client. En clair, les banques  prêtent, seulement si elles peuvent nantir un bien, terrain ou autre, dont la valeur peut couvrir celle de l’emprunt… Un jeune cadre ou petit exploitant en début de carrière, qui veut emprunter pour financer un projet professionnel ou personnel, n’a donc pratiquement aucune chance de concrétiser ses projets.

Développement :
L’activité croissante des ONG et le développement des services favorisent l’émergence d’une classe moyenne et, le besoin d’un réseau bancaire de proximité se fait de plus en plus sentir. Le Centre International du Crédit Mutuel est donc logiquement et officiellement invité en 2004, par Son Excellence Keat Chhon, ministre de l'Economie et des Finances, à construire un réseau mutualiste destiné à favoriser l’épargne et l’accès au crédit pour les particuliers, deux services que le CICM lie étroitement. L’implantation du réseau d’agences s’opère alors à travers le ‘’Cambodia Mutual Savings and Credit Netword’’ (CMSC) devenu depuis 2010 le Crédit Mutuel Kampuchea (CMK), entité enregistrée auprès du ministère des Affaires étrangères et de la Banque nationale du Cambodge. La première caisse ouvrira en avril 2004 à Phnom Penh.
Alors que le CICM, fort de trente ans d’expérience dans les pays émergents, apporte toute sa logistique lors de la mise en place et du développement du CMK à travers le royaume, la tâche ne s’avère pas si facile. En raison d’un contexte social et culturel bien spécifique, mais aussi des pratiques des grandes banques peu à même de favoriser l’ouverture de comptes bancaires des populations défavorisées, certaines habitudes ont été prises et s’avèrent parfois difficiles à changer, ainsi que l’explique Michel Kindbeiter, Directeur du CMK depuis 2010 : ‘’…Avec le CMK, nous avons entrepris une démarche innovante, à plusieurs niveaux. D’abord nous avons voulu inculquer la notion d’épargne et cela était un concept assez nouveau chez les Cambodgiens. Le recours à l’épargne était quelque chose de quasi inconnu pour eux. Lorsqu’ils  disposaient d’un peu de liquidités à placer, ils préféraient investir dans l’achat de bijoux ou d’or, ou de pierres précieuses.

Michel Kindbeiter, toute une carrière dans le secteur bancaire et Directeur Général du Crédit Mutuel Kampuchea  depuis 2010.
Michel Kindbeiter, toute une carrière dans le secteur bancaire et Directeur Général du CMK depuis 2010.
Quant au crédit, pour ceux qui n’avaient pas accès aux services bancaires, cela passait par les usuriers ou les tontines, avec des taux plutôt difficiles à supporter. Nous avons beaucoup investi sur la communication et la formation. Il était important de montrer que le recours à l’épargne était le meilleur moyen d’abord de sécuriser son avenir, voire de rentabiliser également son épargne, mais aussi et surtout de pouvoir accéder au crédit. Un sociétaire du Crédit Mutuel qui veut emprunter doit d’abord montrer sa capacité de remboursement à travers des habitudes d’épargne régulières. Nous disposons aujourd’hui d’une gamme de produits d’épargne tout-à-fait attrayante et à même de satisfaire tous types de projets…L’autre niveau d’innovation concerne la gouvernance du CMK. A l’image du Crédit Mutuel en France, c’est une coopérative financière. Cela veut dire que chaque client est sociétaire du CMK à travers l’acquisition d’une part sociale d’une valeur nominale de 8000 Riels (2 USD). Chaque Caisse (agence) du CMK au Cambodge a son propre conseil d’administration dont les membres sont élus par les sociétaires sur le principe de « un homme = une voix » et tient son assemblée générale annuelle à laquelle sont invités tous les sociétaires de la Caisse. C’est une démarche totalement inédite au Cambodge et je pense que cela a contribué à dynamiser le réseau, à créer une solidarité entre les épargnants et les emprunteurs. C’est certainement une des raisons majeures qui permettent aujourd’hui d’équilibrer notre activité et de financer notre développement…’’.

Carrière :
Si le réseau du CMK s’est largement développé au niveau national grâce au dynamisme de ses sociétaires et de ces dirigeants, il a aussi contribué à favoriser de belles carrières. Leang Phossara, 28 ans, est un enfant de Battambang qui devra rejoindre les bancs de l’Aspeca en raison des difficultés familiales liées au décès de son père en 1993. Alors bon élève, il pourra intégrer l’école hôtelière Paul Dubrule à Siem Reap et débuter une carrière dans la restauration et l’hôtellerie. A la fin de sa scolarité, il partira pour le Vietnam et travaillera au sein de la société ‘’Heritage Line’’, spécialisée dans les croisières. On le retrouve quelques temps après au Cambodge, à Koh Kong, où il officie comme maître d’hôtel. Le hasard lui fera rencontrer Michel Kindbeiter qui, séduit par son dynamisme et sa fibre commerciale, lui offre de rejoindre le Crédit Mutuel Kampuchea.  Leang Phossara prendra la décision d’intégrer le CMK en octobre 2010. 

Leang Phossara, enfant de Battambang, passé par l’Aspeca et aujourd’hui responsable du développement commercial et du réseau des 20 Caisses au siège du Crédit Mutuel Kampuchea
Leang Phossara, enfant de Battambang, passé par l’Aspeca et aujourd’hui responsable du développement commercial et du réseau des 20 Caisses au siège du Crédit Mutuel Kampuchea
Pendant trois mois, avec cinq autres de ses collègues, il sera en formation et s’affutera aux techniques de banque. Il prendra très vitre la direction de la Caisse de Phnom Penh Boeung Keng Kang avant de rejoindre le siège en 2013 comme animateur commercial. En janvier 2016, il est nommé responsable du développement commercial et de la supervision du réseau des 20 Caisses. Leang Phossara explique que ce n’est pas tant le salaire qui l’a motivé pour son dynamisme et son ambition au sein du groupe : ‘’…J’ai d’abord appris beaucoup de choses en intégrant le Crédit Mutuel Kampuchea car je n’avais pas de background concernant les techniques bancaires. Ce qui est très motivant est aussi que l’on vous offre une fonction valorisante. Je rencontre beaucoup de gens en interne et en externe, nous discutons de stratégies, de concepts, nous échangeons des idées et, de voir que vos conseils sont suivis ou voir vos suggestions être mises en œuvre est une sensation très valorisante au niveau personnel. Il y a aussi des challenges, malgré des progrès considérables dans la population khmère concernant l’épargne et l’accès au crédit grâce aux efforts menés par le CMK, il y a encore beaucoup de gens à convaincre…Travailler au CMK vous pousse en permanence à donner le meilleur de vous-même et à vous améliorer chaque jour encore plus, c’est cela qui est le plus motivant…’’

Les produits :
Le succès cambodgien du Crédit Mutuel Kampuchea, qui compte aujourd’hui plus de 32 000 sociétaires-clients, repose aussi sur la gamme de produits d’épargne que son équipe a su mettre en valeur au cours des années auprès de la clientèle cambodgienne, en mentionnant aussi que le CMK accueille également une clientèle occidentale séduite par le sérieux de l’institution CMK, filiation d’un établissement français de renom présent sur le vieux continent depuis 150 ans. Et puis, pouvoir « parler argent » avec des interlocuteurs francophones au Cambodge qui comprennent vos attentes et vos besoins, ça n’a pas de prix.


Les produits phare d’épargne au Cambodge sont essentiellement :
Les plans d’épargne : ils offrent la possibilité de se constituer une épargne petit à petit, mois par mois.
Les compte à terme : Il s’agit d’une formule classique permettant de déposer un montant fixe sur une durée déterminée. Le capital augmenté des intérêts, pouvant aller jusqu’à 8,5 % est récupéré à l’échéance du contrat.
Les comptes à terme à rente : pour ceux qui disposent déjà d’un capital et souhaitent disposer des fruits de leur épargne tous les mois, sous forme de rente. Le capital est déposé sur une durée déterminée au départ et les intérêts sont versés mensuellement, comme une rente.

Par ailleurs, en confiant son épargne au Crédit Mutuel Kampuchea, l’épargnant profite d’une part d’une rémunération élevée de son épargne mais il devient aussi un « épargnant solidaire » en donnant au CMK des moyens accrus pour bancariser les personnes exclues des services financiers et il contribue également de cette manière au développement économique et social du Cambodge.

Pour plus de détails sur les produits d’épargne, téléchargez la brochure en français.
Le CMK propose également toute une gamme d’autres produits bancaires allant du financement des études supérieures ou de la formation professionnelle à la préparation de la retraite, pour en savoir plus, cliquez ici (en anglais)
Pour contacter le Crédit Mutuel Kampuchea :
Siège social :
Crédit Mutuel Kampuchea (CMK)
#81 rue 163, Tuol Svay Prey 1, Phnom Penh, Cambodge
Téléphone : 023 221 971
Email : info@cmk.com.kh



mardi 27 septembre 2016

La Reine-Mère rend hommage au fondateur de « Pour un Sourire d’Enfant »

Sa Majesté la Reine-Mère du Cambodge, Norodom Monineath Sihanouk, a rendu hommage à Christian des Pallières, fondateur de « Pour un Sourire d’Enfant » (PSE), au centre de PSE situé dans le quartier Stung Meanchey, arrondissement Meanchey, à Phnom Penh, le 26 septembre. Sa Majesté la Reine-Mère a, à cette occasion, présenté ses sincères condoléances à la famille endeuillée ainsi qu’à tous les élèves de PSE pour le décès de Christian des Pallières, une des grandes figures de l’humanitaire.

Norodom Monineath Sihanouk
Norodom Monineath Sihanouk
La crémation du fondateur défunt de PSE a eu lieu hier après-midi dans la pagode Russey Sanh dans le quartier Dangkor, arrondissement Dangkor, en présence des milliers de personnes. Appelé « Papy » par les enfants, Christian des Pallières est décédé le 24 septembre dernier à l’âge de 82 ans.

En 1995, Christian et sa femme Marie-France avaient fondé PSE dans le but de venir en aide et sortir des milliers d’enfants de la décharge de Phnom Penh, en leur fournissant la nourriture correcte, l’hébergement, les soins de santé, l’éducation et la formation professionnelle. Grâce à ses actions humanitaires, Christian des Pallières et sa femme ont obtenu tous deux la nationalité cambodgienne, accordée par le Roi-Père défunt, Samdech Preah Norodom Sihanouk, en 2004.
Par S. Chhavy - AKP Phnom Penh, septembre 2016 –

Communauté - Jeunesse : sketchs et saynètes contre l'usage de la drogue à Dambae

Alors que le Cambodge est en pleins préparatifs pour la célébration de Pchum Ben, les jeunes de la commune de Dambae, province de Thbong Khmum, ont décidé d'organiser des rassemblements pour décourager l'usage de la drogue chez les jeunes et les adultes. Durant cet événement, sketchs et saynètes, parfois comiques, parfois dramatiques ont été proposés à l'assistance. C'est l'une des premières initiatives de ce type proposée dans cette province. Reportage photographique par Mon Chan Dara Soleil - AKP

Sketchs et saynètes contre la drogue
Sketchs et saynètes contre la drogue
Sketchs et saynètes contre la drogue
Sketchs et saynètes contre la drogue
Sketchs et saynètes contre la drogue
Sketchs et saynètes contre la drogue
Sketchs et saynètes contre la drogue
Sketchs et saynètes contre la drogue
Sketchs et saynètes contre la drogue
Sketchs et saynètes contre la drogue
Sketchs et saynètes contre la drogue
Sketchs et saynètes contre la drogue


Cambodge - Irrigation : l'AFD propose 104 millions d'aide supplémentaire pour la réhabilitation des systèmes d'irrigation

L’Agence Française de Développement (AFD) a projeté de verser une aide supplémentaire de 104 millions de dollars américains au ministère des Ressources en eau et de la Météorologie pour développer le système d’irrigation et réhabiliter une trentaine de cours d'eau dans les provinces de Kandal, Prey Vèng, Battambang et Banteay Meanchey.

Photographie par Stephen McGrath (CC)
C’est ce qu’a déclaré Mme Françoise Charlier, directrice adjointe du Département de développement asiatique de l’AFD lors d'une réunion de travail avec Lim Kean Hor, Ministre des Ressources en eau et de la Météorologie. A cette occasion, le ministre a mis l’accent sur la nécessité de la réhabilitation des cours d'eau, ainsi que des infrastructures d’irrigation au Cambodge, ajoutant que la collecte de données est une phase technique préliminaire essentielle pour l’élaboration de ce plan de modernisation de l’irrigation. Pour sa part, Mme Françoise Charlier a exprimé la satisfaction de l’AFD de pouvoir participer, au titre de l'aide technique et  financière, à ce projet impléemté avec l'aide du Ministère des Ressources en eau et de la Météorologie, soulignant que l’AFD avait décidé d’octroyer 104 millions de dollars pour soutenir le projet de réhabilitation du système d’irrigation au Cambodge pour une deuxième phase, de 2017 à 2019.

De la somme totale, a-t-elle souligné, 95 millions de dollars sont un prêt et neuf millions de dollars sont une aide non remboursable. Pour la première phase, entre 2014 et 2016, l’AFD a déjà accordé 24 millions d’euros et 14 millions de dollars en prêt, et neuf millions de dollars en aide non remboursable au ministère des Ressources en eau et de la Météorologie pour réhabiliter le système d’irrigation dans neuf zones et trente-cinq cours d'eau dans la province de Kandal.
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, septembre 2016 –

Galerie - Photographie : Quiétude à Sihanoukville

Série de photographies proposée par Damien Farrell, montrant Sihanoukville et l'un de ses visages... pas assez mis en avant... celui de la quiétude et la beauté des couchers de soleil...

Quiétude à Sihanoukville par Damien Farrell (CC)
Quiétude à Sihanoukville par Damien Farrell (CC)
Quiétude à Sihanoukville par Damien Farrell (CC)
Quiétude à Sihanoukville par Damien Farrell (CC)
Quiétude à Sihanoukville par Damien Farrell (CC)
Quiétude à Sihanoukville par Damien Farrell (CC)
Quiétude à Sihanoukville par Damien Farrell (CC)
Quiétude à Sihanoukville par Damien Farrell (CC)
Quiétude à Sihanoukville par Damien Farrell (CC)
Quiétude à Sihanoukville par Damien Farrell (CC)

France - Presse - Radio : France Inter raconte les Khmers Rouges

Dans le cadre de la série radiophonique ''Affaires Sensibles'', France Inter et Fabrice Drouelle propose de revivre les dernières heures de Phnom Penh durant l'assaut et la prise de la ville par les Khmers Rouges, document passionnant qui propose d'écouter plusieurs témoins de cette tragédie. L'émission (environ une heure) est disponible ici en écoute intégrale.

France Inter raconte les Khmers Rouges par Fabrice Drouelle
Note de l'auteur :
Pour cette première émission, nous avons choisi de vous raconter l’histoire de ces premiers jours où, dans les rues de Phnom Penh, après le bruit des canons, le silence recouvre la ville ... Nous évoquerons la déportation de la population, les premiers faits d’arme des Khmers Rouges ainsi que le huis clos interminable au sein de l’ambassade. Tout au long du récit, vous entendrez la voix de personnes présentes sur place lors de l’arrivée des Khmers Rouges dans la ville, dans l’ambassade, mais aussi les paroles de réfugiés qui racontent ces premières heures du côté des déportés. Lors de la prochaine émission, nous évoquerons l’histoire de ceux qui ont quitté Phnom Penh le 17 avril 1975 et ont vécu l’enfer sous les Khmers Rouges.

Pour parler de ces premières semaines, nous accueillerons en plateau, pour l’entretien, le journaliste Patrice de Beer, ancien correspondant d’Asie du Sud-Est pour le journal Le Monde. Il est là quand les Khmers Rouges sont arrivés, puis, a vécu de l’intérieur le huis clos dans l’ambassade.


Cambodge - ONG : Le dernier voyage de Papy des Pallières

Ils étaient plusieurs milliers hier, étudiants, officiels, travailleurs sociaux de PSE à suivre la procession funéraire de la dépouille de Christian des Pallières (Papy), fondateur avec son épouse de l'ONG Pour un Sourire d'Enfant, programme humanitaire qui a permis à plusieurs milliers d'enfants de sortir de la misère de la décharge de Phnom Penh et de trouver un métier. Une partie de ses cendres seront dispersées à Stung Mancheay, là où il avait rencontré les premiers enfants chiffonniers. Reportage Photographique avec l'aimable autorisation de RFA.

Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières
Le dernier voyage de Papy des Pallières

lundi 26 septembre 2016

Conférence - Institut Francais - Table Ronde : La Responsabilité Sociale de l'Entreprise au Cambodge

Organisée par la CCIFC et la section cambodgienne des CCEF, l'Institut français accueillera mardi 27 septembre à 19h une table-ronde dédiée à la Responsabilité Sociale de l'Entreprise (RSE). Au programme : partage d'expériences ou de questionnements en matière de RSE, récolte d'idées sur les procédures d'implantation d'une démarche RSE, renseignement sur les liens entre démarche RSE et dégagement de profits...



Avec Eric Mousset, consultant indépendant, à la fois modérateur et panéliste ; Adrienne Ravez, Endorphine Concept, lauréat du concours RSE 2016 ; Pierre-André Romano, Exo Travel Cambodia, lauréat du concours RSE 2016 et Emmanuelle Bourgois, du Sustainability Committee of the Franco-Thai Chamber of Commerce & fondateur de FairAgora Asia.

Photographie - Exposition : Mondanités

Demain 27 août à partir de 18 heures, la Méta House accueillera l'exposition du photographe philippin Arvin Mamhot. Le thème de l'exposition est la capture de moments simples de tous les jours que l'artiste aime à photographier lorsqu'il se promène dans les rues de Phnom Penh avec son appareil. Vernissage à partir de 18 heures.

Exposition : Mondanités par Arvin Mamhot

Cambodge - Trafic aérien - Statistiques : 4,5 millions de passagers recensés en 2016

Cambodia Airport, société en charge de la gestion des aéroports internationaux dans le royaume, publie ses statistiques et avance avoir recensé plus de 4,5 millions de passagers et 47.000 vols de Janvier à Août 2016, chiffres qui englobent les statistiques de l'ensemble des aéroports internationaux du pays, Phnom Penh, Siem Reap et Sihanoukville. Ce chiffre traduit une augmentation de 5,4 % pour le nombre de passagers et de 2,3 % pour les mouvements de vol par rapport à la même période en 2015. Le fret a augmenté de 20,8% passant ainsi à 30,908 tonnes, ceci en raison principalement de l'augmentation continue des cargos réguliers et des charters.

Passagers
L'aéroport international de Phnom Penh a reçu près de 274.000 passagers en Août 2016, soit une augmentation de 4,0%, tandis que l'aéroport international de Siem Reap a vu passer près de 280.000 passagers, soit une croissance de 5,5%. Le trafic de passagers à l'aéroport international de Sihanoukville a augmenté de 57,9%, passant ainsi à 18,004 passagers, activité stimulée par des vols internationaux en provenance de Chine et du Vietnam.

4,5 millions de passagers recensés en 2016. Photographie par Ben Garrisson (CC)
Mouvements de vols
L'aéroport international de Phnom Penh a traité près de 2700 mouvements de vol, soit une chute de 4,9% ceci en raison des compagnies aériennes qui réduisent leurs capacités au cours de la saison estivale, ainsi que d'une baisse continue des vols intérieurs. Siem Reap, d'autre part, a augmenté de 2,6%, passant à plus de 3000 mouvements avec une majorité de vols en provenance de Chine. Les mouvements de vols à l'aéroport international de Sihanoukville ont augmenté de 15,9% (248 mouvements).

Fret
Les mouvements de fret au terminal de Phnom Penh ont augmenté de 21,2% t tandis que ceux de l'aéroport de Siem Reap ont augmenté de 11,3%.

Phnom Penh : Plan directeur en route

La municipalité de Phnom Penh, en collaboration avec la Banque Asiatique de Développement, vient d'accepter la mise en oeuvre du plan directeur de Phnom Penh. L'accord a été signé lors d'un meeting entre les représentants de l'ADB et l'adjoint du conseil municipal, S.E Ieng Aunny, la semaine dernière.

Plan directeur en route. Photographie par Alex Drainville
Globalement, le plan directeur de Phnom Penh est un projet visant à améliorer l'utilisation des espaces, des infrastructures et du foncier de la capitale afin de rendre la vie des habitants plus agréable et plus fonctionnelle. La mairie a également l'ambition d'inscrire la mise en oeuvre de ce plan dans un contexte de développement durable, d'esthétisme et d'harmonie. La première phase du projet a consisté à identifier les espaces verts, les espaces commerciaux, les infrastructures, les zones à vocation industrielle et les réseaux d'évacuation des eaux. En principe, tout nouveau projet devra être proposé avec un cahier des charges respectant les grands schémas et cahiers des charges de ce plan directeur...Affaire à suivre donc tant le développement de la capitale va à vitesse grand V et voit fleurir de nouvelles constructions et projets quasiment chaque semaine.




Eurocham - Cambodge : Plein succés pour le forum sur la fiscalité professionnelle

Plus de quatre cent personnes ont répondu présentes à l'appel d'Eurocham qui organisait la semaine passée un forum, le premier du genre, portant sur les principaux aspects de la fiscalité professionnelle pour les entreprises, locales et étrangères, installées au Cambodge.

Premier forum sur la fiscalité professionnelle. Photographie Eurocham
Premier forum sur la fiscalité professionnelle. Photographie Eurocham
Tous les intervenants du forum ont accepté de publier leur travail, disponible en anglais, et téléchargeables (PDF) sur les liens suivants :

VAT: Common Issues par Clint O’Connell
Withholding Tax par Chum Socheat
Source Eurocham