top of page
Ancre 1

En Images & Tourisme : « Quand Shaolin rencontre le Bokator » au Bayon

Le ministère du Tourisme du Cambodge et plusieurs autres organisations se sont associés hier pour organiser l’événement « Shaolin Meets Bokator » devant le temple du Bayon.

« Quand Shaolin rencontre le Bokator » au Bayon

L’événement appelé « kor » a permis de présenter le Kung Fu Shaolin et l’art du Bokator.

Le kung-fu Shaolin est l’un des styles de kung-fu les plus anciens et les plus connus à travers le monde. Il combine bouddhisme Chan et arts martiaux. Cette discipline a été développée dans le temple de Shaolin, dans la province de Henan, en Chine, il y a plus de 1500 ans.

« Quand Shaolin rencontre le Bokator » au Bayon

Le Bokator est également un art martial cambodgien très ancien. Il s’agit de la plus ancienne méthode de combat au monde, inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Selon la tradition orale, cet art ou un art similaire était utilisé par les armées de l’ancien Cambodge. L’art martial comprend des techniques de corps à corps, de lutte et d’armes.

« Quand Shaolin rencontre le Bokator » au Bayon

Son Excellence Sok Soken, ministre du Tourisme, et Son Excellence Sun Shougang, vice-gouverneur de la province du Henan, présidaient l’événement. Plus de 1 500 personnes y ont participé, dont des dirigeants, des représentants de ministères et d’institutions, des représentants de l’ambassade de Chine, des associations touristiques, des journalistes, des invités internationaux, des étudiants, des athlètes cambodgiens et chinois, et bien d’autres encore.

L’événement avait pour but de sensibiliser les jeunes et les citoyens des deux pays à la campagne « Échanges entre peuples Cambodge-Chine Année 2024 ». S.E. le ministre a déclaré qu’il était important de promouvoir le tourisme cambodgien dans la province du Henan, notamment en augmentant le nombre de vols directs entre d’autres villes de la province du Henan et le Cambodge. SUN Shougang a également souligné la nécessité d’améliorer les liaisons aériennes et la coopération industrielle, et de continuer à travailler ensemble pour faire de l’Année 2024 des échanges entre les peuples cambodgien et chinois un succès.

Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page