Tourisme : Un projet de grande envergure pour le parc national de Botum Sakor

L’administration provinciale de Koh Kong a donné son accord de principe pour permettre à « Anco Import Export » d’investir dans un « projet polyvalent modèle » sur un terrain de 61,459 6 km² dans le parc national de Botum Sakor, dans les districts de Botum Sakor et Kiri Sakor, au sud-ouest de la province.

 Neil McAllister / Alamy Stock Photo
Parc national de Botum Sakor. Photo Neil McAllister

L’administration fait valoir que cette nouvelle entreprise permettra de créer des emplois pour la population locale et d’attirer davantage d’investisseurs nationaux et internationaux dans la province côtière.

Le gouverneur adjoint de la province de Koh Kong, Ouk Pheaktra, a déclaré au Phnom Penh Post que les deux districts, l’administration et le ministère de l’Environnement avaient tous donné leur plein accord au projet à la suite d’une inspection du site le 29 décembre, mais a noté que le développement nécessitait encore l’approbation du gouvernement royal.

Pour l’instant, la société doit se conformer aux conditions provisoires du projet établies par l’administration provinciale, a-t-il précisé.

Bien qu’il n’ait pas été en mesure de fournir un calendrier concret pour la construction ou une estimation des coûts, M. Pheaktra indique que le projet comprendrait un hôtel cinq étoiles et d’autres équipements récréatifs et touristiques censés répondre aux besoins des touristes locaux et internationaux.

« Le projet stimulera l’économie nationale, et la population locale en bénéficiera également. Nous ne nous attarderons pas sur le fait que l’investisseur soit étranger ou local, tant que l’investissement a lieu, il pourra contribuer au développement », a-t-il déclaré.

Il a souligné que d’autres grands projets sont en cours dans la région, notamment l’aéroport de classe 4E de Dara Sakor, un port en eau profonde et les routes nationales 10 et 48.

Thourn Sinan, président de la section cambodgienne de la Pacific Asia Travel Association (Pata), s’est félicité de ce projet polyvalent.

Koh Kong a besoin de « toutes sortes d’investissements », a-t-il déclaré, soulignant que la province a été classée à maintes reprises parmi les plus pauvres du Cambodge.

Les investisseurs ont généralement hésité à s’engager dans la province, en raison de l’insuffisance de l’approvisionnement en électricité et de nombreux autres inconvénients, a-t-il déploré.

« Je suis vraiment ravi de voir les progrès réalisés à Koh Kong et l’entrée en scène d’un tel projet d’investissement, sachant que la province est l’une des plus pauvres et qu’elle a toujours été invisible dans les programmes de développement. Cette province a un grand potentiel », s’est enthousiasmé M. Sinan.

Avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône