top of page
Ancre 1

Rosewood & En Images : Vernissage de l'exposition « Revelation »

Beaucoup de monde samedi dernier dans la galerie d'art de l’hôtel Rosewood à Phnom Penh pour découvrir de nombreuses œuvres de styles et d'artistes venus de tous horizons.

Vernissage de l'exposition « Revelation »

La Rosewood Phnom Penh Art Gallery est ravie de poursuivre sa collaboration avec la FT Gallery avec sa dernière exposition, « Revelation ». Présentant des styles artistiques variés, l’exposition réunit des artistes du Cambodge, du Népal, de Suisse, du Canada et de France qui partagent un lien personnel avec la culture khmère à travers leur éducation, leurs ancêtres et leurs voyages.

Proposée jusqu’au 10 avril 2024, « Révélation » présente des œuvres récentes d’un certain nombre d’artistes cambodgiens bien connus. Parmi eux, Ranon Phal, qui a grandi à Battambang et a commencé à peindre à l’âge de neuf ans. Inspiré par le riche patrimoine qui l’entoure, Ranon capture des détails complexes dans ses dessins et ses peintures de lieux emblématiques et de scènes de rue.

Vernissage de l'exposition « Revelation »

Un autre jeune talent forgé par son éducation khmère est Sopheap Nhem, qui a découvert la peinture à l’âge de 14 ans et a obtenu une bourse d’études très convoitée à l’école d’art Yamada. Depuis, cette artiste primée a exposé dans le monde entier ses peintures à l’huile fluides, qui fusionnent la mythologie et la vie moderne dans des représentations de la culture khmère.

L’équipe de commissaires de la FT Gallery a également exploré l’Asie, l’Europe et les Amériques pour découvrir des artistes exceptionnels unis par leurs liens avec la culture cambodgienne. Par exemple, l’artiste contemporain néerlando-cambodgien Ryysa explore son identité culturelle dynamique à travers des illustrations et des peintures murales vibrantes. Quant à FONKi, né en France de réfugiés cambodgiens, il est le pionnier de l’art de rue khmer en utilisant des lettres de style Kbach et des interprétations modernes des fresques d’Angkor.

« Nous avons la chance d’avoir à la fois des artistes locaux et des artistes du monde entier, qui partagent les mêmes racines ou simplement une affection, une compréhension et une curiosité culturelles communes », souligne FONKi, commissaire de l’exposition et propriétaire de la FT Gallery.

L’artiste népalaise Imagine, également connue sous le nom de Sneha Shrestha, ajoute une dimension supplémentaire à l’exposition en apportant de l’énergie et de la couleur grâce à son mélange distinct de graffitis et de sanskrit, une langue qui apparaît sur d’anciennes inscriptions de l’empire khmer. De son côté, l’artiste français Stéphane Delaprée, alias Stef, basé au Cambodge, célèbre sa ville de prédilection, Phnom Penh, avec des peintures vives et dynamiques.

Vernissage de l'exposition « Revelation »

L’illustrateur et muraliste Olivier Bonnard, basé à Montréal, crée de superbes œuvres de rue inspirées des mythes khmers.

« La scène artistique cambodgienne continue de se développer à une vitesse stupéfiante », déclare Daniel Simon, directeur général du Rosewood Phnom Penh. « Nous sommes reconnaissants de pouvoir soutenir l’évolution artistique du pays à travers cette exposition spéciale, qui permet à nos hôtes de découvrir la magie et la profondeur de la culture khmère à partir d’un large éventail de perspectives. »

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

bottom of page