top of page
Ancre 1

Phnom Penh & Exposition : Thun Dina se dévoile à nouveau en solo à The Gallerist

La Galerie d’art contemporain -The Gallerist - accueille à partir de ce soir une nouvelle exposition du Cambodgien Thun Dina. Ce dernier avait déjà enchanté la galerie du Sofitel de Phnom Penh avec sa première exposition - Chrysalide - en 2022, il présentera donc ses nouvelles œuvres dans le cadre d’une série intitulée « Flourish ».

La technique de peinture multicolore de Thun Dina rend ses œuvres d'art très attrayantes et uniques en termes de style et de signification. Inspiré par son cadre de vie et en particulier par le passage d'une vie rurale harmonieuse à une ville animée, l'artiste capture des scènes quotidiennes pour les présenter au public « sous la forme d'un message d'espoir coloré ».

Biographie

Thun Dina naît en 1989 dans la province de Kampong Cham. En 2002, sa famille emménage à Phnom Penh. Dès l’âge de 13 ans, Thun Dina découvre son penchant pour l’art, immortalisant ses souvenirs d’enfants à travers ses dessins.

En 2013, il achève le cursus des techniques de dessin au crayon à l’École des Arts Yamada a Phnom Penh. Une année plus tard, il décroche un bachelor en peinture à l’huile à l’Université Royale des Beaux-Arts de Phnom Penh. Il prépare actuellement un master en peinture à l’Académie royale du Cambodge.

Thun Dina est un artiste indépendant qui s’inspire de son environnement, notamment

du changement de cadre des populations rurales qui s’établissent dans la capitale, écho

de son propre souvenir d’enfant lorsqu’il quitta sa province pour s’installer à Phnom Penh. C’est aussi un artiste résolument contemporain, témoin des profonds changements que le Cambodge a connus ces deux dernières décennies.

Thun Dina. Photo fournie
Thun Dina. Photo fournie

Son environnement, principale source d’inspiration témoigne de l’urbanisation de la capitale et du mouvement de la population cambodgienne vers les villes, tout en soulignant un attachement fort à la nature. À travers ses peintures, l’artiste immortalise des figures croisées au hasard de ses promenades dans les marchés et les rues de la capitale. Son jeu de couleurs se veut porteur d’espoir pour un futur meilleur. Les œuvres de Thun Dina mettent également en avant un mélange générationnel : grand-mère en tenue traditionnelle et pêcheur avec son smartphone se côtoient ainsi, témoins d’une société ancrée à la fois dans la tradition et tournée vers la modernité.

On retrouve d’ailleurs cette dualité dans la technique utilisée par Thun Dina. L’artiste, attiré par l’impressionnisme, n’hésite pas à mixer techniques traditionnelles et nouvelles. L’aplat des peintures directement sur la toile renforce ainsi les contrastes pour rendre les couleurs plus éclatantes.

Les œuvres de Thun Dina ont été exposées au Cambodge, en Corée, à Singapour et en 2017, son travail a été sélectionné pour la 81e édition de l’exposition internationale Shinseisaku à Tokyo, Japon. « Flourish » est la deuxième exposition solo de Thun Dina.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page