Cambodge & Tourisme : Transformer Kep en une destination de luxe

La commission interministérielle chargée de l’élaboration du plan directeur de développement touristique de la province de Kep a identifié quatre pôles touristiques de premier plan et plus de 250 projets à inclure dans le plan directeur.

Pêcheurs à Kep
Pêcheurs à Kep. Photographie Christophe Gargiulo

La commission a, le 14 janvier 2021, à Phnom Penh, organisé une réunion pour examiner et discuter du projet de plan directeur, sous la présidence de Son Excellence Dr Thong Khon, ministre du Tourisme et président de la commission interministérielle. La rédaction du plan directeur de développement touristique de la province de Kep est basée sur une étude approfondie de la commission interministérielle. Selon le ministre, ce plan directeur vise à transformer Kep en une destination touristique de luxe, non seulement pour le tourisme intérieur mais aussi pour l'international.

« L’effort, a-t-il poursuivi, devra assurer des aspects tels que l’égalité, l’équité, la transparence, la durabilité et l’innovation des services touristiques dans cette province côtière »

Une fois en place, le plan directeur de développement du tourisme de la province de Kep servira de document de référence pour restaurer et promouvoir davantage le tourisme à Kep pendant et après la pandémie de COVID-19. Comme spécifié par Ny Phally, sous-secrétaire d’État au Tourisme, les quatre principaux pôles touristiques identifiés comprennent la ville de Kep, la zone d’Angkaol, la zone de Phnom Vor et les îles alentour.

« Actuellement, le plan directeur de Kep progresse encore et le ministère est convaincu que le plan transformera la province en un lieu d’écotourisme et de détente haut de gamme dans la région et dans le monde », a déclaré Phally. Selon lui, l’étude a débuté en décembre 2019 et le ministère a besoin de plus de contribution et de soutien au niveau local pour préparer le plan correctement et de manière responsable.

Pêcheurs à Kep

En mai dernier, S.E. Ken Satha, le gouverneur de la province de Kep avait déclaré que la région comptait actuellement 13 îles qui n’ont pas encore été développées. Il avait annoncé que davantage d’investisseurs étrangers étudiaient le potentiel de la province.

« Nous avons déjà fait venir des investisseurs japonais pour étudier le potentiel d’Angkoul Beach. Cependant, même s’il n’ont pas investi, le gouvernement a décidé de développer ce site »

« La plupart des îles de Kep sont développées uniquement par les communautés locales et non par des investisseurs, nous avons donc beaucoup plus de potentiel et de marge de croissance dans le secteur du tourisme », a ajouté Satha. Selon Ny Phally, le groupe de travail a déjà achevé le concept du plan et continue de collecter davantage de données pour terminer le projet de plan directeur pour le mettre en œuvre de 2021 à 2035.