top of page
Ancre 1

Agriculture : Feu vert pour l'exportation de poivre cambodgien vers la Chine

En publiant un avis sur les exigences phytosanitaires définissant les conditions de vente, l’Administration générale des douanes de Chine (GACC) vient de signifier son accord pour l’export du poivre cambodgien vers les contrées chinoises,

Ce feu vert intervient quelques semaines après la signature du « Protocole d’exigences phytosanitaires pour l’exportation de grains de poivre du Cambodge vers la Chine » au Palais de la Paix, le 9 novembre, par le ministre de l’Agriculture, des forêts et de la Pêche, Dith Tina, et le chef du GACC, Yu Jianhua, lors d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Hun Sen.

Dans un communiqué publié le 22 novembre, l’ambassade de Chine confirme qu’à compter de ce jour, l’importation de poivre cambodgien est autorisée, à condition que les envois répondent aux exigences définies, en citant les « lois et règlements pertinents » de la Chine et ceux du ministère de l’Agriculture du Royaume.

Cette avancée réalisée en vue de l’exportation officielle vers la Chine de l’épice cultivée localement a été plutôt bien accueillie par la communauté locale, en particulier par ceux concernés par le poivre de Kampot, cultivé dans la province côtière éponyme et qui est le seul cultivar protégé par une indication géographique nationale.

Le ministère de l’Agriculture indique dans son dernier rapport que les exportations de poivre de cette année ont atteint 7 ,704 tonnes au 31 octobre, soit une baisse de 72,12 % en glissement annuel. Des exportations essentiellement effectuées vers le Vietnam avec 6 645,78 tonnes, soit 86,26 % du total de poivre vendu à l’étranger.

Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page