top of page
Ancre 1

Économie & Monnaie : La microfinance dynamise la circulation du riel cambodgien

Le secteur de la microfinance apparaît aujourd’hui comme une force transformatrice dans l’économie nationale, se faisant le champion d’une poussée impressionnante dans l’adoption et l’utilisation de la monnaie cambodgienne en 2023.

Un communiqué de l’Association Cambodgienne de la Microfinance rapporte que 25 % de ses prêts et 16 % de ses dépôts sont à présent libellés en riels.

Le solde total des prêts en riels a atteint le chiffre sans précédent de 5,56 trillions de KHR. En outre, le volume des dépôts en riel dans les institutions de dépôt de la microfinance a atteint 1,52 trillion, indiquant un changement notable dans les habitudes d’épargne du public en faveur de la monnaie locale.

« Ces chiffres témoignent d’une confiance croissante dans la monnaie nationale, dépassant largement les repères précédemment fixés par les organismes de réglementation », indique l’association.

Sous la direction de la Banque Nationale du Cambodge (BNC), en collaboration avec l’Association Cambodgienne de la Microfinance et d’autres acteurs du secteur, des efforts considérables ont été déployés pour élargir la compréhension et l’adhésion du public au Riel. Les initiatives axées sur l’amélioration de la culture financière, la promotion de l’adoption des transactions numériques en riels et la mise en évidence des avantages d’un système monétaire local vigoureux ont été cruciales. Ces efforts ont ouvert la voie à la mise en place d’un environnement financier plus inclusif et plus durable à l’échelle nationale.

Mme Dith Nita, présidente de l’association, souligne l’importance stratégique de ces initiatives :

« L’approche globale adoptée par nos membres en 2023 a été conçue pour renforcer le rôle du riel dans nos transactions financières et pour approfondir la relation de notre communauté avec notre monnaie nationale. Cet effort est crucial pour créer un écosystème financier inclusif et résilient », dit-elle.

« L’influence des prêts de la microfinance sur l’économie cambodgienne a été significative, touchant divers secteurs tels que les ménages, le commerce, l’agriculture et autres. », ajoute-t-elle.

« Nos interventions ciblées dans ces secteurs ont non seulement propulsé l’activité économique, mais aussi souligné le rôle essentiel du secteur de la microfinance dans le soutien des ambitions de développement du Cambodge », précise Mme Dith.

Selon l’association, la croissance remarquable des transactions via le système de paiement cambodgien Bakong, avec une multiplication par 3,4 des transactions en riels, dépassant largement celles en dollars américains, souligne une année de succès sans précédent pour la monnaie nationale.

« Ce bond en avant symbolise un effort concerté pour consolider la position du Riel khmer en tant que moyen d’échange privilégié, comblant le fossé entre le commerce numérique et le commerce traditionnel. C’est une indication claire du parcours du Cambodge vers l’autosuffisance économique et la durabilité », souligne l’association.

Le Cambodge compte 59 banques commerciales, neuf banques spécialisées et 87 institutions de microfinance à travers le pays, avec 16,5 millions de comptes de dépôt et 3,8 millions de comptes de crédit.

1 Comment


Retraité au Cambodge, j'ai placé mon argent en riels pour le développement du pays mais aussi pour ralentir l'inflation avec le dollar .

Les taux sont meilleurs en riels et c'est LA monnaie du pays.


Prochaine étape = arrêter d'annoncez les prix en dollars au supermarché lorsque je paye en riels !

Like

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page