top of page
Ancre 1

Phnom Penh & Gastronomie : Le brunch au goût du jour avec le Royal

Le restaurant du Raffles Hotel Le Royal inaugurait dimanche dernier sa nouvelle formule de brunch dominical. Une proposition généreuse, savoureuse et toute empreinte d'hédonisme.

Assortiment de fruits de mer pour cette nouvelle formule
Assortiment de fruits de mer pour cette nouvelle formule

Unique en son genre

« Un brunch dominical unique en son genre, avec une formule sophistiquée empreinte de grâce et de charme servie avec un élégant service guéridon et proposant pas moins de 17 plats, accompagné d'accords créatifs avec vins et spiritueux. Un festin de caviar, de fruits de mer et de viande de choix, entre autres, vous attend au Royal », indique Thomas Bianco, directeur adjoint de l'enseigne emblématique.

En fait, ce dernier explique que « la formule du service à table a été privilégiée au détriment du buffet qui ne laisse pas toujours le temps aux convives de discuter et de prendre du bon temps autour d'un assortiment de plats choisis spécialement pour le plaisir authentique de la table ».

Thomas Bianco, directeur adjoint (à gauche)
Thomas Bianco, directeur adjoint (à gauche)

Vrai qu'il s'agit d'un plaisir prolongé, une approche épicurienne, comme le clame M. Bianco, qui souhaite remettre au goût du jour l'esprit du brunch - repas dominical qui permet aux amateurs de bonne chère de prendre leur temps et surtout du plaisir en famille autour d'une bonne et belle table, dans tous les sens du terme.

Plateau de poisson  fumé
Plateau de poisson fumé

Quant au choix du « brunch », formule qui se doit d'être joyeuse, sociable et incitative, il s'agit tout simplement d'une tradition cadrant parfaitement avec l'esprit de détente du dimanche suggéré par le Raffles.

Origines

Rappelons que le mot « brunch », cet anglicisme ludique combinant les termes « petit-déjeuner » et « déjeuner », est apparu pour la première fois en 1895 dans le Hunter's Weekly.

Dans « Brunch : A Plea », l'auteur britannique Guy Beringer proposait une alternative aux repas parfois lourds du dimanche après la messe, en faveur d'un déjeuner plus léger servi en fin de matinée. Une alternative qui selon l'auteur, « incite à la discussion, met de bonne humeur et balaie les soucis de la semaine ».

Préparation d'une salade César
Préparation d'une salade César

Tradition

La tradition semble s'être imposée aux États-Unis dans les années 1930, probablement parce que les stars du cinéma qui effectuaient des voyages en train à travers le pays s'arrêtaient fréquemment à Chicago pour déguster un repas en fin de matinée.

Ce dernier était alors proposé uniquement par les hôtels, car la plupart des restaurants étaient fermés le dimanche. Ces derniers ont ensuite rapidement pris le train en marche et commencé à proposer ce type de déjeuner, en théorie léger, le dimanche midi, avec des vins et aussi des cocktails.

« Le repas du dimanche est devenu important parce qu'il constituait le seul moment où les gens pouvaient manger en famille, au début de l'urbanisation et de l'industrialisation, il y a 150 ans », explique de son côté Carl Degler, professeur à l'université de Stanford, dans un article publié en 1980 par le Chicago Tribune sur l'essor de la culture du brunch aux États-Unis.

Il y souligne également un autre changement social qui pourrait expliquer pourquoi le brunch du dimanche est devenu si populaire :

« Après la Seconde Guerre mondiale, un grand nombre d'Américaines mariées sont entrées dans la vie active. Les femmes mariées avaient elles aussi besoin d'être soulagées le dimanche, d'où la popularité croissante des brunchs dominicaux pris à l'extérieur ».

Eh oui, l'origine du brunch vient également d'un souci d'attention vers la gente féminine.

Plateau de foie gras
Plateau de foie gras

Cadre privilégié

Nous parlions de bonne et belle table et le restaurant du Raffles, comme à son habitude, a su créer un cadre privilégié pour cette longue pause dominicale avec sa salle lumineuse donnant vue sur la piscine et les espaces verts, sans oublier ces tables dressés de façon splendide avec ses couverts d'argent. Et, petite attention qui permet de se sentir définitivement choyé, les plateaux sont amenés à la table et les plats préparés devant les convives.

Cadre et table splendides
Cadre et table splendides

Pensons au chef, créer un menu pour un repas qui s'étend généralement de midi à 3 ou 4 heures de l'après-midi, trouver le bon équilibre entre l'esprit et les plats du petit-déjeuner et ceux du déjeuner, avec les bons assortiments de boisson, n'est pas une mince affaire.

Mais, le chef du Royal a su concocter une offre généreuse et haut de gamme comprenant fruits de mer, caviar, foie gras, salades, viandes et pâtisseries.

une offre généreuse comprenant viandes...
une offre généreuse comprenant viandes...
...et aussi poisson préparé avec un soin tout particulier.
...et aussi poisson préparé avec un soin tout particulier.

Trop généreuse ?

« Non, s'exclame Thomas Bianco, c'est vrai qu'il y a beaucoup de plats et c'est normal car il s'agit d'une formule qui, en plus de proposer un moment familial privilégié s'adresse aussi aux gourmets et gourmands, en fait, aux authentiques adeptes des plaisirs de la table ».

« C'est aussi un concept épicurien », affirme-t-il

Vrai que chacun des plats servis est un réel plaisir, nous somme dans la gastronomie fine et il est donc recommandé de prendre son temps pour apprécier chaque étape de cette expérience unique.

Prendre son temps pour tout apprécier
Prendre son temps pour tout apprécier

Rappelons que ce à quoi se réfère M. Bianco, l'épicurisme, est la philosophie enseignée par Épicure (341-270 av. J.-C.). Au sens large, il s'agit d'une pensée englobant toutes les conceptions ou formes de vie qui peuvent être rattachées aux principes de sa philosophie.

Toutefois le terme est aujourd'hui employé dans un sens plus générique comme l'équivalent de l'hédonisme, la doctrine selon laquelle le plaisir ou le bonheur est le bien suprême.

Dans le langage populaire, l'épicurisme signifie donc la dévotion au plaisir, au confort et à l'art de vivre, avec un certain souci du style. Et c'est bien tout ce que propose le restaurant Le Royal avec cette formule à découvrir et déguster sans modération.

Suggestion de desserts
Suggestion de desserts

Le Menu

 
  • Chaque dimanche à l'hôtel Raffles Le Royal, de midi à 15h00

  • 85 USD ++ sans les boissons et 145 USD++ avec champagne Henriot illimité, vin, spiritueux de qualité supérieure.

  • Il est recommandé de réserver en appelant le +855 23 981 888 ou par courriel à dining.leroyal@raffles.com

Comentários


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page