top of page
Ancre 1

Le Premier ministre Hun Manet formule des recommandations pour une gestion efficace des ressources humaines dans le secteur public

Le Premier ministre Hun Manet a formulé une série de sept recommandations à l’intention de l’École royale d’administration afin qu’elle contribue plus activement et plus efficacement à la création et au développement des ressources humaines dans le secteur public et à la mise en œuvre des politiques et des programmes de réforme du gouvernement royal.

Samdech Thipadei a encouragé la poursuite du développement des ressources humaines dans le secteur public. Le ministère de la Fonction publique, ainsi que d’autres ministères, institutions et administrations infranationales, travailleront ensemble et sur la base de l’approche de la « dynamique du système des parties prenantes ». Cela implique de remplir ses fonctions et devoirs par la coopération et la coordination d’une manière active, complémentaire et en synergie, a-t-il déclaré.

Les sept recommandations

Promouvoir la formation des fonctionnaires

Tous les ministères, institutions et administrations infranationales doivent régulièrement promouvoir le développement des compétences des fonctionnaires, tant au niveau de la gestion qu’au niveau technique, par le biais de programmes de formation et de partage des connaissances. L’objectif est de renforcer le leadership au sein de l’organisation, d’améliorer les systèmes de gestion et les systèmes opérationnels, de favoriser une culture de la bonne prestation de services, de promouvoir l’éthique professionnelle et de changer les attitudes des gestionnaires et des fonctionnaires afin qu’ils fournissent des services publics avec un sens élevé des responsabilités, une conscience professionnelle et une bonne culture du service public.

En outre, tous les ministères, institutions et administrations infranationales doivent offrir des possibilités et encourager les cadres et les agents professionnels à participer aux programmes de formation et de partage des connaissances pour les étudiants, les fonctionnaires et les stagiaires de l’École royale d’administration.

Une plus grande attention au développement des compétences des fonctionnaires

Tous les ministères, institutions et administrations infranationales doivent accorder plus d’attention au développement des compétences des fonctionnaires à tous les niveaux, car cela sert de base à la mise en valeur des ressources humaines pour l’accomplissement des fonctions et devoirs de l’administration publique dans le cadre de leur autorité, tout en soutenant le processus de mise en place d’une administration publique fondée sur l’obligation de rendre des comptes et une responsabilité claire, selon les principes de la gestion axée sur les résultats, qui doit être conçue et mise en œuvre de manière graduelle.

Renforcer les compétences des fonctionnaires

Le ministère de la Fonction publique doit envisager d’élaborer un plan stratégique de renforcement des compétences des fonctionnaires dans l’administration publique, qui servira de feuille de route pour guider l’ensemble des ministères, des institutions et des administrations infranationales.

Le processus devrait commencer par un examen de la situation actuelle en matière de renforcement des compétences des fonctionnaires, développer systématiquement les compétences de la fonction publique sur la base de principes de formation de qualité et de rentabilité, concevoir un programme de qualité qui réponde aux besoins pratiques, et lier la formation à l’efficacité du travail et à l’évolution de la carrière des fonctionnaires. Il devrait également inclure la qualification des formateurs et le renforcement de la coopération entre les institutions de formation.

Réformer sa gouvernance et sa gestion

L’École royale d’administration doit continuer à réformer sa gouvernance, sa gestion et ses opérations afin de devenir plus efficace et d’améliorer la capacité et la qualité de ses programmes de formation.

Il s’agit notamment de mener des recherches et de moderniser les programmes de formation en fonction de l’évolution du secteur public. Un aspect clé de cet effort est l’examen et la mise à jour de son plan stratégique quinquennal pour développer des capacités qui répondent aux besoins du développement socio-économique et des développements régionaux et mondiaux.

Faciliter l’échange de connaissances et d’expériences

Cette école continuera à organiser des programmes et des forums pour faciliter l’échange de connaissances et d’expériences. Cela inclut la promotion de l’innovation, des meilleures pratiques et des modèles de leadership dans l’administration publique.

Renforcer sa capacité de formation

L’École royale d’administration doit continuer à renforcer sa capacité de formation par l’utilisation des technologies de l’information, y compris le développement de plates-formes de formation numériques pour soutenir et élargir les possibilités de formation pour les responsables de la formation.

Améliorer la qualité et l’efficacité de la formation

L’École royale d’administration doit continuer à améliorer la qualité et l’efficacité de la formation en organisant des cours basés sur une évaluation claire et réaliste des besoins au sein des unités des ministères, des institutions et des administrations infranationales. En outre, l’impact de la formation sur les performances des unités doit être régulièrement contrôlé et évalué.

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page