Histoire & Enseignement : Les écoliers découvrent l'horreur des Khmers rouges au Centre de Koh Thmor

Dans l’après-midi du 28 mai 2022, 28 élèves de 11e et 12e année de l’école Bun Rany Hun Sen Kdol Phsar et six enseignants ont participé à un forum pédagogique sur « l’histoire du Kampuchea démocratique 1975-1979 » au centre de documentation de Koh Thmor, province de Tbong Khmum.

 Les écoliers découvrent l'horreur des Khmers rouges au Centre de Koh Thmor

Ce forum était organisé afin d’offrir aux élèves l’occasion de partager et d’exprimer leurs sentiments sur les événements tragiques du régime du Kampuchea démocratique (1975-1979).

Pour les responsables du centre de documentation, l’objectif de cette journée était également « d’encourager les élèves à réfléchir aux conséquences transitionnelles de cet héritage dans la société cambodgienne actuelle et de promouvoir les discussions sur la proposition de stratégies pour prévenir le génocide dans le pays ».

Les écoliers découvrent l'horreur des Khmers rouges au Centre de Koh Thmor

Pour débuter, M. Long Dany, directeur du Centre de documentation de Koh Thmor a rappelé la création du Centre de documentation de Koh Thmor le 20 juin 2020. Dany a ensuite fait découvrir aux élèves et enseignants une exposition de photographies de la guerre commencée dans les années 1960 à Koh Thmor, des photographies du Kampuchea démocratique et des images du peuple cambodgien après la chute du régime des Khmers rouges le 7 janvier 1979.

Les étudiants ont également pu découvrir des photographies des crimes commis par le régime khmer rouge et peintures de S.E. Hun Sen et de ses quatre camarades partis au Vietnam pour organiser les forces visant à renverser le régime génocidaire de Pol Pot le 20 juin 1977.

Ensuite, M. Pheng Pong Rasy, directeur du programme d’éducation sur le génocide au Cambodge, a tenté d’évaluer les connaissances des étudiants à l’aide d’un questionnaire. Des livres sur l’histoire du Kampuchéa démocratique ont été distribués à tous les élèves.

Ne pas oublier

M. I Makara, professeur de littérature khmère au lycée Pon Rany Hun Sen Kdol Phsar, a parlé de son histoire personnelle aux étudiants : « Dans le passé, j’étais confus parce que je suis né après le régime des Khmers rouges, j’avais l’habitude d’entendre parler de cette tragédie à travers les personnes âgées. »

Les écoliers découvrent l'horreur des Khmers rouges au Centre de Koh Thmor

« Après avoir donné des conférences au Centre de documentation du Cambodge, je me suis souvenu des Cambodgiens qui ont enduré ce régime. Après avoir écouté ces histoires et visionné des photos, j’ai pris conscience de l’horreur du régime des Khmers rouges. Évidemment, pour moi, ce serait facile d’oublier, mais je crois qu’il est important que nos générations et celles qui viennent soient conscientes de ce passé sombre de notre pays ».

Réactions

Plusieurs lycéens ont ensuite fait part de leurs connaissances et impressions sur cet épisode de l’histoire de leur pays.

Saroeun Vanteng

« Je m’appelle Saroeun Vanteng, j’ai 18 ans, je suis en 12e année du lycée Bun Rany Hun Sen, Kdol Phsar. Après la présentation d’aujourd’hui, j’ai senti que j’avais acquis plus de connaissances sur cette époque du Kampuchea démocratique et cela m’a donné un aperçu du régime brutal qui a tué des millions de personnes. J’en savais un peu, mais je ne comprenais pas bien. Pour moi, j’exhorte la jeune génération à en savoir plus afin de mieux comprendre ce génocide et éviter que ce genre de tragédie ne se reproduise.»

Sath Piseth

“Je m’appelle Sath Piseth, j’ai 18 ans et suis également en 12e année au lycée Bun Rany Hun Sen, Kdol Phsar. Aujourd’hui, j’ai l’impression d’en avoir appris bien plus sur l’histoire des Khmers rouges. Et, je suis d’accord avec Saroeun, il est important de savoir et d’agir pour ne plus jamais revivre ce genre d’horreur”.

Par Sok Vannak — DC-Cam

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône