top of page

France & Cambodge : Message de l’Ambassadeur S.E. Jacques Pellet à l'occasion de la fête nationale

Chers compatriotes,

À la veille de la fête nationale, l’ensemble du personnel de l’ambassade se joint à moi pour vous adresser un message d’amitié et de solidarité.

J’ai pris mes fonctions le 18 octobre dernier, au moment où le pays se rouvrait, mais je n’ignore pas pour autant les difficultés que beaucoup d’entre vous ont dû affronter pour surmonter les conséquences de la pandémie de Covid-19. L’ambassade s’est efforcée d’apporter son aide aux plus vulnérables. 203 foyers, la plupart avec enfants, ont ainsi pu bénéficier de l’allocation SOS COVID.

À travers le mécanisme Covax dont la France est l’un des principaux contributeurs, près de 6 millions de doses du vaccin ARNm ont déjà été livrées au Cambodge. La réponse de la France à la pandémie passe également par son appui à l’Institut Pasteur du Cambodge qui continue de jouer un rôle central dans le séquençage du virus et l’administration des tests PCR. Restons vigilants, car la pandémie n’est pas encore vaincue, mais sachez que vous pouvez compléter votre schéma vaccinal, au moyen d’un vaccin de type ARNm (vaccin Pfitzer) quand nécessaire à l’hôpital Calmette et ce, gratuitement, suivant un accord passé avec l’ambassade.

Solidarité nationale

La solidarité nationale s’exprime également à travers l’attribution de bourses scolaires pour quelques 200 familles françaises afin que leurs enfants puissent bénéficier de l’enseignement dans les établissements français homologués de Phnom Penh, de Siem Reap et de Battambang. Le lycée français René Descartes a magistralement fêté ses 70 ans dans une ambiance festive et amicale. Les excellents résultats obtenus au baccalauréat (100 % de réussite avec 84 % de mentions) confirment son statut d’établissement de référence. Victime de son succès avec plus de 1 200 élèves inscrits, il lui faut désormais trouver de nouveaux espaces d’accueil. Nous y travaillons.

La solidarité c’est aussi celle dont fait preuve au quotidien les ONG françaises présentes au Cambodge. Elles sont nombreuses, et je tiens à saluer leur engagement sans faille. Cette Ambassade a organisé ces derniers mois plusieurs rencontres avec elles et je tiens à leur redire notre soutien et notre admiration.

Je tiens également à remercier les conseillers consulaires pour l’aide qu’ils apportent à l’ambassade et au consulat dans les domaines qui sont les leurs, mais aussi l’AEFC et nos médecins référents toujours sur le pont pour intervenir auprès de nos ressortissants en cas d’urgence et de difficultés. Enfin grâce à la mobilisation des agents de l’ambassade et à l’engagement de nombreux membres de la communauté française que je remercie vivement, les scrutins des élections présidentielle et législatives ont pu se tenir dans d’excellentes conditions.

La solidarité c’est aussi celle dont fait preuve au quotidien les ONG françaises présentes au Cambodge. Elles sont nombreuses, et je tiens à saluer leur engagement sans faille. Cette Ambassade a organisé ces derniers mois plusieurs rencontres avec elles et je tiens à leur redire notre soutien et notre admiration.

Je tiens également à remercier les conseillers consulaires pour l’aide qu’ils apportent à l’ambassade et au consulat dans les domaines qui sont les leurs, mais aussi l’AEFC et nos médecins référents toujours sur le pont pour intervenir auprès de nos ressortissants en cas d’urgence et de difficultés. Enfin grâce à la mobilisation des agents de l’ambassade et à l’engagement de nombreux membres de la communauté française que je remercie vivement, les scrutins des élections présidentielle et législatives ont pu se tenir dans d’excellentes conditions.

Vitalité de la communauté d'affaires

Tout au long de ces premiers mois au Cambodge et à travers de nombreux déplacements à travers le pays, j’ai pu prendre la pleine mesure de la vitalité de la communauté française d’affaires. Du plus grand chantier français en cours, celui de la station d’eau de Bakheng, à l’entreprise la plus petite, en passant par les jeunes pousses de la French Tech et les nombreux acteurs du secteur du tourisme et de la restauration, la France se distingue par la qualité, la diversité et le caractère innovant de ses projets toujours orientés au service du développement du Cambodge. La tenue, en juin dernier, du premier forum français des affaires a rencontré un grand succès et est à porter au crédit du dynamisme des conseillers du commerce extérieur et de la Chambre de commerce et d’industrie France-Cambodge (CCIFC) qui voit le nombre de ses membres croître. La concurrence est rude certes mais les atouts de la France sont bien connus de nos partenaires cambodgiens. L’engagement de l’AFD, qui fêtera l’an prochain ses 30 ans d’activité au Cambodge, comme le réseau de chercheurs de l’lRD et du CIRAD, confirme l’engagement de la France au service du développement durable du Cambodge.

Coopération culturelle

Enfin comment ne pas dire deux mots de notre coopération culturelle, universitaire et scientifique. L’Institut Français du Cambodge, lieu unique de culture et d’échange dans la capitale, a dignement fêté ses 30 ans à Phnom Penh et ses 25 ans à Battambang. Les expositions le long du mur de l’ambassade, la nuit des idées, les cycles d’expositions temporaires, les séances quasi quotidiennes de cinéma rencontrent un vrai succès populaire. Le réaménagement de la médiathèque aura aussi été une belle réussite de ces derniers mois. En témoigne l’enthousiasme de celles et ceux qui y reviennent ou la découvrent. Notre pays s’honore par ailleurs de co-présider depuis trente ans avec le Japon le CIC-Angkor, mécanisme unique au monde, qui associe la communauté internationale à la sauvegarde et à la promotion d’un site inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, le site d’Angkor. La formation des hommes et des femmes est au centre de notre coopération bilatérale à travers l’enseignement du français dispensé par l’IFC, les filières francophones en droit et en médecine notamment, par notre présence au sein de l’ITC, vivier des jeunes ingénieurs cambodgiens, ou encore grâce aux formations des casques bleus cambodgiens qui, pour la plupart, partent en mission dans des pays francophones.

Chers compatriotes,

Au moment où nous nous apprêtons à fêter à la fois la prise de la Bastille, moment fondateur de la révolution, et la fête de la fédération du 14 juillet 1790 symbole de l’union de la nation, je tenais en mentionnant ces quelques faits significatifs de la vie et de l’action de notre communauté, vous transmettre un message d’optimisme. Au moment où les équilibres géopolitiques se modifient, où la Russie a décidé de mener une guerre particulièrement meurtrière et injustifiable en Ukraine et où les impératifs de la lutte contre le dérèglement climatique se font plus pressants, continuons d’agir ici comme nous le faisons, au service de la coopération, du développement durable, de la culture et de la paix. Nous marquerons en fin d’année le 70ème anniversaire de nos relations diplomatiques avec le Royaume du Cambodge. Ce sera une belle occasion de célébrer cette longue et indéfectible amitié qui lie nos deux pays.

Très belle fête nationale !

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page