forum 1.jpg
forum 2.jpg

Cambodge : Quand Phnom Penh chante le temps des cerisiers

Ces grands arbres à fleurs roses qui poussent le long des boulevards de la capitale sont des « Phka Trabek Prei ou sakuras khmers ».

Quand Phnom Penh chante le temps des cerisiers
Quand Phnom Penh chante le temps des cerisiers

La variété qui fleurit au bord de la rivière est similaire à celle appelée Trabek Prei, mais beaucoup de Cambodgiens la connaissent sous le nom de Sakura Khmer . C'est aussi une espèce commune en Asie de l'Est, comme en Chine, en Corée, et surtout, comme l’indique son nom, au Japon.

Il s'agit de cerisiers ornementaux, à ne pas confondre avec ceux qui produisent des fruits pour la consommation.

La jolie promenade vers les quais devient donc encore plus agréable en raison de ces rues bordées d'arbres colorés. Les Sakura blanches, roses et rouges qui fleurissent au bord de la rivière s'étendent de la pagode Ouk-na Loam jusqu'au Phsar Chas.

Quand Phnom Penh chante le temps des cerisiers

Ces arbres fleurissent de février à la mi-mars. Même s'il arrive à la fin de son cycle de vie, le sakura khmer laisse de belles empreintes colorées en recouvrant la chaussée de couleurs une fois les pétales tombés.

Une cinquantaine d'espèces pousse le long des berges de Phnom Penh, ce qui en fait certainement l'un des emplacements les plus photogéniques de la capitale.

CG & Photographies Yim Sovathana - AKP

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône