Cambodge & Pratique : Du plaisir de prendre sa retraite dans le royaume

Même si la pandémie rend aujourd’hui les conditions d’accès au pays plus contraignantes, le Cambodge demeure tout de même aux yeux de beaucoup un endroit intéressant et plutôt bien adapté pour une vie confortable de retraité.

Banlieue résidentielle de Phnom Penh
Banlieue résidentielle de Phnom Penh

Survol étape par étape pour cette retraite au Cambodge avec quelques informations sur le logement, l’obtention d’un visa et comment rester actif :

Prendre une location au Cambodge

Les loyers au Cambodge demeurent très abordables. Il est possible d’habiter un appartement de style occidental à Phnom Penh à partir de 300 dollars américains par mois. C’est encore moins cher dans des villes comme Kampot, Kep, Sihanoukville et Siem Reap. Il existe de nombreux appartements dans la capitale des avec services hôteliers qui couvrent presque tous les besoins. La plupart disposent de services de nettoyage, d’une salle de gym, de gardiennage, de blanchisserie et même d’une piscine. Ce type d’hébergement avec une seule chambre, par exemple, commence à environ 500 $ par mois. D’autres options seraient la location d’une maison au Cambodge ou un condo mais ceux-ci peuvent s’avérer plus chers à proximité du centre-ville.

Borey Peng Huot à 7 km de la capitale
Borey Peng Huot à 7 km de la capitale

Pour ceux qui souhaitent vivre dans le calme sans être trop loin de la ville, l’option Borey peut devenir un choix judicieux. Généralement très sécurisés, très verts et disposant de nombreuses commodités, salles de sports, piscines et supermarchés, une location se trouve à partir de 300 $ pour un F1, 450 pour un F2 et 800 pour un F4 sur deux étages. Concernant l’électricité, sauf à être un accro de la climatisation, compter moins de 100 $ par mois environ pour un F2. Pour internet, il existe de nombreux fournisseurs d’accès avec des forfaits débutant à 25 $.

Obtenir un visa retraite au Cambodge

Le processus d’obtention des visas est assez simple. Il existe même une catégorie spéciale pour les retraités. Lors de l’arrivée dans le pays, il convient de s’assurer d’obtenir le visa régulier (classe E) et non un visa de touriste pour pouvoir ensuite obtenir le visa de retraite au Cambodge. Après cela, il sera possible de demander tout simplement des extensions ER (retraite). Pour les conditions de visa de retraite :

  • Avoir 55 ans ou plus

  • Ne pas être employé

  • Être en mesure de prouver que l’on est retraité (avec un document de pension ou de sécurité sociale) et disposer de suffisamment de fonds (relevés bancaires ou de caisse de retraite)

Obtenir un visa retraite au Cambodge

Ces extensions peuvent être valables pour différentes durées jusqu’à un an. Les prix sont similaires à ceux des extensions de visa de travail qui coûtent environ 290 $ pour une année complète avec plusieurs entrées possibles. Il suffit de se rendre dans n’importe quelle agence de voyages de la ville qui pourra traiter le renouvellement.

Quelle ville choisir ?

Le Cambodge est choisi par de nombreux expatriés occidentaux pour son atmosphère décontractée et son coût de la vie avantageux. L’endroit le plus populaire pour prendre sa retraite demeure sans conteste Phnom Penh. La capitale offre de multiples avantages : un grand choix de restaurants dont une belle proportion d’établissements proposant de la cuisine française de qualité, une activité culturelle assez dynamique, de nombreux divertissements et la possibilité de s’adonner à une multitude de sports. Les services publics administratifs, d’ambassade et de santé sont également faciles à trouver à Phnom Penh.

Promenade sur Riverside à Phnom Penh
Promenade sur Riverside à Phnom Penh

Cependant, si une ville comme la capitale, en pleine mutation, plutôt embouteillée aux heures de pointe, et hyperactive ne plaît pas, Siem Reap peut être un autre choix, car la ville propose une combinaison confort urbain, calme et espaces verts appréciable. Il y a bien moins d’activité qu’à Phnom Penh, surtout en cette période, mais beaucoup de possibilités de loisirs, d’évasion et d’excursions dans les campagnes alentour, sans compter la présence du parc archéologique d’Angkor et du lac Tonlé Sap. La ville est assez perturbée par les travaux routiers en ce moment, mais la capitale provinciale voit apparaître un nombre croissant de développements immobiliers à même de proposer des locations intéressantes. À quelques kilomètres du centre, il est possible de louer, en cherchant un peu, des maisons traditionnelles pleines de charme, et toujours à des prix abordables.

Siem Reap et les sourires du lac
Siem Reap et les sourires du lac

Enfin, pour ceux qui préfèrent la mer, les petites villes de Kep et Kampot peuvent être une option avec l’avantage d’un coût de la vie encore plus raisonnable et un calme très provincial en dehors des weekends.

Acheter de la nourriture

Que l’on souhaite cuisiner soi-même ou manger dans un restaurant, se nourrir au Cambodge ne nécessite pas un énorme budget.

Marché à Phnom Penh
Marché à Phnom Penh

Un repas dans un restaurant de standing correct coûtera de 5 à 10 $ à Phnom Penh. Ailleurs dans le pays, les prix sont encore plus bas. Pour référence, quelques prix moyens dans la capitale :

  • Une miche de pain blanc : 1,25 $

  • Une douzaine d’œufs : 1,60 $

  • Un kilo de poulet : 4,50 $

  • Un litre de lait : 2,30 $

  • Un litre de lait de soja : 1,40 $

  • Un kilo d’oranges : 3 $

  • Latte ou cappuccino dans un café : 2,20 $

  • Une bière : 1,00 $

La vie quotidienne est donc définitivement abordable. Pour trouver de la nourriture, des produits, vêtements et des articles ménagers bon marché, il suffit de se rendre dans un marché local qui donne aussi souvent lieu à une promenade sympathique et colorée.

Vendeuses de marché
Vendeuses de marché

Sinon, pour des goûts plus occidentaux. Il existe des supermarchés bien achalandés et riches en produits de toute provenance tels Lucky et des marques comme Circle K, Super Duper et Aeon Express qui se développent rapidement.

Supermarché Lucky
Supermarché Lucky

Retraité et actif au Cambodge

Il est facile de trouver un passe-temps productif au Cambodge. Il existe de nombreux clubs et endroits pour pratiquer toutes sortes de sports prisés par les retraités comme le tennis, le golf ou la gymnastique, tant à Phnom Penh qu'à Siem Reap. Pour ceux qui souhaitent s’engager dans l’humanitaire, de nombreuses ONG peuvent avoir besoin d’aide pour encadrer de jeunes locaux.

Vattananc Golf Resort
Vattananc Golf Resort

Pour ceux qui aiment voyager, le pays propose de nombreuses destinations hautes en couleur allant des jungles aux plages paradisiaques en passant par les montagnes. Le pays se trouve aussi en plein milieu de l’Asie du Sud-Est, la Malaisie, l’Indonésie, la Thaïlande, le Vietnam, Singapour, Hong Kong et plusieurs autres pays sont à quelques heures en avion. Plus loin, mais toujours à vol d’oiseau, se trouvent la Chine, l’Inde, l’Australie, le Japon et la Corée du Sud. À l’évidence, les liaisons internationales connaissent aujourd’hui quelques difficultés en raison de la pandémie, mais cela, espérons-le, ne durera probablement pas une éternité.

Les soins de santé

Suivre un traitement médical au Cambodge peut être plus difficile. Il y a des avantages et des inconvénients. Les points positifs :

  • Les médicaments sont très abordables et presque tout est en vente libre.

  • Consulter un médecin pour des maux sans gravité comme une grippe ou un ennui gastrique est généralement rapide et facile

  • Les cliniques et hôpitaux haut de gamme de Phnom Penh ont tendance à avoir d’excellents médecins qui parlent couramment l’anglais

  • Quelques hôpitaux et cliniques ont des médecins francophones également de grande qualité

Il y a cependant quelques inconvénients :

  • Pour les problèmes graves, de nombreuses personnes choisissent de consulter des médecins en Thaïlande, au Vietnam ou à Singapour. Généralement, le niveau de traitement y est plus réputé même si la tendance s’inverse et que de nombreux établissements locaux proposent aujourd’hui des soins de haute qualité

  • Il faut s’assurer d’acheter des médicaments provenant d’une pharmacie agréée.

Les petits plus

Le Cambodge est un pays jeune, avec un climat tropical. Il y fait beau une grande partie de l’année et les rues « respirent » la jeunesse avec de nombreux sourires, c’est d’ailleurs pour cette raison que l’expression « sourire khmer » est devenue un gimmick.

Sourire khmer
Sourire khmer

L’histoire et la culture du royaume sont incroyablement riches et ceux qui souhaitent s’y intéresser découvriront des endroits passionnants à visiter. La cuisine khmère est également tout un monde de découvertes avec des saveurs assez uniques et une variété de recettes et plats traditionnels assez impressionnante. La gastronomie française est très présente avec des enseignes d’excellente qualité qui proposent des menus dignes des étoilés Michelin.

Gastronomie française chez Topaz à Phnom Penh
Gastronomie française chez Topaz à Phnom Penh

Comme toute destination asiatique, la cuisine de rue est très populaire et les trottoirs sont assez encombrés de carrioles et petits snacks ambulants proposant pléthore de spécialités locales. C’est aussi une découverte intéressante même si quelques précautions d’hygiène s’imposent.

Restaurant de rue à Phnom Penh
Restaurant de rue à Phnom Penh

Après une longue période d’absence, la presse magazine francophone est aujourd’hui disponible avec Cambodge Mag. Pour ceux qui souhaitent suivre l’actualité officielle au jour le jour, l’Agence Kampuchea Presse propose une section en français qui publie les informations essentielles.

Autrement, de nombreux blogs francophones, rédigés par des voyageurs qui sont tombés amoureux de la destination, existent sur le Net. Il suffit de taper « Blog + Cambodge » dans le moteur de recherche Google. Beaucoup d'informations et des propositions d'accompagnement pour l'installation sur http://www.businesscentercambodia.info/

Aimer le style de vie au Cambodge

Des milliers de personnes choisissent de prendre leur retraite à l’étranger chaque année. Si le Cambodge n’est pas l’endroit totalement parfait, il compte tout de même de nombreux atouts et surtout une facilité d’installation bien plus avantageuse que d’autres pays, y compris ceux de la région.

Nature dans la province de Koh Kong
Nature dans la province de Koh Kong

S’installer au Cambodge signifie changer de vies et d’habitudes et, même si de nombreuses commodités « occidentales » sont à disposition, il existe quelques ajustements à envisager, la culture est différente tout comme certaines pratiques.

Devant le Palais Royal à Phnom Penh
Devant le Palais Royal à Phnom Penh

Il est donc peut-être judicieux de venir une première fois quelques mois pour s’assurer que la retraite au « Royaume des Merveilles » est celle qui convient le mieux.

1,125 vues1 commentaire