Cambodge & Destination : Sihanoukville et les plages d’Otres

En dépit d’une publicité assez peu flatteuse alimentée par certains médias étrangers, Sihanoukville n’est pas tout-à-fait la « destination diabolique » décrite à foison. Si la province côtière a certes subi les influences « yahoo », puis russes puis chinoises avec leurs avantages et aussi quelques côtés moins réjouissants, les Cambodgiens ont fait aujourd'hui de la province côtière leur destination préférée du weekend. Il y a certainement quelques raisons.

Plage d'Otres
Plage d'Otres

Nous avons déjà eu l’occasion de décrire certaines destinations de la province comme Independance Beach et Koh Rong avec des établissements très accueillants et d’excellent standing comme l’Independance Hotel et le Royal Sands. Des hôtels de luxe qui s’adressent à une clientèle avec un pouvoir d’achat élevé. Mais quid des familles et autres qui souhaitent passer quelques jours au bord de la mer dans un établissement familial ?

Hébergement

Le Sea Breeze Resort est un petit hôtel situé à Otres et qui ressemble plus à une pension de famille avec des commodités et installations d’excellente facture. Situé juste en face de la plage, le Sea Breeze Resort propose un hébergement assez confortable avec 22 chambres très agréables offrant de jolies vues panoramiques sur la plage.

Le Sea Breeze Resort
Le Sea Breeze Resort

Proposant un accès direct sur le jardin ou la piscine depuis la terrasse, les bungalows climatisés sont dotés d’une télévision et d’un coin salon. Un réfrigérateur et un minibar sont également inclus. La salle de bains privative et très vaste est équipée des commodités habituelles. Chaque chambre compte un lit à deux places et un 2e individuel. Avec des prix variant entre 40 et 50 $ la nuitée, le coût du séjour familial s’avère plutôt raisonnable. L’établissement abrite également un restaurant en bord de piscine servant une sélection assez variée de plats locaux et occidentaux.

À l’évidence, si le charme est bien estival avec cette configuration entre pension de famille et village de vacances, ne pas trop espérer de calme, la clientèle est essentiellement familiale et la piscine se trouve constamment occupée par les enfants qui expriment bruyamment leur joie de pouvoir s’agiter dans l’eau.

Plage

Il suffit de traverser la route pour se retrouver sur la plage. Comme chacun le sait, de grandes allées piétonnières ont été construites et permettent d’effectuer une promenade de plusieurs kilomètres jusqu’à Occheuteal.

De réels efforts ont été entrepris par l’administration provinciale pour le nettoyage des plages qui débute tôt le matin, malgré cela, il s’avère difficile de trouver un tronçon de plage totalement propre et le plastique a du mal à totalement disparaître. Toutefois, nous sommes loin des abus de la période sino-casino et l’état de la plage reste globalement acceptable.

Plage d'Otres
Plage d'Otres

Ils sont bien moins nombreux qu’auparavant, mais quelques vendeurs ambulants proposent des jouets, bouées et autres équipements de baignade à des prix qui, curieusement, sont restés raisonnables. Les sympathiques vendeuses de crustacés sont toujours actives et quelques-unes déambulent entre l’immense allée piétonne et la plage dès 9 h du matin.

Vendeuse ambulante
Vendeuse ambulante

Autour de l’hôtel, quelques échoppes proposent friandises, mais aussi maillots et ballons pour s’assurer que le farniente familial soit parfaitement perturbé par les enfants. À une centaine de mètres, quelques Jet-skis sont à louer pour 60 $ de l’heure. Raisonnable si chacun l’utilise à tour de rôle.

Jet ski à Otres
Jet ski à Otres

Toutefois, éviter de se baigner dans la zone, peu de jet skieurs sont expérimentés et certains se retrouvent parfois en difficulté avec la houle dés le démarrage.

Pour les marcheurs, un petit trot jusqu’à jusqu’à Occheuteal permettra d’apprécier ces vastes étendues de plage, mais aussi de découvrir quelques-uns de ces « immeubles en mutation » parfois baroques et déjà vestiges ou encore en l’attente de renaissance. Sur certains, l’activité de construction se poursuit, sur d’autres, rien. Officiellement, la ville a signé un « accord de conseil en matière de plan directeur à l’Urban Planning Design Institute of Shenzhen (UPDIS) pour le développement et la transformation de Preah Sihanouk en une ZES polyvalente modèle, prochaine plate-forme logistique et touristique et centre d’innovation d’Asie du Sud-Est ».

Immeuble « baroque »
Immeuble « baroque »

En clair, pour les autorités, ces constructions semi-fantômes devront être soi détruites soit « actualisées ». Une alternative qui, si cela se concrétise, devrait être une bonne nouvelle tant il est dommage que ces grandes routes et allées piétonnières ne permettent que de connecter des zones très « contradictoires », à savoir des coins très agréables et familiaux alternant avec des îlots très urbains, sombres et inachevés.

Le long de la promenade vers Occheuteal, un arrêt est possible au Brown Coffee, l’alternative (bien meilleure) du Starbucks qui propose également d’utiliser une lunette sur sa terrasse pour admirer l’horizon et seulement l’horizon.

Pour ceux qui souhaiteraient pousser jusqu’au centre ville, il est conseillé d’utiliser un tuk tuk. Vrai qu’autour des deux lions d’énormes tours se sont érigées et le centre a sans conteste perdu son attrait exotique et bohème d’antan avec ces nombreux magasins de souvenirs et petits marchés qui ont quasiment disparu. Quelques boutiques de luxe avec des vendeuses peu bilingues, quelques galeries commerciales, le centre proprement dit offre peu d’intérêt.

Centre ville
Centre ville

Avant d’aller dîner, on n’oubliera pas le coucher de soleil, il y en a de magnifiques et les photographes seront ravis.

En soirée, les restaurants de plage allument leurs néons et proposent multitude de plats locaux et fruits de mer. Sur la plage quelques familles et groupes d’amis déroulent leurs nattes et se préparent à danser sur la plage après quelques bières. Les restaurants sont pleins, l’ambiance est assez sympathique et plutôt joyeuse. Bémol toutefois, ces feux d’artifice et pétards vendus par des gamins et tirés à quelques mètres des tables, pas très rassurant en particulier quand une lanterne enflammée va se perdre dans les feuillages après une rafale.

Coucher de soleil sur Otres
Coucher de soleil sur Otres

Sihanoukville by night ne connait plus ces raves et techno party organisées sur les plages qui duraient parfois plusieurs jours. Les plages en soirée sont devenues très calmes, propices à la détente et idéales pour un moment en famille. Si la destination va certainement évoluer — se transformer, elle a déjà pris une couleur un peu plus réjouissante que durant la période d’avant Covid. Rien n’est parfait, la police effectue encore et régulièrement des raids dans certaines zones qui ont besoin d’être nettoyées.

Mais, il est possible de passer un weekend en famille à Otres, dans un hôtel agréable donnant directement sur une jolie et vaste plage avec la possibilité d’un peu d’activité sportive et de dégustation de fruits de mer.

Plus de photographies ici

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône