Cambodge & Agriculture : Renforcer la production locale d'aliments pour animaux

La Banque asiatique de développement (BAD) et De Heus TMH Company Limited (DH-TMH) ont signé un accord de prêt de 15 millions de dollars pour stimuler le secteur de l’alimentation animale au Cambodge en augmentant la capacité de stockage et de traitement de l’entreprise dans la province de Kampong Speu.

Production locale d'aliments pour animaux avec DH-TMH. Photographie fournie
Production locale d'aliments pour animaux avec DH-TMH. Photographie fournie

La cérémonie de signature s’est tenue à Phnom Penh le 26 juillet entre le directeur national de la BAD pour le Cambodge, Jyotsana Varma, et le directeur général de De Heus Asia, Gabor Fluit, en présence de S.E. Veng Sakhon, ministre de l’Agriculture, des forêts et de la Pêche.

Selon le communiqué de presse, le stockage supplémentaire et l’acquisition de machines de transformation favoriseront une production efficace d’aliments pour animaux. L’entreprise pourra ainsi acheter davantage de matières premières locales comme le maïs, le riz et le manioc auprès des petits exploitants de sa chaîne d’approvisionnement, ce qui permettra de fournir des aliments pour animaux abordables et de qualité aux éleveurs et aux pisciculteurs.

Grâce à des investissements dans le stockage, le maïs pourra être conservé pendant des périodes plus longues, ce qui rendra la chaîne d’approvisionnement moins dépendante de la vulnérabilité liée au climat.

« En soutenant DH-TMH au Cambodge, la BAD contribue à renforcer la chaîne de valeur des aliments pour animaux, à améliorer les moyens de subsistance des producteurs d’aliments pour animaux, du bétail et des pisciculteurs, et à soutenir des pratiques agricoles durables et résilientes », a déclaré Jyotsana Varma, directrice de la BAD pour le Cambodge.

« Le développement d’un approvisionnement en aliments pour animaux d’origine locale, de haute qualité et abordable fait partie intégrante de la sauvegarde de la sécurité alimentaire du Cambodge et de la réduction de la dépendance aux intrants alimentaires importés », a-t-elle ajouté.

« De Heus TMH s’est engagé à aider les agriculteurs indépendants du Cambodge. L’accord de coopération stratégique avec la BAsD, combiné à l’accent que nous mettons sur la formation et le partage des connaissances, avec la devise “connaissances mondiales - impact local”, soutiendra et accélérera le développement durable de la chaîne d’approvisionnement en protéines animales au Cambodge », a déclaré Gabor Fluit, directeur général de De Heus Asia.

Dans le cadre de l’accord, une subvention d’assistance technique soutiendra la formation de 2 000 producteurs de maïs et de 2 000 éleveurs de volaille, dont beaucoup de femmes, aux pratiques agricoles résistantes au climat et aux connaissances financières.

« Le soutien apporté aux agricultrices contribuera à renforcer leur position au sein des exploitations et à améliorer leur accès au financement pour développer leurs activités. », indique le communiqué.

La transaction sera soutenue par le guichet du secteur privé (PSW) du Fonds asiatique de développement 13 par le biais d’une solution de garantie partielle.

DH-TMH est l’un des principaux producteurs d’aliments pour animaux au Cambodge, avec une capacité de production de 180 000 tonnes métriques d’aliments pour animaux de haute qualité.

DH-TMH est une coentreprise entre De Heus Animal Nutrition des Pays-Bas, un fournisseur familial d’aliments pour animaux établi en 1911, et TMH Company Limited (Cambodge).

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône