Cambodge & Agriculture : Projets de parcs agro-industriels dans trois provinces

Selon le dernier rapport du ministère de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche, 4 040 704 tonnes de produits agricoles ont été produites au Cambodge au cours des quatre premiers mois de 2022, soit une augmentation de 5,6 % en glissement annuel.

Au total, 3 826 433 tonnes, soit 94,7 %, de la production ont été exportées, en particulier du riz usiné, du paddy, du manioc frais, des chips de manioc et de la fécule de tapioca. Photo BM
Au total, 3 826 433 tonnes, soit 94,7 %, de la production ont été exportées, en particulier du riz usiné, du paddy, du manioc frais, des chips de manioc et de la fécule de tapioca. Photo BM

Le gouvernement a identifié trois provinces cibles où il serait possible de développer des parcs industriels agroalimentaires, les experts du secteur requérant que cette initiative soit élevée au rang de zone économique spéciale (ZES), afin de promouvoir davantage la production agricole au Cambodge.

Le comité de coordination pour l’étude et le développement des parcs industriels agroalimentaires au Cambodge a tenu sa troisième réunion le 28 avril, au cours de laquelle trois provinces ont été sélectionnées pour l’établissement des zones industrielles.

« Il s’agit des provinces de Battambang, Kampong Speu et Kampong Thom. »

Des représentants du ministère de l’Économie et des Finances, des associations du secteur et des Entreprises privées ont discuté des principales conclusions des études concernant la chaîne de valeur ainsi que des obstacles réglementaires liés au développement de tels parcs dans le contexte cambodgien.

Kampong Thom
Fermier à Kampong Thom. Photo CG

Développer les marchés d’exportation

Le parc industriel agroalimentaire est une initiative du Conseil économique national suprême, du ministère des Finances et du programme de la chaîne de valeur agricole Cambodge-Australie (CAVAC). Le projet ambitionne d’aider à développer les marchés d’exportation des produits agricoles cambodgiens.

Le vice-président de la Chambre de commerce du Cambodge, Lim Heng, qui assistait à la réunion, a proposé que les parcs adoptent les caractéristiques des ZES — notamment par la création d’usines régionales — afin d’encourager les entreprises du secteur privé à investir.

« De telles usines stimuleraient les exportations, la création d’emplois et l’accès au marché pour les agriculteurs », a-t-il déclaré au Phnom Penh Post.

M. Heng a indiqué que la prochaine phase consisterait à formuler des programmes et une politique globale et à promouvoir la participation du secteur privé au développement des parcs.

« Nous soumettrons la décision au niveau national pour que le gouvernement royal prenne une décision de principe avant de pouvoir établir un cadre politique, ou tout mécanisme visant à encourager le secteur privé à participer à ces travaux. »

« Il est impératif que le secteur privé soit impliqué, d’autres discussions devant avoir lieu sur la recherche de crédits auprès de banques commerciales publiques ou partenaires », a-t-il ajouté.

Il a également décrit les parcs industriels agroalimentaires comme une solution idéale à plusieurs problèmes de longue date qui affectent le secteur agricole, notamment les coûts élevés de transport et d’électricité, ainsi que l’importation illégale de marchandises dans le pays.

Le vice-président de la Chambre de commerce du Cambodge
Le vice-président de la Chambre de commerce du Cambodge

M. Heng a aussi noté que les ministères du gouvernement avaient accéléré les démarches pour établir les parcs, car l’expansion des terres agricoles au Cambodge signifie que la production de produits agricoles augmente de jour en jour.

Selon le ministère de l’Agriculture, des forêts et de la Pêche, 4 040 704 tonnes de produits agricoles ont été produites au Cambodge au cours des quatre premiers mois de 2022, soit une augmentation de 5,6 % en glissement annuel. Au total, 3 826 433 tonnes, soit 94,7 % de la production, ont été exportées, en particulier le riz usiné, le paddy, le manioc frais, les chips de manioc et la fécule de tapioca, qui ont connu des augmentations significatives vers l’export.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône