Actualité & Takéo : Stupa et plaque commémorative pour les survivants des Khmers rouges

Le 20 mai 2022, Journée du Souvenir, les survivants du régime des Khmers rouges vivant dans la commune de Taphem, province de Takeo, ont inauguré un stupa collectif et une plaque commémorative construits par le Centre de documentation du Cambodge avec le soutien de l’Agence américaine pour le développement international.

Les deux bâtiments ont été achevés à la mi-avril 2022 sur le site de la forêt de Teal Kong dans le village de Kampong Svay à la demande du chef de la commune, Sum Phasert, fin 2021.

La forêt de Teal Kong est un terrain public qui a été utilisé comme lieu de sépulture pour les villageois depuis le régime du Sangkum Reastr Niyum. Lorsque le pays était sous le contrôle des Khmers rouges, la zone de la forêt de Teal Kong était inhabitée et certains soldats et civils tués lors des combats entre l’armée de Lon Nol et les Khmers rouges en 1973 ont été transportés ici pour être enterrés.

Depuis 1979, Prey Tuol Theat Teal Koung n’est plus la propriété des villageois, et ceux-ci ont désigné ce site comme lieu de sépulture pour les défunts de toute la commune de Taphem. À présent, le site dédié de Teal Koung s’étend sur près d’un hectare, alors qu’autrefois, il ne faisait qu’un peu plus de 10 mètres carrés.

Le matin du 20 mai, la cérémonie d’inauguration du stupa et la remise d’une plaque commémorant l’histoire des Khmers rouges aux autorités locales et aux habitants de la commune de Taphem a débuté avec la participation du chef de la commune, Taphem, Sum Phaseth, chef du village, une trentaine de survivants, quelques lycéens, un représentant de l’Agence américaine pour le développement international et six membres du personnel de DC-Cam.

Le chef de la commune de Taphem s’est réjoui de cette nouvelle réalisation et a fait part de sa triste expérience sous le régime des Khmers rouges. Le chef de la commune a également donné des conseils à tous les survivants présents à la cérémonie, ainsi qu’à tous les chefs de village pour qu’ils informent les survivants de leurs villages respectifs d’apporter les dépouilles de leurs proches morts sous le régime.

À la fin de son discours, le chef de la commune a proposé la construction d’un bâtiment qui servira de lieu pour les cérémonies religieuses et les programmes d’éducation sur le génocide organisés par l’Association des survivants.

Pheng Pong Rasy, directeur du Centre de documentation du Cambodge, branche de Takeo, a parlé du processus de construction du stupa et de la plaque, rappelant la mémoire et expliquant la signification de la plaque commémorative, la création de l’Association des survivants du régime khmer rouge et l’éducation informelle sur l’histoire du génocide.

Il a également appelé les autorités locales et tous les survivants à travailler ensemble pour partager leurs expériences du régime khmer rouge avec la prochaine génération.

Ensuite, Mme Vong Socheata, représentante de l’Agence américaine pour le développement international, a parlé de la bonne relation entre le Centre de documentation du Cambodge et l’Agence américaine pour le développement international, « qui apporte un soutien spirituel et financier à l’enseignement de l’histoire des Khmers rouges ».

Pheng Pong Rasy — Directeur du Centre de documentation du Cambodge, branche de Takeo

Mots-clés :

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône