Transports : Prudence de rigueur pour le transport des ouvriers des usines de confection

Le directeur général adjoint de la Caisse nationale de sécurité sociale (NSSF), Heng Sophannarith, a rencontré près de 200 chauffeurs de « camionnettes » et leur a demandé de respecter le Code de la route pour éviter les accidents impliquant des travailleurs.

Des ouvrières du textile à l’arrière d’un camion circulant sur la route nationale 5 après avoir terminé leur travail dans le district de Russey Keo à Phnom Penh en mai 2020. Hong Menea
Des ouvrières du textile à l’arrière d’un camion circulant sur la route nationale 5 après avoir terminé leur travail dans le district de Russey Keo à Phnom Penh en mai 2020. Hong Menea

La rencontre a eu lieu lundi à l’usine de Cambo Unisoll Co Ltd dans le cadre de la première campagne d’éducation à la sécurité routière destinée aux conducteurs des camionnettes qui transportent chaque jour les ouvriers de l’usine vers et depuis leur lieu de travail.

Sophannarith a déclaré que des accidents de la circulation continuaient de se produire avec des camionnettes transportant des ouvriers. Certains accidents sont causés par des facteurs liés au véhicule, comme lorsque certains d’entre eux, construits pour le transport de marchandises, ont été convertis pour véhiculer des travailleurs.

« Tout le monde, et en particulier les conducteurs qui transportent des groupes de travailleurs, doit respecter le Code de la route, faire preuve de tolérance envers les autres usagers de la route et toujours respecter les règles de conduite », a-t-il déclaré.

Sophannarith a déclaré que les lois qui doivent être strictement observées sont de ne jamais dépasser la limite de vitesse, de ne pas conduire sous l’influence de l’alcool ou de drogues et de ne jamais conduire en état de somnolence.

« Le port de la ceinture de sécurité, la conduite sur le côté droit de la route et la vérification de l’état de fonctionnement de son véhicule avant de prendre des passagers sont autant d’aspects qui permettent de savoir comment conduire correctement de se montrer prudent au volant », a-t-il ajouté.

Preap Chanvibol, conseiller au ministère des Travaux publics et des Transports et directeur adjoint de l’équipe de sécurité routière pour la prévention des accidents du travail à la NSSF, a également appelé les chauffeurs de camion à respecter et à appliquer systématiquement le Code de la route.

« Les camions transportant des travailleurs ne doivent pas être surchargés et ils doivent vérifier l’état de leurs véhicules avant de commencer leur travail. Ils doivent également faire inspecter régulièrement leurs camions », a-t-il déclaré.

M. Chanvibol a ajouté que tous les conducteurs qui transportent des travailleurs doivent passer leur examen de permis de conduire correspondant au type de véhicule qu’ils utilisent.

Selon un rapport du groupe de travail de la sécurité routière pour la protection des travailleurs à la NSSF, en 2021, il y a eu des accidents de la route impliquant des travailleurs d’usine à 3 268 occasions avec 3 875 victimes, dont 109 décès, 905 blessés graves et 2 861 légers.

Le rapport ajoute que 11 incidents directement liés à l’état des camions transportant les ouvriers ont fait 349 victimes, trois morts et 50 blessés graves ainsi que 296 blessés légers.

Lors d’un séminaire national visant à discuter de l’utilisation d’une flotte de véhicules de tourisme dédiés au transport des travailleurs, plutôt que de dépendre de véhicules de transport de marchandises, fin décembre, le directeur de l’Asia Injury Prevention Foundation, Kim Pagna, a déclaré que le nombre de véhicules « bricolés » transportant des travailleurs avait considérablement diminué, mais que ce nombre était encore trop élevé.

Il a déclaré que selon un récent rapport publié par la NSSF, parmi les véhicules qui ont fourni des services de transport aux travailleurs en 2020, il y avait près de 4 000 camions recensés et environ 60 % d’entre eux étaient des camions transformés.

« Fournir un transport approprié et sécurisé aux travailleurs est très important, car cela permet non seulement de prévenir et de réduire les accidents de la route pour les ouvriers, mais a également un effet positif à long terme sur les efforts visant à réduire les accidents de la route dans tout le pays », a-t-il conclu.

Mom Kunthear avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône