top of page

Transports : Le pont Phnom Penh-Areyksat, un outil pour favoriser la croissance économique

Le pont reliant Phnom Penh à Kandal sera construit aux abords du marché de nuit. Il enjambera le fleuve Tonlé Sap jusqu'à Chroy Changvar, puis traversera le Mékong jusqu'à Areyksat. Les analystes considèrent que la construction de l'ouvrage est un signe de la bonne santé économique du Cambodge.

Selon Meas Ny, chercheur en développement social, la construction du pont Phnom Penh-Areyksat, qui relie Phnom Penh à la province de Kandal, améliorera également la circulation dans la ville. Il affirme que cette « infrastructure économique » contribuera à stimuler la croissance économique du Cambodge.

L’une de ses préoccupations est que le financement provient de prêts étrangers, arguant que cette année, la dette du Royaume a considérablement augmenté :

« Il y a à la fois de quoi se féliciter, mais aussi des inquiétudes. En raison d’une croissance des emprunts, tant publics qu’étrangers, la dette a augmenté à plus de deux milliards de dollars. », dit-il, ajoutant :

« Toutefois, nous reconnaissons qu’elle n’a pas encore atteint des niveaux à haut risque. Tant que notre économie reste robuste, c’est acceptable. Cela peut devenir un problème si nous continuons à emprunter et ne nous concentrons pas sur l’économie nationale. »

L’analyste ajoute que pour éviter que cela ne se produise, le gouvernement doit également examiner la crise foncière. Dans certains cas, lorsque de grands développements sont réalisés, la population n’en bénéficie pas de manière égale, les occupants des terres et les personnes expulsées des terrains à développer ne recevant pas de compensation adéquate :

« Le développement de l’infrastructure économique du Royaume n’est pas forcément signe d’équité sociale, et c’est un point que le gouvernement doit prendre en considération ».

Selon l’historien cambodgien Sambo Manara, la construction du pont représente un développement indispensable à Phnom Penh. Pour lui, cette infrastructure ne facilitera pas seulement les déplacements des personnes entre Areyksat et Phnom Penh. Il apportera également des avantages économiques, car il permettra d’augmenter le transport de marchandises dans les deux sens.

« Tous ces points indiquent la prise en compte claire du bien-être de la population par les dirigeants du Royaume. En outre, si le développement a lieu dans la zone de Lvea Em, le prix des terrains à cet endroit augmentera et une nouvelle artère économique se développera », dit-il.

Ky Sereyvath, chercheur en économie à l’Académie royale du Cambodge, abonde dans ce sens, affirmant que le pont mettra en lumière le développement et la croissance du Cambodge, tout en permettant de gagner du temps dans les déplacements :

« Ce pont contribuera à la croissance de l’économie nationale, en rapprochant les produits agricoles et autres marchandises des marchés et en augmentant le capital national. »

Le pont reliant Phnom Penh à Kandal sera construit aux environs du marché de nuit et enjambera la rivière Tonlé Sap jusqu’à Chroy Changvar, puis traversera le Mékong jusqu’à Areyksat. La construction coûtera près de 250 millions de dollars et a été financée par des prêts octroyés par la Corée du Sud.

Chea Sokny avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page