top of page
Ancre 1

Tradition : La légende du Nouvel An Khmer – Chaul Chnam Thmey (បុណ្យចូលឆ្នាំថ្មី)

Il y a fort longtemps, le Dieu à quatre visages Preah Prom, entendit parler d’un jeune humain, nommé Thomabal Komar, dont l’intelligence était, parait-il, extraordinaire.

La légende du Nouvel An Khmer – Chaul Chnam Thmey (បុណ្យចូលឆ្នាំថ្មី)

Piqué d’intérêt pour ce jeune homme, Preah Prom décida de lui rendre visite afin de le tester. Si le jeune se révélait être capable de répondre à sa devinette, Preah Prom, persuadé de sa supériorité, lui proposerait de lui offrir sa tête en guise de récompense.

Le jeune homme, effrayé, ne sut que dire, mais n’eut finalement d’autre choix que de se plier à la demande du Dieu, qui lui demanda ainsi :

« … Quels sont les trois actes qui apportent chance et réussite chaque jour ?… »

Comme il l’avait pensé, le jeune homme se trouva incapable de répondre. Honteux et effrayé il s’enfuit dans la forêt. Puis, fatigué, se reposa quelques instants sous un arbre.

De là il perçut rapidement une discussion entre deux aigles géants posés un peu plus haut sur les branches de l’arbre.

Ceux-ci savaient déjà qu’aujourd’hui, quelqu’un allait mourir, car il n’avait pas su répondre à la question pourtant simple posée par Preah Prom.

Ce qui apporte succès et réussite aux hommes, ce sont pourtant trois actes simples accomplis quotidiennement.

Au lever, les hommes doivent se laver le visage… puis dans la journée, se doucher… enfin le soir avant d’aller se coucher, il ne faut oublier de se laver les pieds….

Thomabal Komar, qui comprenait le langage des animaux ne perdit pas une miette de la discussion puis se remit en route vers la ville pour apporter sa réponse au Dieu.

Le Dieu, tenu par sa promesse, offrit donc sa tête au jeune homme.

Et, c’est en haut du Mont Meru (1) que cette tête ira loger… avec précaution, car, immergée dans l’eau, elle provoquerait alors l’assèchement des mers et océans ; sur terre, elle détruirait toute vie, et transformerait les airs en une fournaise géante…

Et depuis, chaque année, c’est une des sept filles de Preah Prom qui se rend sur le Mont Meru pour prendre soin, le temps d’une année, de la tête de leur père.

Chacune descend alors de la montagne, depuis sa monture, l’un des 12 animaux de la mythologie khmère. Ainsi, chaque Monticule de sable pendant la cérémonie du jour de Nouvel An représente le Mont Meru.

(1) : Le mont Meru est la montagne mythique considérée comme l’axe du monde dans les mythologies persane, bouddhique, jaïne et surtout hindoue. Il serait haut de 80 000 lieues (450 000 km). Le mont Meru serait situé au centre de la Terre, dans le Jambudvipa, un des continents dans la mythologie indienne. Il est considéré comme la demeure des dieux.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

bottom of page