forum 1.jpg
forum 2.jpg

Taptap Send, envoyer de l’argent au Cambodge n’a jamais été aussi simple

Taptap Send, un service qui permet d’effectuer des transferts de fonds internationaux sans frais et en toute simplicité, est désormais disponible pour le Cambodge.

Mony Preap, qui a porté le projet et s’est chargée d’adapter le produit aux besoins spécifiques des Cambodgiens, détaille tous les aspects d’une solution aux multiples avantages.

Mony Preap, qui a porté le projet et s’est chargée d’adapter le produit aux besoins spécifiques des Cambodgiens
Mony Preap, qui a porté le projet et s’est chargée d’adapter le produit aux besoins spécifiques des Cambodgiens

Pouvez-vous nous expliquer le fonctionnement de Taptap Send ?

Taptap Send est un service de transferts de fonds présent dans plus de 20 pays, le Cambodge étant le lancement le plus récent. Il s’agit d’un service accessible à tous, mais qui est principalement conçu pour la diaspora désireuse d’envoyer de l’argent de la manière la plus simple possible, et ce tout en évitant les frais de transfert.

Des solutions existaient bien sûr auparavant, la plupart d’entre elles ayant néanmoins leur lot d’inconvénients.

« C’est une problématique que je connais bien pour l’avoir personnellement éprouvée, car il m’arrive fréquemment d’envoyer des fonds depuis la France à ma famille vivant au Cambodge »

On estime à près de 80 000 le nombre de Cambodgiens vivant dans l’Hexagone, un grand nombre d’entre eux soutenant financièrement leurs proches restés au pays. Taptap Send a été élaboré pour eux et avec eux, après une minutieuse enquête visant à s’adapter au plus près à leurs besoins.

Quelle est la marche à suivre ?

Toute l’opération s’effectue depuis une application sur smartphone. Nos efforts se sont focalisés sur trois mots-clés : la simplicité, la rapidité et la fiabilité.

Simplicité, tout d’abord, par la facilité d’usage. L’interface se montre particulièrement claire et lisible, même pour des personnes âgées ou peu habituées à utiliser un smartphone.

De plus, les solutions jusqu’alors disponibles obligeaient souvent à se rendre physiquement dans une agence, ce qui peut s’avérer compliqué, surtout en période de pandémie.

Là, il est possible de réaliser un transfert de fonds quel que l’endroit où nous nous trouvons. Que ce soit depuis notre salon ou depuis l’étranger, puisque l’application fonctionne depuis de nombreux pays et continents : France, Italie, Espagne, Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, USA et Canada.

Nous avons aussi souhaité mettre l’accent sur la rapidité, tant du point de vue du processus que du transfert proprement dit.

C’est ici que le nom de « Taptap Send » prend toute sa signification : en 2 touches, le virement est initialisé, il ne reste alors plus qu’à appuyer sur « Envoyer » pour finaliser l’opération.

Le transfert s’effectue en à peine quelques secondes et le destinataire reçoit une notification : il lui suffit ensuite de se rendre dans l’agence Wing la plus proche pour bénéficier de son virement.


Enfin, dernière partie du triptyque, mais pas des moindres : la fiabilité. Par le passé, il est arrivé, à moi comme à de nombreux autres utilisateurs, que les fonds soient interceptés à leur arrivée par une personne à laquelle ils n’étaient pas destinés.

Les agents habilités vérifieront, par le biais du téléphone portable, l’identité du bénéficiaire, de la même manière que lors d’un transfert Wing classique. C’est une méthode éprouvée, qui a fait ses preuves depuis des années.

Et tout cela sans frais ?

Il n’y a aucun frais de transfert et notre marge, qui est minime, se situe uniquement au niveau du taux de change.

Les montants sont-ils plafonnés ?

L’un des principaux avantages de cette application réside dans la souplesse des transactions autorisées, qui couvrent un large éventail de besoins.

Pour le Cambodge, le maximum par transaction est de 1000 USD et la limite quotidienne est fixée à 3000 dollars. La somme minimum, quant à elle, se situe à seulement 1 dollar. Nous répondons ainsi à quasiment tous les besoins de la vie quotidienne : secours ponctuels, dons pour les fêtes et les mariages, argent de poche, aide à des associations… Tout cela en évitant les frais de transfert, qui dissuadent l’envoi de petites sommes.

Vous avez porté ce projet depuis son élaboration jusqu’à son lancement : quelles ont été les étapes de sa réalisation, et quel rôle allez-vous jouer par la suite ?

Nous sommes partis du constat que nous pouvions grandement améliorer la manière de transférer des fonds depuis l’étranger vers le Cambodge. Les solutions existantes ne nous satisfaisaient pas, moi la première. Je réside en France depuis de nombreuses années, une partie de ma famille vit toujours au Cambodge, et cela fait longtemps que je leur envoie de l’argent. J’ai donc été confrontée à toutes sortes de situations, souvent compliquées, pour effectuer quelque chose qui devrait être foncièrement simple.

« Nous avons donc rassemblé non seulement les expériences passées de personnes de notre entourage, mais aussi mené une vaste enquête par le biais d’un questionnaire détaillé. Nous avons ainsi pu cerner toutes les attentes et ajuster notre service »

Ce qui ne veut pas dire qu’il n’évoluera pas par la suite : l’écoute et l’adaptabilité resteront des constantes de Taptap Send. Après avoir supervisé la création, puis le lancement du service au Cambodge, je serai les yeux et les oreilles des utilisateurs, qui pourront me joindre directement. En ce sens, chaque retour, chaque remarque, chaque suggestion seront pris en compte.

Vous serez donc le visage de Taptap Send au Cambodge !

J’estime que c’est pour moi une chance incroyable de pouvoir prendre part à cette aventure. Assurer le développement d’un service dont je rêvais en tant qu’utilisatrice m’a amenée à m’investir à 200 % dans ce projet.

Un ressenti qui a été d’autant plus conforté lorsque je me suis rendu compte que toutes les suggestions étaient minutieusement étudiées et prises en compte.

Il en va de même pour les actions que nous allons mener auprès de la communauté, que ce soit en France ou au Cambodge : j’ai toute latitude pour choisir les partenariats, organiser des événements, parrainer des associations…

Comment avez-vous intégré l’équipe ? Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

C’est durant une période au cours de laquelle je cherchais à donner sens à ma carrière professionnelle que j’ai rejoint Taptap Send. En cela, la pandémie de Covid-19 m’a ouvert les yeux sur la finalité de ma carrière. Issue d’une famille mixte et multiculturelle, j’y ai acquis une certaine ouverture d’esprit, de la curiosité intellectuelle et le goût des voyages. Des études à l’international, un environnement multiculturel et une curiosité naturelle m’ont amenée à maîtriser plusieurs langues, 6 en tout.

Après avoir débuté ma vie professionnelle dans une startup spécialisée dans les jouets éducatifs, je me suis orientée vers le secteur industriel, plus précisément la conception d’objets en 3 dimensions.

« Cela répondait tout à fait à l’ambition que j’avais alors, celle d’être une véritable ''business woman ''. Mais cette vision s’est effritée face aux questions soulevées par la crise sanitaire »

Il y avait forcément quelque chose de plus utile à faire, qui aurait du sens et qui serait important pour moi. En cela, participer au développement d’un tel service à destination du Cambodge est pour moi l’occasion d’exercer enfin des valeurs qui me tiennent à cœur.

Important

À l’occasion du lancement de l’application, les lecteurs de Cambodge Mag bénéficient d’une offre exceptionnelle : 10 € leur seront offerts lorsqu’ils rentreront le code promotionnel CAMBODGEMAG au cours de leur transfert. TaptapSend est disponible depuis l’App Store ainsi que Google Play. Pour contacter Mony : mony.preap@taptapsend.com

ou directement par téléphone au +33 6 66 59 20 05

Page Facebook : https://www.facebook.com/Taptap-Send-Cambodia

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône