Sports : La superstar cambodgienne du billard veut changer les esprits

La joueuse cambodgienne Sroung Pheavy, célèbre pour son jeu de billard carambole, veut changer l'état d'esprit des jeunes du Royaume. Elle les incite à ne plus jouer au billard standard et à suivre son exemple.

La joueuse de billard cambodgien Sroung Pheavy vise sa cible lors de la compétition - exhibition de billard carambole au Aeon Mall Sen Sok à Phnom Penh. Photo Heng Chivoan.
La joueuse de billard cambodgien Sroung Pheavy vise sa cible lors de la compétition - exhibition de billard carambole au Aeon Mall Sen Sok à Phnom Penh. Photo Heng Chivoan.

En tant que lauréate du championnat 2021 de la Ladies Professional Billiards Association (LPBA), Pheavy a été invitée par des Coréens vivant au Cambodge à participer à un match de démonstration amical le 19 avril à l’Aeon Mall Sen Sok, dans le district de Sen Sok. Pour l’occasion, elle avait voyagé depuis sa résidence en Corée du Sud pour visiter sa ville natale dans la province de Tbong Khmum à l’occasion du Nouvel An khmer.

« Je ne m’attendais pas à ce que tant de Coréens viennent au Cambodge comme ça. Je suis heureuse que les Cambodgiens aient la possibilité d’essayer le billard carambole. C’est un sport qui présente de nombreux avantages. Il existe des tournois, donc si vous êtes doué, vous pouvez gagner de nombreux prix. Il y a également des possibilités de parrainage pour les meilleurs joueurs », affirme-t-elle.

Depuis plus de dix ans, Mme Pheavy vit en Corée du Sud avec son mari originaire du pays. C’est là-bas qu’elle a entamé sa carrière de billard carambole et s’est forgé une réputation internationale en tant que seule joueuse de billard cambodgienne à avoir remporté des médailles d’or, d’argent et de bronze dans une série d’événements majeurs.

« Quand on devient célèbre et qu’on gagne quelques tournois, on peut faire de la promotion et faire connaître le Cambodge, comme je l’ai fait. J’ai joué dans presque tous les pays d’Europe, et les gens là-bas ne connaissaient rien du Cambodge. Ils me demandaient d’où je venais. Lorsque j’ai commencé à gagner et à devenir connue, ils s’en sont souvenus. Maintenant, lorsqu’une compétition est organisée n’importe où dans le monde, ils contactent mon club pour s’assurer que je vais y participer », dit-elle.

À la fin de l’année 2021, Pheavy a remporté le Blue One Resort LPBA Championship après avoir battu la superstar coréenne Kim Gayoung en finale.

La victoire de Pheavy l’a rendue extrêmement populaire en Corée du Sud, et dans le monde entier, partout où le billard carambole est pratiqué.

« Je suis venue au Cambodge pour des activités humanitaires. Les Coréens m’aideront et me soutiendront toujours. Je suis très fière de moi et je remercie également le peuple coréen d’avoir mis en valeur mes performances, même si je suis cambodgienne », déclare Pheavy.

« Quand on m’a demandé de participer à ces matches de démonstration, j’étais enthousiaste et je me suis dit que nous allions peut-être inspirer un futur joueur cambodgien. J’espère qu’à l’avenir, il y aura beaucoup de très bons joueurs originaires du Royaume », ajoute-t-elle.

Pheavy souhaite faire connaître le jeu et ses qualités aux Cambodgiens, en particulier aux jeunes, en affirmant que cette discipline n’est pas seulement amusante, mais qu’elle aide aussi à développer force et concentration.

« J’ai entendu des gens dire que le billard était mauvais, mais nous devons changer cet état d’esprit. Le billard carambole est un excellent sport, car il peut être pratiqué à tout âge. Avant, j’étais une personne différente. Après avoir commencé à le prendre au sérieux et à me concentrer, je suis devenue plus patiente, plus réfléchie et plus capable de surmonter les difficultés. Dans l’ensemble, ce sport m’a rendue plus forte », conclut-elle.

Chhorn Norn avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône