Premier ministre : le Cambodge n'est pas au bord de la faillite

Le Premier ministre Hun Sen a réaffirmé ce matin que le Cambodge ne risquait pas la faillite, même si le pays souffre de la crise du COVID-19 depuis près de deux ans.

Le Premier ministre Hun Sen
Le Premier ministre Hun Sen

Dans ses déclarations sur la situation du COVID-19 dans le pays lors d’une réunion de la Commission nationale de lutte contre le COVID-19 par vidéoconférence depuis la ville de Takhmao, S.E. Hun Sen a déclaré que le gouvernement royal avait dépensé beaucoup d’argent au cours des 18 derniers mois d’efforts de lutte contre le COVID-19.

Le chef du gouvernement royal a souligné qu’une partie du fonds de réserve d’environ trois milliards de dollars a été utilisée pour l’approvisionnement en secours des personnes pendant le confinement, pour l’aide en espèces aux ménages touchés par la crise sanitaire et pour les équipements médicaux nécessaires, mais le Cambodge ne se trouve pas en situation de faillite, le gouvernement peut encore payer les salaires des fonctionnaires et des forces armées deux fois par mois.

« Le gouvernement royal continuera à intervenir en faveur des familles pauvres et vulnérables et des secteurs touchés pendant cette crise », a-t-il affirmé.

« Leurs Majestés le Roi et la Reine-Mère ont contribué au total quelque 122,2 millions de dollars US avec le gouvernement royal dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 », a-t-il ajouté.

Samdech Techo Hun Sen a déclaré que ces fonds, ainsi que celui d’autres personnes charitables, avaient été utilisés pour l’achat de vaccins et de matériel de santé.

Heng Panha — AKP

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône