Premier ministre : « La mise en quarantaine et le confinement ne violent pas les droits de l'homme »

Lors de la cérémonie d’ouverture du Forum interconfessionnel sur la lutte contre la traite des êtres humains et la pandémie mondiale COVID-19, vendredi, le Premier ministre Hun Sen a réaffirmé que la mise en quarantaine des zones à haut risque et le confinement ne constituaient pas des violations des droits de l’homme.

le Premier ministre Hun Sen
Le Premier ministre Hun Sen. Photo AKP

« Le placement en quarantaine de personnes ou de rapatriés provenant de zones à haut risque, le confinement de zones présentant des taux d’infection élevés, ou la suspension du trafic frontalier illégal en période de renforcement des mesures de sécurité n’équivaut pas à une violation des droits et libertés ou à une discrimination, comme le prétendent un groupe de personnes sans scrupules qui ont tendance à s’opposer sans réserve et à faire de la propagande pour démoraliser les citoyens ».

« Au contraire, ces pratiques sont des mesures efficaces pour protéger le droit de vivre et d’être protégé de la pandémie », a déclaré le Premier ministre.

Il a également mentionné que le Gouvernement royal avait activement mis en œuvre des mesures, d’une part, pour maintenir la sécurité, l’ordre et la stabilité sociale afin de préserver les moyens de subsistance des citoyens et de maintenir la stabilité macroéconomique, et d’autre part, pour combattre la pandémie de COVID-19, allant de la prévention, au traitement et au rétablissement des victimes et des communautés affectées.

Dans le même temps, alors que la campagne de vaccination des citoyens est sur le point d’être menée à bien comme prévu, le Gouvernement royal s’engage à atteindre l’objectif de vaccination des enfants et des jeunes âgés de 12 à 18 ans d’ici la fin de l’année 2021, afin de renforcer l’immunité collective et de réduire la transmission communautaire.

Le Premier ministre a appelé les Cambodgiens à poursuivre la mise en œuvre des principes de prévention et la mesure sanitaire « 3 choses à faire et 3 choses à ne pas faire » avec une rigoureuse adhésion, à ne pas se montrer négligent, et à se faire vacciner contre le COVID-19 alors que le gouvernement fournit les vaccins afin de construire une immunité contre cette pandémie.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône