Portrait Flash : Malen Chhay, jeune Cambodgienne éprise de France

Elle vient de Battambang, elle souhaite découvrir la France et y poursuivre ses études. Maleelen effectue actuellement un stage chez Thalias Hospitality, l’occasion de découvrir un milieu professionnel, le Français et un peu de gastronomie. Entretien :

Maleelen Chhay

CM : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Malen Chhay, j’ai 21 ans, je suis originaire de la province de Battambang, j’ai un petit frère qui vit avec mes parents dans ma province natale.

CM : Quelles études poursuivez-vous actuellement ?

Je suis un cursus à l’Université royale de droit et des sciences économiques, j’étudie en français et en anglais, car j’aimerais poursuivre mes études en France par la suite.

CM : Et auparavant ?

J’ai suivi une scolarité classique à Battambang, à la Preah Monivong High school, je m’y sentais bien, car c’est une très belle région, mais j’ai eu envie de découvrir autre chose, de préparer un projet d’études supérieures.

CM : Pourquoi la France ?

Je ne sais pas exactement, mais j’ai commencé à apprendre cette langue à l’école de Battambang, puis j’ai suivi des cours à l’Institut des Langues étrangères, mais je ne me sans pas encore tout-à-fait confiante dans la maîtrise de la langue. C’est probablement pour cela que j’ai voulu continuer.

Aujourd’hui, je prends aussi des cours de français à l’Alliance Française de Phnom Penh. Au final, j’ai réellement envie de poursuivre mes études en France et j’ai fait une demande de bourse auprès du gouvernement à cet effet. Je souhaite étudier à l’Université Lumière Lyon 2.

CM : Battambang vous manque-t-elle ?

Ma région natale est vraiment très belle, mais j’aime aussi beaucoup Siem Reap, ses temples et de nombreuses autres attractions à découvrir.

CM : Quand vous n’êtes pas en cours, quels sont vos loisirs ?

J’aime faire du shopping, aller travailler dans un café tranquille ou rencontrer des amis.

Maleelen Chhay

CM : Quels sont vos projets professionnels ?

J’aimerais travailler dans le domaine du marketing, dans la rédaction de contenus plus précisément. Au début, mon père voulait que je travaille dans l’administration cambodgienne. Peut-être que je m’orienterais dans cette voie. C’est peut-être une bonne idée, je ne sais pas, je ne suis pas encore décidée.

« Une chose est certaine, je veux travailler aussi dans le privé, ne serait-ce que pour découvrir ce milieu. Je crois que c’est bien d’avoir une expérience dans le privé avant d’intégrer le public, cela donne un acquis, une expérience de terrain qui peut aider ensuite dans la compréhension de certains domaines gérés par le secteur public »

CM : Que faites-vous actuellement ?

J’effectue un stage chez Thalias, je traduis les messages publicitaires à destination des réseaux sociaux de l’anglais vers le khmer pour les enseignes Khéma, Malis et Arunreas. Je serais là jusqu’à fin janvier 2021.

CM : Cela vous plait-il ?

Oui, car c’est la première fois que j’ai l’occasion d’évoluer dans un milieu professionnel de cette envergure, j’apprends beaucoup. C’est un environnement gratifiant avec des gens rigoureux et attentionnés. J’ai pu aussi découvrir la gastronomie française et j’avoue complètement craquer pour les spaghettis aux fruits de mer de Khéma.

CM : Votre impression sur les difficultés actuelles liées au Covid-19 ?

J’ai bien sûr quelque inquiétude sur ce qui se passe, mais je pense que les choses iront mieux un jour que ce soit au Cambodge, en France ou dans le monde.

Propos recueillis par Christophe Gargiulo

BANNIERE_BAS_807X123_SERIES_FR_1.gif

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône