Phnom Penh : Remise de manteaux et d’argent aux conducteurs de cyclo-pousses de la capitale

Avec l’approche de la vague de froid dans les prochains jours, l’administration municipale de Phnom Penh a distribué des couvertures, des manteaux et de l’argent à 300 conducteurs de cyclo, dont la plupart sont âgés et sans ressources.

300 conducteurs de cyclo-pousse reçoivent des couvertures et des manteaux de la part de la mairie de Phnom Penh le 28 novembre. ADMINISTRATION MUNICIPALE DE PHNOM PENH
300 conducteurs de cyclo-pousse reçoivent des couvertures et des manteaux de la part de la mairie de Phnom Penh le 28 novembre. ADMINISTRATION MUNICIPALE DE PHNOM PENH

Le gouverneur de la municipalité, Khuong Sreng, a déclaré que dans un avenir proche, le temps devrait devenir particulièrement froid, ce qui pourrait avoir des effets sur la vie des personnes âgées et des enfants.

Le 23 novembre, le Premier ministre Hun Sen a recommandé à toutes les autorités de la capitale et des provinces du pays de se concentrer sur la santé des personnes âgées, des pauvres et des nécessiteux en leur fournissant des manteaux, des couvertures et des moustiquaires.

« En tant que gouverneur municipal et président du conseil d’administration de la Cambodian Cyclo Foundation, je voudrais faire don d’un manteau d’hiver, d’une écharpe, d’une couverture et de 50 000 riels (12,50 dollars) à chacun des 300 conducteurs de cyclo… pour qu’ils puissent les utiliser pendant la période de froid qui s’annonce », a-t-il déclaré.

M. Sreng a conseillé aux conducteurs de cyclo de continuer à suivre les directives du ministère de la Santé (trois choses à faire et trois choses à ne pas faire) afin de prévenir la propagation du Covid-19.

Lim Heng, un conducteur de 67 ans du district de Koh Thom dans la province de Kandal, conduit un cyclo-pousse à Phnom Penh depuis les années 1990. Il a déclaré au Post que ces cadeaux étaient très précieux pour lui, car ils l’aideraient à rester au chaud à l’approche de la saison froide.

Il a déclaré que la pandémie avait rendu pratiquement impossible son activité de conducteur de cyclo et qu’il devait vivre au jour le jour parce qu’il ne trouvait ni touristes ni marchandises à transporter.

« Je suis vraiment très heureux de ces cadeaux… Ils me sont très utiles en tant que conducteur de cyclo alors que je tente de gagner ma vie », a-t-il déclaré.

Lim Heng a ajouté que depuis le début de la pandémie de Covid-19, certains jours, ils ne parviennent pas à gagner le moindre argent — pas même 5 000 riels — pour acheter de la nourriture. Mais en tant que membre de la fondation cyclo, il reçoit une allocation quotidienne de 7 000 riels pour les dépenses de base.

La fondation a été créée par le Premier ministre Hun Sen en 2018 avec pour mission de préserver l’utilisation traditionnelle des cyclo-pousses au Cambodge en améliorant les moyens de subsistance de leurs conducteurs. La fondation compte actuellement 320 membres.

Im Sambath, président de la fondation, a déclaré que le nombre total de conducteurs de cyclo à Phnom Penh était estimé à près de 400, mais qu’environ 60 d’entre eux devaient encore s’inscrire ou remplir les conditions requises pour devenir membres de la fondation.

Khouth Sophak Chakrya avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône