top of page
Ancre 1

Nature : Sipar et l'Institut Pasteur du Cambodge publient un ouvrage éducatif sur les insectes

En collaboration avec l’Institut Pasteur du Cambodge, Sipar, la principale ONG cambodgienne dédiée à l’édition et à la lutte contre l’analphabétisme, s’apprête à dévoiler leur publication commune : « Insects in Cambodia » (les insectes au Cambodge).

Sipar et l'Institut Pasteur du Cambodge publient un ouvrage éducatif sur les insectes

Le lancement officiel du livre est prévu le 14 mars 2024, au musée SOSORO. L’ouvrage, disponible en anglais, en français et en khmer, est conçu pour susciter la curiosité et découvrir la riche diversité des insectes du Cambodge chez les jeunes lecteurs grâce à son contenu attrayant, son langage simple et ses illustrations dynamiques. « Le livre sert aussi d’outil éducatif, visant à inculquer aux jeunes lecteurs une compréhension du rôle vital que les insectes jouent dans notre environnement », indiquent les auteurs du livre.

Le monde complexe des insectes du Cambodge

« Les insectes font partie de notre patrimoine naturel », avance M. Hok Sothik, directeur général de Sipar, précisant : « Nous avons décidé de publier un livre sur les insectes parce qu’en tant que pays tropical avec de nombreuses zones forestières, le Cambodge possède une grande variété d’insectes. Ils sont très importants pour notre écosystème. Mais certains d’entre eux peuvent aussi nous nuire. Par conséquent, l’accent mis sur les insectes qui habitent notre pays est très important pour les Cambodgiens, en particulier les jeunes, car il permet de mieux comprendre la nature qui nous entoure, de mieux identifier, préserver et protéger ces espèces, tout en nous protégeant nous-mêmes ».

Parmi les auteurs de cet ouvrage, Pierre-Olivier Maquart, déjà connu pour ses nombreux livres publiés en France, collabore pour la première fois avec son collègue Sébastien Boyer. Leur expertise, combinée à celle du SIPAR, a permis la réalisation d'un ouvrage pédagogique, accessible et sensibilisateur, abordant des questions cruciales.

Pour le Dr Sébastien Boyer, co-auteur du livre et chef de l’unité d’entomologie médicale et vétérinaire de l’Institut Pasteur du Cambodge,

« L’objectif premier pour nous, avec Pierre-Olivier Maquart et les membres de l’Unité, était d’éveiller la curiosité du jeune Cambodgien. »

« En effet, en sélectionnant les espèces d’insectes les plus emblématiques et les plus remarquables du Cambodge, nous souhaitions offrir un ouvrage complet et pédagogique afin d’insuffler une passion précoce pour l’entomologie à la nouvelle génération. En outre, un ensemble d’informations générales est également fourni dans le livre afin d’expliquer les cycles de vie et les particularités de ces espèces fascinantes ».

Sipar

Présente au Cambodge depuis 1991, l’ONG Sipar gère des programmes d’alphabétisation et d’éducation destinés aux populations défavorisées du pays, en partenariat étroit avec le ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports. Sa mission est d’encourager une culture de la lecture et de créer une société cambodgienne alphabétisée — un levier essentiel du développement social. Sipar est également l’une des principales maisons d’édition du Cambodge et publie des livres en langue khmère, en mettant l’accent sur les livres pour enfants et adolescents.

Avec plus de 40 ans d’expertise, Sipar est aujourd’hui une ONG de premier plan qui fournit un soutien technique et pédagogique aux institutions nationales et provinciales, aux autorités locales, aux communautés et aux ONG locales au Cambodge.

Institut Pasteur du Cambodge

L’Institut Pasteur du Cambodge, créé en décembre 1953, est une institution de recherche à but non lucratif placée sous le haut patronage du ministère cambodgien de la Santé. L’Institut relève également de l’Institut Pasteur de Paris pour ses approches et programmes scientifiques et techniques.

Ses statuts et systèmes opérationnels sont codifiés dans l’accord signé entre le gouvernement royal du Cambodge et l’Institut Pasteur de Paris, signé en 1992 et modifié depuis par deux avenants.

Sa mission : contribuer à la prévention et au traitement des maladies par la recherche, les activités de santé publique, la formation et les services de soins de santé, en respectant toujours les normes d’excellence et de qualité les plus élevées.

Aujourd’hui, l’Institut Pasteur du Cambodge emploie environ 300 personnes de 16 nationalités différentes, dont 90 % de Cambodgiens. L’âge moyen des employés est de 32 ans et plus de la moitié du personnel est constitué de femmes.

Au fil des années et des projets, l’Institut Pasteur du Cambodge a développé une solide expertise et des plateformes techniques pour mener des recherches innovantes dans le domaine des sciences de la vie et de la santé, en se concentrant sur les maladies infectieuses et les pathogènes émergents.

L’Institut Pasteur du Cambodge, fidèle à la tradition pasteurienne, poursuit ses missions avec dévouement, au service de la science et de la santé du Cambodge et de la région.

Comentarios


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page