top of page
Ancre 1

Le port touristique international de Kampot sera officiellement inauguré avant la fin de l'année

Le Port touristique international de Kampot (KITP), situé dans le district de Teuk Chhou de la province de Kampot, sera mis en service temporaire au troisième trimestre 2024 et en service officiel à la fin de cette année.

L’information a été partagée par S.E. PENG Ponea, ministre des Travaux publics et des Transports, lors d’une discussion sur l’avancement du développement du KITP avec S.E. Pen Bona, ministre délégué et chef de l’unité du porte-parole du gouvernement royal, publiée sur la page Facebook du ministère le 5 mai 2024.

Le ministre a rappelé que le KITP, dont la construction a commencé le 8 août 2018 et s’est achevée le 30 juin 2022, faisait partie d’un projet de développement d’infrastructures touristiques financé par la Banque asiatique de développement à hauteur de 9,27 millions de dollars.

Bien que la construction ait été achevée, le port n’a pas encore été mis en service, car une société d’exploitation disposant d’un capital d’investissement suffisant (de 5 à 10 millions de dollars US) et de l’expérience nécessaire pour creuser une voie navigable plus profonde et plus large est requise. Une étude plus détaillée des techniques de navigation, l’installation d’aides à la navigation et l’investissement dans l’infrastructure de sécurité du port est également requise pour s’assurer que le KITP devienne un port touristique en conformité, a expliqué le ministre.

S.E. PENG Ponea a également souligné qu’une fois opérationnel, le KITP offrira de nombreux avantages tels que la création d’un nouveau port permettant de relier les archipels du Cambodge aux pays de la région et du monde, le renforcement de la confiance des visiteurs et investisseurs, la création d’emplois et l’augmentation des revenus pour la population et les entreprises locales, ainsi que le soutien au secteur du tourisme.

Le ministre a également souligné que, bien que le Cambodge dispose aujourd’hui d’un total de 119 ports et terminaux portuaires, dont deux ports internationaux — le port autonome de Phnom Penh et celui de Sihanoukville —, 88 le long des rivières et 31 dans les zones côtières, ils ne répondent toujours pas aux besoins réels des zones géographiques du pays.

Sur ce point, S.E. PENG Ponea a annoncé que le ministère des Transports préparait également le plan directeur des ports du Cambodge pour 2050.

Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page