top of page

Le ministre de l'Intérieur dévoile quelques points de la nouvelle loi sur la circulation routière

Alors que le Royaume peine à endiguer le flot d’accidents qui endeuille la population chaque jour, le ministre de l’Intérieur a lancé un appel à la responsabilité des conducteurs tout en dévoilant quelques points essentiels de la nouvelle loi sur la circulation routière.

17e Journée mondiale du souvenir des victimes de la route à Phnom Penh
17e Journée mondiale du souvenir des victimes de la route à Phnom Penh. Photo SPM

Cette nouvelle loi comprendra l’exigence d’un certificat de santé établissant la non-utilisation de drogue pour la profession de conducteur. En effet, plusieurs contrôles et sondages effectués par le passé auprès des chauffeurs de poids lourds révélaient que bon nombre d’entre eux se dopaient pour pouvoir assurer les longs trajets sans risque de s’endormir.

Le ministre de l’Intérieur, également Premier ministre par intérim, Samdech Krolahom Sar Kheng, au nom du gouvernement royal et du Comité national de la sécurité routière (CNSR), a dévoilé les grandes lignes de la loi alors qu’il présidait la 17e Journée mondiale du souvenir des victimes de la route à Phnom Penh le 7 décembre.

Ce « certificat de santé sans drogue » sera exigé pour ceux qui veulent travailler comme conducteurs, qu’il s’agisse de voitures particulières ou de camions, de sorte que les personnes impliquées dans la consommation de drogues illicites perdront cette opportunité, a déclaré Samdech Sar Kheng.

La loi portera sur la gestion de la sécurité routière avec de nouveaux programmes et des mesures de renforcement d’application du Code de la route, a-t-il souligné.

Samdech Sar Kheng a rappelé que la politique de sécurité de la Commune/Sangkat donnait également la priorité à la sécurité routière, et a encouragé les autorités locales concernées à accorder plus d’attention à cette question. Il a également souligné qu’une application efficace de la loi nécessitait également l’engagement de tous les usagers de la route.

Appréciant « le travail acharné des autorités compétentes », Samdech Sar Kheng a également appelé à renforcer la formation des responsables de l’application du Code de la route.

Avec AKP

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page