Le Cambodge et l'UE envisagent la mise en place des Eurocodes pour les normes de construction

Le Cambodge et l'Union Européenne (UE) se sont entretenus à propos des Eurocodes, des mesures qui facilitent l'harmonisation des services dans le secteur de la construction.

Phnom Penh. Photo CG
Phnom Penh. Photo CG

Une série de 10 normes européennes qui fournissent une approche commune pour la conception structurelle des bâtiments et autres travaux de génie civil et travaux de construction ont été les sujets de discussion d'un atelier de sensibilisation aux Eurocodes qui s'est tenu virtuellement les 24 et 25 mars avec 111 participants du gouvernement et du secteur privé au Cambodge.

Selon le communiqué de presse, l'atelier de sensibilisation aux Eurocodes a permis aux experts de l'UE de partager leurs connaissances sur les aspects techniques et les outils disponibles pour adopter et utiliser les Eurocodes. Ils ont également offert un aperçu de la future génération d'Eurocodes qui abordera les questions émergentes, y compris l'adaptation de la conception structurelle au changement climatique.

Les participants ont reçu une introduction générale au système normalisé des Eurocodes pour la conception structurelle des bâtiments et des infrastructures, des détails techniques sur la conception des structures en béton et en acier, ainsi que la conception géotechnique utilisant les Eurocodes.

Des études de cas sur l'adoption des Eurocodes dans des pays non membres de l'UE tels que Singapour et la Serbie ont donné un aperçu pratique des étapes nécessaires à l'adoption des Eurocodes, en les reliant aux cadres réglementaires et de normalisation, aux programmes de formation et à la maintenance.

Un aspect des Eurocodes qui a fait l'objet d'une discussion animée au cours de l'atelier est la flexibilité générale offerte par les normes en ce qui concerne les conditions géographiques, géologiques et climatiques d'un pays.
Un aspect des Eurocodes qui a fait l'objet d'une discussion animée au cours de l'atelier est la flexibilité générale offerte par les normes en ce qui concerne les conditions géographiques, géologiques et climatiques d'un pays.

Mme Camilla Lombard, cheffe adjointe de la coopération — conseillère à la délégation de l’Union européenne auprès du Royaume du Cambodge, a expliqué :

« Les Eurocodes couvrent tous les principaux matériaux de construction et sont les codes de pratique les plus récents, offrant la possibilité à chaque pays de les adapter à ses conditions spécifiques. Un système complet de normes dans le secteur de la construction garantira la sécurité, des normes élevées et une construction respectueuse de l’environnement dans toute la région de l’ASEAN. »

Les Eurocodes de deuxième génération fourniront des conseils sur l’évaluation, la réutilisation et la modernisation des structures existantes, ainsi que sur l’utilisation de nouveaux matériaux, comme le verre structurel, un aspect important pour le transfert de ces normes aux climats, matériaux et situations locales.

« Je crois fermement que l’atelier sur la sensibilisation aux Eurocodes est très utile et qu’il apporte une contribution importante aux codes et aux normes de conception des bâtiments nationaux du Cambodge qui sont en cours d’examen », a affirmé M. Monirith Leang, secrétaire d’État au ministère de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme et de la construction.

Le ministère et l’Institut des normes du Cambodge avaient exprimé leur intérêt pour cet atelier, facilité par l’instrument de dialogue régional renforcé UE-ANASE (E-READI) financé par l’UE, après un événement d’introduction aux Eurocodes pour tous les États membres de l’ASEAN en 2021.

Le professeur Artur Pinto, chef d’unité, Sécurité et sûreté des bâtiments au Centre commun de recherche de la Commission européenne, a confié :

« Je suis ravi de voir l’intérêt et l’engagement des partenaires cambodgiens et la coopération pour mettre en place et organiser l’atelier dédié aux besoins du Royaume ».

L’intérêt et la participation du Cambodge ont incité d’autres États membres de l’ASEAN à exprimer leur intérêt pour l’adoption des Eurocodes et à identifier les besoins d’alignement de la législation nationale et des cadres de normalisation du secteur de la construction sur les politiques et normes européennes.

Le dialogue UE-ASEAN sur les Eurocodes a été établi par une note conceptuelle pluriannuelle avec le groupe de travail de la communauté de pays sur les bâtiments et la construction et le Centre commun de recherche de la Commission européenne. Le dialogue Eurocodes vise à apporter une approche cohérente à l’adoption des normes de conception pour le secteur de la construction dans les États membres de l’ANASE, par le biais d’une approche régionale. Les États membres sont actuellement à différents stades de sensibilisation aux concepts Eurocodes et/ou à leur adoption au niveau national.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône