top of page
Ancre 1

Insolite & Siem Reap : La voiture de Sinn Sisamouth dans un musée privé

Une voiture vieille de plusieurs dizaines d'années, considérée comme ayant un lien particulier avec l'histoire du Cambodge, est exposée parmi les nombreuses antiquités vieilles de plusieurs centaines d'années, ainsi qu'un assortiment d'objets plus récents, au musée privé Vimean Sokha, à Siem Reap.

Ly Peng Heng en photo avec la voiture qu'il identifie comme la Volkswagen Beetle 1100 1958 de Sinn Sisamouth. Photo fournie
Ly Peng Heng en photo avec la voiture qu'il identifie comme la Volkswagen Beetle 1100 1958 de Sinn Sisamouth. Photo fournie

Le propriétaire du musée, Ly Peng Heng - parfois appelé « ta chkuot » ou vieux fou par le public en raison de son obsession pour les antiquités - affirme que la Volkswagen Beetle 1100 de 1958 qui fait partie de sa collection a appartenu au célèbre chanteur cambodgien Sinn Sisamouth, l'artiste à la « voix d'or ».

« La plupart des visiteurs ne s'intéressaient pas à cette Volkswagen avant d'apprendre qu'elle a appartenu à Sinn Sisamouth. Aujourd'hui, de nombreux Cambodgiens et touristes s'y intéressent, en particulier les quinquagénaires. Le chanteur a utilisé cette voiture dans les années 1960 jusqu'à la guerre de 1975 », explique Peng Heng.

Pose devant la voiture d'une légende. Photo fournie
Pose devant la voiture d'une légende. Photo fournie

L'épouse de Sinn Sisamouth, Khav Thorng Nhot, qui vit actuellement dans la province de Stung Treng, affirme qu'elle a entendu dire que la voiture Volkswagen qu'elle et son mari avaient l'habitude de conduire se trouvait au musée, mais qu'elle n'était jamais allée la voir en personne. En raison de son mauvais état de santé, elle ne peut pas se déplacer pour aller voir elle-même la voiture.

« Je ne me souviens pas des années exactes, mais au début, lui et moi conduisions une Volkswagen, puis il a changé pour une Toyota et plus tard, il a conduit une Mercedes-Benz », raconte Thorng Nhot, aujourd'hui âgée de 84 ans.

Peng Heng explique que les effets personnels des célébrités des années 1960 n'attiraient pas beaucoup l'attention des quadragénaires et des jeunes qui ne se souviennent pas personnellement de cette période et que certains Cambodgiens ne croient pas que la voiture ait réellement appartenu à Sinn Sisamouth.

Pose sur la voiture d'une légende. Photo fournie
Pose sur la voiture d'une légende. Photo fournie

Il dit que lorsqu'il raconte l'histoire de la voiture, certains le croient et d'autres non, mais il connait la vérité et estime ne pas « avoir besoin d'imposer son point de vue à qui que ce soit ».

Peng Heng a passé environ trois décennies à collectionner des centaines d'objets antiques inhabituels provenant de diverses régions et toutes sortes de produits locaux et étrangers. Il a commencé à collectionner dans les années 1990.

Il possède une maquette de bateau miniature datant de 1620, une bicyclette fabriquée en 1876, le plus petit appareil photo de l'époque, fabriqué en 1937, ainsi que des téléviseurs et des radios des années 1950. Il possède également des objets plus modernes tels que des motos, des téléphones et des lecteurs de CD, parmi des centaines d'autres objets.

Parmi les trésors du musée. Photo fournie
Parmi les trésors du musée. Photo fournie

« Douze de mes voitures ont été vendues et il n'en reste qu'une, mais c'est un objet précieux en raison de sa longue histoire, alors je l'ai gardée. Je ne la vendrai pas tant que je serai en vie », dit-il.

Peng Heng a acheté la Volkswagen Sinn Sisamouth à son beau-frère Sar Vanputh, un ancien cinéaste, en 1998.

« À l'époque, Vanputh avait désespérément besoin d'argent et s'était séparé de sa femme qui se rendait aux États-Unis. Il avait le cœur brisé et a décidé de me vendre la voiture. Il est décédé il y a quelques années », raconte-t-il.

La Volkswagen de 1958 a été rénovée à 50 % après que Peng Heng l'eut achetée à Vanputh. Le moteur a été remplacé car, pendant la période des Khmers rouges, ce dernier avait été détruit et mal réparé.
La Volkswagen de 1958 a été rénovée à 50 % après que Peng Heng l'eut achetée à Vanputh. Le moteur a été remplacé car, pendant la période des Khmers rouges, ce dernier avait été détruit et mal réparé.

« Lorsque l'ancien propriétaire l'a ramenée en 1979, elle avait le pare-chocs d'origine, mais lorsque je l'ai achetée pour la remettre en état, le réparateur avait jeté le pare-chocs et la plaque d'immatriculation.Nous l'avons donc remis à neuf, ainsi que les rétroviseurs. C'est pourquoi certaines personnes ne croient pas à son histoire, mais cela ne m'intéresse pas », déclare Peng Heng.

Après l'avoir exposée, Peng Heng prévoit de repeindre la Volkswagen Beetle 1100 en blanc, sa couleur d'origine. Les visiteurs peuvent toujours la toucher et prendre des photos, mais ils ne sont pas autorisés à ouvrir les portes et à s'asseoir à l'intérieur.

Le musée ne se limite pas à la Volkswagen. Il possède de nombreuses antiquités vieilles de 200 ou 300 ans qui devraient intéresser tous les visiteurs.

« J'ai également rassemblé plus de 100 motos et vélos. Il y a une variété de modèles d'environ 300 machines, 100 horloges, 100 téléphones, près de 80 radios, parmi beaucoup d'autres objets. Au total, il y a près de 1 000 objets », confie le propriétaire.
« J'ai également rassemblé plus de 100 motos et vélos. Il y a une variété de modèles d'environ 300 machines, 100 horloges, 100 téléphones, près de 80 radios, parmi beaucoup d'autres objets. Au total, il y a près de 1 000 objets », confie le propriétaire.

Peng Heng posséde une bicyclette Whizzer fabriquée en 1939, quelques motos classiques à double moteur « Super Cross », un modèle Rolls-Royce de 1935 et un lecteur de CD fabriqué en 1986.

Le musée Vimean Sokha est situé dans le village de Trapeang Ses de Sangkat Kork Chak, dans la ville de Siem Reap. L'entrée est de 5 000 riel par personne pour les touristes cambodgiens et de 20 000 riel par personne pour les touristes étrangers. Les séances photos avant le mariage et autres peuvent être organisées sur rendez-vous et coûtent 400 000 riel.

Hong Raksmey avec notre partenaire The Phnom Penh Post

ความคิดเห็น


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page