Initiative : HathKal Lab, augmenter les revenus des agriculteurs avec les huiles essentielles

La Cambodgienne Long Reaksmey Chhorpon annonce que son entreprise permettra d’augmenter les revenus des agriculteurs cambodgiens en développant des huiles essentielles à partir des excédents de production agricole.

Long Reaksmey Chhorpon est convaincue que son entreprise permettra d’augmenter les revenus des agriculteurs

Contribution intéressante

Les agriculteurs des provinces de Kandal, Prey Veng, Kampong Speu et Kampot ont vu leurs revenus augmenter de manière inattendue depuis que l’entreprise HathKal Lab achète une partie de leurs produits pour les transformer en huiles essentielles. « La production d’huiles végétales ou essentielles est une contribution intéressante, car elle permet aux surplus des agriculteurs de trouver un débouché », s’exclame Long Reaksmey Chhorpon, fondatrice de l'entreprise HathKal Lab, ajoutant qu’elle est prête à acheter entre 50 et 100 kilos de matières premières agricoles chaque mois et qu’elle négocie actuellement les prix avec les agriculteurs.

Vocation

Jeune fille, Reaksmey Chhorpon rêvait d’une carrière scientifique. Son rêve à présent réalisé, elle souhaite promouvoir et utiliser les produits agricoles cambodgiens en demandant aux agriculteurs de fournir les excédents directement à son laboratoire. Ces matières premières seront ensuite transformées en huiles essentielles qu’elle compte commercialiser auprès de diverses industries. Jusqu’à présent, elle a expérimenté la création d’huiles à partir de citronnelle, d’herbes de rizières et de noix de coco. Cependant, elle souligne que le caractère saisonnier de nombreux produits cambodgiens signifie qu’elle devra s’étendre au-delà de ces quelques produits afin de pouvoir développer une chaîne d’approvisionnement durable :

« Nous ne soutenons que les produits fabriqués localement à 100 %, l’huile essentielle pure peut être utilisée de nombreuses façons, comme huile parfumée, comme huile de massage, pour parfumer une pièce et comme composant de produits cosmétiques »

Reaksmey Chhorpon indique que, contrairement aux huiles parfumées, ses huiles essentielles sont 100 % naturelles et contiennent exclusivement des extraits ou substrats de la plante, elles sont donc propres à la consommation et peuvent même être ajoutées à des plats.

Huiles essentielles produites par HathKal Lab
Huiles essentielles produites par HathKal Lab

Diplômée en génie chimique et en technologie alimentaire, Mme Chhorpon explique qu’elle a débuté ses recherches sur la production d’huiles naturelles à partir de matières premières agricoles en 2016, mais qu’elle a dû passer deux années entières à étudier les techniques avant de finaliser avec succès quelques expériences tests avec des huiles de citron vert et de jasmin.

Bel accueil

Après avoir maîtrisé le procédé, Reaksmey Chhorpon a entrepris une étude de marché et s’est mise en quête de partenaires. Ce n’est qu’au premier semestre 2020 que le laboratoire HathKal a finalement ouvert ses portes. La jeune cheffe d’entreprise déclare :

« Bien qu’ils viennent à peine d’entrer sur le marché, les produits de HathKal Lab ont reçu un accueil phénoménal et les gens commandent déjà en ligne via la page Facebook »

En tant qu’entrepreneure, elle a également l’ambition d’exporter ses huiles naturelles et d’autres produits du Cambodge vers les marchés étrangers, mais se dit consciente qu’elle devra travailler à la création de produits aux standards internationaux : « Mon objectif est de créer des produits finis pour l’exportation afin, aussi, d’améliorer l’image du Cambodge », dit-elle, ajoutant :

« Je veux produire des huiles naturelles qui peuvent être concurrentielles sur le marché international parce que je crois fortement aux produits agricoles cambodgiens »

Par Sao Sokeng et Phoung Vantha — Cambodianess

131 vues0 commentaire