Histoire : Quand le Roi-père était invité par Ronald Reagan

De 1986 à 1989, les efforts sans mesure de Sa Majesté le Roi Norodom Sihanouk ont rapidement porté leurs fruits et de plus en plus de pays ont commencé à soutenir ses propositions pour un règlement pacifique du conflit Cambodge-Vietnam.

Sa Majesté le Roi Norodom Sihanouk du Cambodge et le Président Ronald Reagan Photo : Bibliothèque de la Reine mère
Sa Majesté le Roi Norodom Sihanouk du Cambodge et le Président Ronald Reagan Photo : Bibliothèque de la Reine mère

En juillet 1986, la Chine a accepté la proposition de formation d'un gouvernement quadripartite au Cambodge. Cela a conduit Sa Majesté à entamer des discussions avec le Premier ministre Hun Sen de la République populaire du Kampuchéa (RPK) en décembre 1987.

En juillet 1988, Sa Majesté est invitée à la Maison Blanche et reçoit le soutien total du Président américain Ronald Reagan. Au début de l'année 1989, la France décide d'accueillir la Conférence internationale de Paris sur le Cambodge, qui aboutit aux Accords de Paris d'octobre 1991, clôturant ainsi un chapitre tragique de l'histoire du Cambodge.

 

Texte : Ambassadeur Julio A. Jeldres

Traduction : Sopheak Pheana

Photo : Département d'État des États-Unis/Bibliothèque de la Reine mère

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône