top of page
Ancre 1

Gastronomie : Sothea Sambath, « nous avons aussi pour vocation d'éduquer nos clients cambodgiens »

Dernière mise à jour : 4 déc. 2023

À l’occasion du dîner offert en l’honneur de la visite de M. Hubert de Boüard, propriétaire du Château Angelus, Sothea Sambath, PDG de la société Auskhmer Import Export, révèle pourquoi ce vin est très prisé par les élites cambodgiennes.

Sothea Sambath, PDG de la société Auskhmer Import Export
Sothea Sambath, PDG de la société Auskhmer Import Export

Au cours de cette interview, le PDG d’Auskhmer livre donc plusieurs explications sur les raisons du succès local de ce vin qui, avec les champagnes Bollinger, est utilisé dans les franchises James Bond.

Quelques mots sur ce fameux dîner dédié au Chateau Angélus

Je suis Sothea Sambath, PDG de la société Auskhmer Import Export. Ce soir, nous organisons un dîner exceptionnel avec le propriétaire du château Angélus, M. Hubert de Boüard, qui est venu spécialement de Bordeaux pour l’occasion.

Angélus est un Saint-Émilion grand cru classé de cette région, un vin exceptionnel et très prisé, notamment par la clientèle cambodgienne et surtout, on va dire, de l’élite qui connaît très bien ce château.

dîner offert en l’honneur de la visite de M. Hubert de Boüard, propriétaire du Chateau Angelus
Dîner offert en l’honneur de la visite de M. Hubert de Boüard, propriétaire du Chateau Angelus

Nous organisons chez Auskhmer Import Export, surtout vers la fin d’année, beaucoup de dîners de la sorte avec les propriétaires des châteaux. C’est l’occasion d’une rencontre entre la clientèle cambodgienne et les propriétaires de châteaux. Cela doit faire 15 ans que nous avons une relation privilégiée avec Hubert de Boüard et sa famille - il s’agit de la 8e génération - et il vient très fréquemment dans le Royaume proposer des présentations de son château au public cambodgien.

Nous avons pour vocation chez Auskhmer de faire connaître le goût français au public cambodgien. M. Hubert de Boüard, les Bordelais et la France sont les producteurs de vins les plus remarquables dans le monde. Et, c’est donc tout à fait normal qu’aujourd’hui, nous accueillions M. de Boüard pour rencontrer ce public cambodgien.

Et, comme je le disais précédemment :

« Chez Auskhmer, nous avons pour vocation d’éduquer. Il ne s’agit pas simplement de vendre et de proposer le grand cru Angélus, mais d’apporter tout ce ''storytelling'', cette explication et cette éducation sur le vin bordelais, notamment le terroir de Saint-Émilion. »

Comment expliquer ce succès ?

Il y a au Cambodge un peu de mimétisme mais, il existe un engouement naturel pour les vins français. En particulier, le Bordeaux. Quand vous regardez la forme de la bouteille d’un Bordeaux, on connaît et, lorsque vous avez l’appellation château, c’est ce qui interpelle, qui marque instantanément et qui attire donc le public cambodgien. Pourquoi est-ce prisé par l’élite locale ? C’est tout simplement en raison de cette culture française qui plait à beaucoup de Cambodgiens. Ils parviennent à distinguer le caractère particulier des Bordeaux, et notamment le Saint-Émilion et les premiers grands crus classés. Les Cambodgiens s’orientent crescendo vers des goûts de plus en plus raffinés.

Dîner offert en l’honneur de la visite de M. Hubert de Boüard, propriétaire du Chateau Angelus
Dîner offert en l’honneur de la visite de M. Hubert de Boüard, propriétaire du Château Angélus

Concernant le mimétisme, il a suffi que quelqu’un dans les hautes sphères ait consommé de l’Angélus… Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais nous vendons un volume assez important de Château Angélus. Je vais ouvrir une petite parenthèse : dans notre portfolio, nous avons en exclusivité le Champagne Bollinger et, avec Angélus, ce sont les deux marques qui sont représentées dans les fameuses franchises James Bond.

« Donc, je pense que c’est d’abord une marque très connue, et il a suffi que quelqu’un dans l’élite, ait servi de l’Angélus dans un mariage pour que beaucoup suivent ce mouvement. »

Aujourd’hui, l’Angélus est présent dans quasiment tous les grands mariages dans les grandes familles. Voilà, par mariage, nous passons entre 300 à 600 bouteilles de ce château.

Personnellement, quel serait votre millésime préféré ?

C’est le 2012, il n’a pas d’étiquette, car Angélus a produit une série limitée cette année-là où l’inscription est gravée sur la bouteille.

Le millésime 2012
Le millésime 2012

Alors, celui-là, c’est mon préféré. Ce n’est pas par mimétisme, mais c’est pour son caractère de velouté avec beaucoup de présence en bouche. C’est un vin qui a beaucoup de caractère.

Comment accommoder l’Angélus ?

Alors, en principe, il faut plutôt une viande relevée. Il faut l’accommoder avec, de préférence, une viande de bœuf ou d’agneau, par exemple, mais une viande rouge et saignante pour que cela se marie bien. Le caractère assez rond et plutôt tannique de ce vin permet de l’accommoder avec, à mon goût, une viande saignante.

 

Voir la vidéo


 

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page