Festival Photo de Phnom Penh : Sreymao Sao et Jean-Baptiste Phou s'installent au Java Creative Cafe

Sous l’intitulé « À un fil », Dana Langlois accueillera les deux artistes Sreymao Sao et Jean-Baptiste Phou pendant un mois dans les locaux du Java Creative Cafe de Toul Tom Poung. Une initiative déjà abordée dans la toute récente interview de Jean-Baptiste Phou et qui se déroule dans le cadre du Festival Photo de Phnom Penh.

© Sreymao Sao & Jean-Baptiste Phou
© Sreymao Sao & Jean-Baptiste Phou

À un fil est une exposition film, photo, installation et performance réunissant les artistes Jean-Baptiste Phou et Sreymao Sao qui explorent avec délicatesse les thèmes de la communication et du deuil.

Déclinaison

Toute l’exposition est déclinée à partir du film la langue de ma mère qui raconte l’histoire d’une mère et d’un fils qui ne parlent pas la même langue et peinent à communiquer, jusqu’à ce qu’elle tombe gravement malade. Ce parcours émotionnel se déroule à travers une série de vignettes qui invite le spectateur à pénétrer dans l’intimité d’un fils qui cherche à comprendre et à se faire comprendre. L’œuvre est à la fois personnelle et universelle.

Les images mêlant photographie et dessin numérique tirées du film seront imprimées et constitueront le cœur de l’exposition. Le public sera invité à participer à un moment de recueillement collectif à travers une sculpture réalisée par Sreymao Sao. Ils pourront écrire et suspendre leur propre message à l’installation. À la fin de l’exposition, les artistes exécuteront une performance qui s’apparente à un rituel de purification pour apporter apaisement et réconfort.

© Sreymao Sao & Jean-Baptiste Phou
© Sreymao Sao & Jean-Baptiste Phou

Alors que le monde commence à sortir de la pandémie pendant laquelle nombre d’entre nous ont connu la perte et l’angoisse, cette exposition est particulièrement poignante. Le corps de l’œuvre est émotionnellement intelligent, poétique et a été créé avec une grande sensibilité.

À travers une série d’images figées et mouvantes et des actions silencieuses, il offre un espace de connexion et d’empathie, nous laissant avec le sentiment que nous ne sommes pas seuls.

Le programme s’ouvrira avec un vernissage, se poursuivra tout un mois avec une projection quotidienne du film et se conclura avec une performance. Par ailleurs, Jean-Baptiste Phou a également créé une installation digitale participative qui permettra aux personnes du monde entier de partager leur histoire. Elle est accessible sur www.echoesfromthestars.com

À un fil est présenté dans le cadre de Creative Generation Performance et de Photo Phnom Penh, avec le soutien de Debra Fram, Éric Schwartz et l’Institut français du Cambodge.

À propos

Sreymao Sao est une artiste multidisciplinaire dont la pratique couvre la peinture, la photographie, le dessin numérique, la sculpture et la performance. Ses œuvres évoquent les transformations du paysage cambodgien, tant physiques que psychologiques, ainsi que les problématiques sociales et environnementales. Elle a également collaboré avec de nombreux auteurs en tant qu’illustratrice et a publié plusieurs romans graphiques. De même, les œuvres de Sreymao ont été montrées dans des expositions individuelles et collectives dans des galeries locales, internationales et dans des festivals.

Né en France de parents sino-cambodgiens, Jean-Baptiste Phou est écrivain et artiste pluridisciplinaire. D’abord comédien, il joue dans des pièces de théâtre, des comédies musicales et des films au Cambodge, aux USA et en France. Il se dirige ensuite vers l’écriture et la mise en scène de pièces, dont « Cambodge, me voici » et « L’Anarchiste » adapté du roman de Soth Polin. Outre le théâtre et l’écriture, il explore d’autres médiums tels que le son, la photographie, les installations et la performance. Son travail aborde les questions d’identité, d’exil, les conséquences du génocide khmer rouge et l’expérience des groupes minoritaires.

 

Programme

30 octobre 2022

– 16 h : projection de « La langue de ma mère », en présence de l’équipe artistique

– 17 h : vernissage de l’exposition

31 octobre — 27 novembre 2022

– De 7 h à 20 h : heures d’ouverture de l’exposition photo et de l’installation

– 18 h : projections quotidiennes de « La langue de ma mère »

19 novembre 2022

– 18 h : projection quotidienne

– 18 h 30 : rencontre avec les artistes Sreymao Sao et Jean-Baptiste Phou

27 novembre 2022

– 18 h : projection quotidienne

– 18 h 30 : performance de clôture par Sreymao Sao et Jean-Baptiste Phou

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône