top of page
Ancre 1

Environnement & Cambodge : Le ministère met en garde contre une baisse de la qualité de l'air

Le ministère de l'Environnement a fait état vendredi d'une baisse alarmante de la qualité de l'air à Phnom Penh et dans les provinces du Cambodge.

D'après le rapport de surveillance effectuée par le ministère, la baisse de la qualité de l'air est principalement due à une augmentation des particules inertes flottant dans l'air (PM10 et PM2.5), dépassant la norme et posant des risques pour la santé humaine et l'environnement.

Les activités contribuant à cette baisse comprennent les émissions des véhicules professionnels, la mise en décharge et l'incinération des déchets plastiques, ainsi que les poussières générées par les chantiers de construction.

« Les incendies de forêt, le brûlage d'herbe et de déchets agricoles, le brûlage à l'air libre de déchets solides et les incendies allumés dans les décharges sont également les principaux responsables », ajoute le communiqué.

Pour résoudre ce problème, le ministère de l'environnement a demandé aux 25 gouverneurs des capitales et des provinces de promouvoir la mise en œuvre de la circulaire gouvernementale sur les mesures de prévention et de réduction de la pollution de l'air.

Il convient également de sensibiliser le public et de prendre des mesures pour empêcher le brûlage des déchets, des forêts et des matières plastiques.

Ministère de l'Environnement

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

bottom of page