Covid-19 : Aide d’urgence pour les petits agriculteurs et les sans-emploi dans le nord-ouest

Le ministère de l’Agriculture et la FAO (Food Agriculture Organization) ont officiellement lancé mardi un projet visant à soutenir directement 10 000 des personnes les plus vulnérables touchées par la crise du COVID-19 dans les provinces du nord-ouest (Siem Reap et Banteay Meanchey ).

Aide d’urgence pour les petits agriculteurs et les sans-emploi dans le nord-ouest. Photo ILO Asia

Ce projet qui s’étale sur une période de 20 mois vise à restaurer les moyens de subsistance et à améliorer la résilience à la crise des plus démunis de la région. Il s’agit des foyers pauvres, des petits agriculteurs, des travailleurs migrants, des sans-emploi et des travailleurs occasionnels. Un communiqué de presse conjoint précise :

« Les ménages pauvres et vulnérables sont confrontés à de graves pertes de revenus, car la plupart d’entre eux dépendent de sources diverses, notamment des activités agricoles, du travail salarié, des activités non agricoles et des envois de fonds, le COVID-19 a aussi perturbé de nombreuses opportunités d’emploi »

« Le gouvernement a lancé un programme national de transferts en cash pour aider les Cambodgiens vulnérables à parer à leurs besoins urgents. Cependant, avec cette période difficile, les groupes économiquement vulnérables ont fortement besoin d’un soutien supplémentaire », ajoutent les deux partenaires.

Le projet se concentrera sur la réhabilitation des infrastructures communautaires de base, la fourniture d’intrants agricoles, l’amélioration de l’accès aux services financiers et le renforcement des capacités techniques pour améliorer la production. S’exprimant lors de la cérémonie de lancement à Phnom Penh, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Srey Vuthy, s’est déclaré convaincu que le projet répondrait aux besoins critiques des agriculteurs :

« L’aide apportée par le projet couplée aux efforts existants et à d’autres soutiens permettra au Cambodge de transformer la crise du COVID-19 en une opportunité pour augmenter la productivité agricole, promouvoir les produits agricoles de qualité pour la consommation des ménages et réduire les importations »

Alexandre Huynh, représentant de la FAO au Cambodge, a déclaré que le projet concentrera ses interventions vers une agriculture destinée à l’alimentation, en insistant sur la production et la consommation d’aliments diversifiés et riches en nutriments.

« Le projet améliorera également le système de chaîne de valeur, reliant les agriculteurs aux points de vente privés et proposant un meilleur accès aux marchés nationaux, tout en sensibilisant le public à la qualité des produits locaux », a-t-il déclaré.

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône