top of page
Ancre 1

Cinéma : Nop Daren, un Cambodgien sur le tournage de Fast X à Hollywood

À Hollywood, le Cambodgien Nop Daren s’est imposé comme un chorégraphe de combat de renom, spécialisé dans les films d’action à grand spectacle. Il a mis ses compétences au service du dernier volet de la saga Fast & Furious : Fast X. Son prochain travail : Expendables 4...

Nop Daren pose avec l'un des véhicules de Fast X. Photo fournie
Nop Daren pose avec l'un des véhicules de Fast X. Photo fournie

L'extraordinaire parcours de Daren vers le succès a été alimenté par sa passion inébranlable pour les courses-poursuites pleines d’adrénaline, les scènes de combat explosives et les cascades captivantes.

En tant que fan de voitures rapides et d’action palpitante, j’ai toujours souhaité contribuer à la franchise « Fast and Furious ». Aujourd’hui, j’ai l’opportunité d’être le chorégraphe de combat d’une remarquable équipe de cascadeurs français », dit-il.

Daren, 37 ans, explique que son rôle consiste à chorégraphier des scènes de combat et des cascades qui donnent vie au film.

Travaillant en étroite collaboration avec les acteurs, Daren les entraîne et les prépare aux aspects physiquement exigeants de leur rôle, en leur apprenant des chorégraphies qui mettent en valeur leurs qualités physiques pendant le tournage.

« J’ai le privilège de travailler avec tous les acteurs, de les entraîner, de leur montrer la chorégraphie et de les préparer au tournage », explique-t-il.

En travaillant sur Fast X, Daren a été confronté à l’un de ses plus grands défis : intégrer de manière « transparente » l’action et les combats.

Avec une distribution diversifiée, chacun possédant des traits et des styles de combat uniques, il a dû trouver un équilibre délicat qui satisfasse à la fois les acteurs et la vision créative des producteurs du film.

Compte tenu de l’ampleur de la production et de la multitude de personnages impliqués, cette tâche était tout simplement monumentale.

« Trouver un style de combat approprié qui satisfasse toutes les personnes impliquées a été un véritable défi, compte tenu de la diversité des préférences et des exigences », explique-t-il.

« Cela a demandé des efforts considérables, car chaque individu avait des besoins et des objectifs spécifiques dans ce contexte particulier. Cependant, le but ultime était de s’assurer que toutes les personnes impliquées dans le processus soient satisfaites du style de combat choisi », ajoute-t-il.

Nop Daren, un Cambodgien sur le tournage de Fast X à Hollywood

À propos de son expérience, Daren déclare avec enthousiasme que Fast X est un film d'action extravagant doté d'un budget considérable, avec des séquences explosives, des scènes de combat intenses et des accidents de voiture à couper le souffle.

Selon lui, travailler sur une franchise aussi populaire a été une entreprise épanouissante, qui a nourri sa passion pour la création de moments cinématographiques exaltants.

L'incursion de Daren dans l'industrie cinématographique a commencé par la réalisation d'un court métrage d'action intitulé Shadow of 13, il y a plusieurs années. Le film a connu un succès remarquable, en particulier en Asie et aux États-Unis. Bien qu'il ait remarqué que d'autres cinéastes recherchaient ses collaborateurs pour les films d'action cambodgiens suivants, négligeant ainsi son propre potentiel, Daren reste reconnaissant des opportunités offertes par les producteurs américains.

Il exprime un vif désir de créer quelque chose de grandiose au Cambodge, en présentant un nouveau style, une nouvelle vision et en s'affranchissant des stéréotypes.

« J'aimerais créer quelque chose de monumental au Cambodge, avec un nouveau style, une nouvelle vision, sans stéréotypes - tout simplement quelque chose d'épique », confie-t-il.

Daren attend avec impatience de participer au très attendu Expendables 4, où il travaillera en tant qu'acteur. Faire partie d'une franchise aussi importante, aux côtés de nombreuses stars hollywoodiennes, le remplit d'excitation et d'impatience. Daren espère que ses réalisations rendront fiers ses concitoyens cambodgiens. L'ancien réfugié confie également qu'il serait ravi si des producteurs de films cambodgiens souhaitaient collaborer.

« S'ils m'en donnent l'occasion et si le deal est bon, oui, avec plaisir », dit-il.

Malgré les succès et les récompenses qu'il a obtenus, Daren garde les pieds sur terre et se souvient de ses débuts modestes. Issu d'une famille de réfugiés, il porte le poids des récits de ses parents sur les événements tragiques survenus au Cambodge et sur les membres de la famille perdus pendant la guerre.

Alors que ses parents insistaient sur l'importance de l'éducation et d'un emploi stable, la passion inébranlable de Daren l'a conduit sur un chemin différent. Bien qu'il admette qu'il n'était pas un bon élève, il a persévéré et poursuivi ses rêves, pour finalement trouver sa véritable vocation dans le monde de la chorégraphie cinématographique.

Nop Daren, un Cambodgien sur le tournage de Fast X à Hollywood

C’est dans le monde des voitures rapides et des films d’action exaltants qu’il a trouvé sa véritable vocation. Inspiré par les sensations fortes de la franchise Fast and Furious, il souhaitait ardemment participer à quelque chose d’aussi spectaculaire.

Daren a commencé sa carrière d’acteur en 2009 avec la troupe de cascadeurs du Parc Astérix. Ses qualités ont attiré l’attention de Bradley James Allan, l’influent cascadeur, coordinateur de cascades et acteur australien, membre de longue date de l’équipe de Jackie Chan, qui l’a engagé. Depuis 2017, Daren participe activement à des productions cinématographiques en tant que cascadeur et artiste martial.

Dans la série télévisée Moon Knight, Daren a été nommé aux Emmy Awards pour son rôle de doublure du personnage d’Oscar Isaac.

Il intervient dans les scènes de combat lorsque le personnage principal se transforme en Moon Knight. Daren exprime volontiers sa fierté et sa gratitude pour l’opportunité qui lui a été donnée de travailler sur son personnage Marvel préféré, appréciant le soutien de ceux qui lui ont fait confiance.

La performance exceptionnelle de Daren dans la série 2022 lui a valu une nomination bien méritée dans la catégorie « Outstanding Stunt Performance » (performance exceptionnelle en cascade).

Reconnu spécifiquement pour son travail dans l’épisode intitulé Gods and Monsters, l'engagement et les compétences de Daren en tant que cascadeur ont attiré l’attention et les éloges.

Daren voue aussi un profond respect à son héritage cambodgien et à ses traditions culturelles. Il démontre constamment son respect en adhérant à la tradition cambodgienne qui consiste à saluer les personnes qui l’entourent, y compris les acteurs, les réalisateurs et les producteurs.

Nop Daren, un Cambodgien sur le tournage de Fast X à Hollywood

Il affirme que ce geste a une signification importante, symbolisant son profond respect et sa gratitude. Il attribue ses fortes valeurs culturelles à ses parents cambodgiens, reconnaissant le rôle qu’ils ont joué en l’élevant sur des bases culturelles solides.

« Ma culture est très importante pour moi. Lorsque je fais ce geste, cela signifie beaucoup de respect et de gratitude. Je suis reconnaissant à mes parents cambodgiens de m’avoir élevé en m’inculquant des bases culturelles solides. Leurs enseignements m’ont inculqué une profonde appréciation de nos traditions », confie-t-il.

Alors qu’il continue à se faire une place à Hollywood et ailleurs, son parcours devient une source d’inspiration pour les cinéastes en herbe et les amateurs d’action du Cambodge, d'Hollywood et du monde entier.

Hong Raksmey avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page