Chambre de commerce internationale du Cambodge : Perspectives des principaux secteurs en 2022

La Chambre de commerce internationale du Cambodge - International Business Chamber of Cambodia (IBC) organisait la semaine dernière sa conférence « 2022 Industry Views & Outlook », à laquelle participaient plusieurs personnalités de l’économie cambodgienne.

Paul Clements, président de l’IBC et associé directeur général de IS4KH Asset Management Plc.
Paul Clements, président de l’IBC et associé directeur général de IS4KH Asset Management Plc.

M. Clements, président de l’IBC, a souligné les fortes opportunités que le Cambodge offrait aux investisseurs, les organisations de développement prévoyant une croissance économique de plus de 5 % cette année, après une période économiquement difficile due à la pandémie de COVID.

Les secteurs passés en revue étaient les suivants : banque, création d’emplois, assurance, aéroport et tourisme, logistique, agriculture, immobilier et numérique.

Numérisation

La numérisation de l’industrie a été identifiée dans presque tous les secteurs, le président de l’Association des Banques, le Dr In Channy, reconnaissant que la numérisation était à présent largement acceptée par tous les consommateurs.

Dans le secteur de l’assurance, Sanjay Chakrabarty, PDG de Prudential, a déclaré que la numérisation conduirait à des produits plus simples, alimentés par des ventes et des services transparents et des services à valeur ajoutée alimentés par l’IA.

Cambodia Investment Review avait précédemment rapporté que Prudential Cambodia envisageait un virage vers l’assurance numérique, le financement vert et la création d’offres d’assurance et de canaux de distribution plus inclusifs dans l’industrie locale en plein développement.

Sanjay Chakrabarty, PDG de Prudential Cambodia
Sanjay Chakrabarty, PDG de Prudential Cambodia

Tim Grintal, directeur de compte d’ADA, prévoit que les entreprises locales devront récolter des données provenant de tiers et utiliser la technologie pour convertir les données brutes en informations exploitables. M. Grintal a ajouté que l’interdiction imminente des cookies tiers en 2023 se fera sentir dans tous les secteurs. « Il sera plus difficile de suivre les bonnes données sur les consommateurs et nous estimons qu’il sera plus coûteux d’atteindre les mêmes indicateurs clés de performance en termes d’objectifs marketing », a-t-il déclaré.

Le retour du tourisme

La récente dévastation du secteur touristique cambodgien — considéré comme l’un des quatre piliers économiques du Cambodge — devrait connaître « un retour progressif », le trafic de passagers devant se rétablir à environ 35 % des niveaux de 2019 d’ici la fin de l’année, selon Alun Brun, PDG des aéroports internationaux de Phnom Penh.

Les avantages pour le Cambodge cette année comprennent un avantage concurrentiel par rapport aux voisins régionaux généré par la politique cambodgienne en matière de vaccins et de frontières, la croissance du tourisme intérieur et la consolidation du secteur.

« Il devrait également y avoir une relance des grands marchés tels que la Chine — cependant, une forte volatilité devrait se poursuivre tout au long de 2022 — augmentée par la récente variante Omicron », a-t-il ajouté.

Agriculture et création d’emplois

Contrairement à l’industrie touristique du Cambodge, son secteur agricole a connu une augmentation de la production et des valeurs totales à 18,06 milliards de dollars en 2021, soit une augmentation de 43 % par rapport à 2020.

Ratha Chan, du Partenariat cambodgien pour une agriculture durable, a souligné que le secteur présentait des opportunités majeures dans le financement de la chaîne de valeur (en particulier pour les cultures de cajou, de manioc et de riz), les entrepôts et la chaîne du froid pour les produits frais et les zones d’agro-transformation.

Il a ajouté que la nouvelle loi sur l’investissement était également citée comme une excellente opportunité pour les entreprises cherchant à valoriser des produits.

Sodeth Ly, économiste principal de la Banque mondiale, a déclaré que le Cambodge devrait connaître une reprise économique progressive (environ 4,5 % en 2022). Toutefois, il a ajouté que la faiblesse de la consommation intérieure et la morosité du secteur des services continueront d’avoir un impact sur le marché de l’emploi.

Toro Takei de Nippon Express
Toro Takei de Nippon Express

Logistique et chaînes d’approvisionnement

L’un des domaines de croissance et de développement les plus attendus est le potentiel du Cambodge à devenir un centre logistique régional pour l’ANASE, récemment soutenu par l’annonce du détaillant japonais AEON.

Ce dernier a déclaré qu’il envisageait de développer une zone de libre-échange et un port où se trouvera le premier entrepôt sous douane du Cambodge, qui permettra aux importateurs de stocker des produits provenant de l’étranger sans payer de droits.

Toro Takei, de Nippon Express, a souligné les opportunités logistiques du Cambodge en matière de services de stockage, d’exportation de produits cambodgiens — tels que les produits industriels et agricoles — et de logistique de la chaîne du froid (principalement pour les produits pharmaceutiques et les aliments frais ou surgelés).

Toutefois, d’importants obstacles subsistent en raison de l’augmentation des prix du carburant et des coûts de fret très élevés, a-t-il ajouté.

Harrison White avec notre partenaire Cambodia Investment Review

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône