top of page
Ancre 1

Cambodge & Culture : Le Premier ministre partage ses recommandations pour promouvoir et sauvegarder les arts et la culture khmers

Vendredi, alors qu'il présidait le dîner de gala du « Successeur “, le Premier ministre cambodgien Hun Manet a fait part de plusieurs recommandations aux artistes cambodgiens pour promouvoir et sauvegarder les arts et la culture nationaux d'une ” manière transparente et avec confiance ».

Six recommandations

Tout d'abord, le processus officiel de l'association des artistes repose sur des documents juridiques, qui sont essentiels à son bon fonctionnement et à son efficacité. À cet égard, Samdech Thipadei a vivement encouragé l'association à coopérer avec le ministère de la culture et des beaux-arts afin de préparer des documents juridiques solides et efficaces pour la mise en œuvre et l'examen des plans d'action à court, moyen et long terme.

« C'est la clé de son succès », a-t-il déclaré.

Le PM a ensuite souligné que l'Association des artistes khmers était devenue un lieu de prédilection pour la formation d'artistes célèbres et très talentueux. Le premier ministre estime que, dans un avenir proche, l'association continuera à être un centre de formation, de transfert de connaissances et de partage d'expériences entre les artistes chevronnés et les nouvelles générations.

«Troisièmement, dans le domaine des arts et de la culture, les artistes sont des modèles et des influenceurs de divers horizons, en particulier par l'intermédiaire des médias. Il est clair que le maintien de la valeur de l'art national, de la culture et de l'intégrité personnelle des artistes dépend de leurs décisions. Les décisions correctes recevront le soutien du public, tandis que les décisions inappropriées seront confrontées à la pression sociale».

«L'Association des artistes khmers doit travailler en étroite collaboration avec le ministère de la culture et des beaux-arts et les ministères et institutions concernés afin de définir le code d'éthique des artistes et d'établir une éthique professionnelle pour les artistes. Elle doit également servir de mécanisme de coordination avec l'association et tous les artistes.»

Quatrièmement, dans le contexte de la révolution numérique, où le partage de l'information est plus rapide et plus délicat, Samdech Thipadei demande à tous les artistes d'être extrêmement prudents et d'éviter de produire, de créer ou d'interpréter tout contenu préjudiciable à la société ou à l'unité nationale.

En outre, l'association doit envisager et contribuer à accroître les activités d'aide à la société, aux enfants, aux femmes, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la préservation de l'environnement. En particulier, l'association doit continuer à prêter attention aux artistes, y compris ceux qui sont âgés et qui mènent une vie difficile. Cela a toujours été le cas de l'association.

Cinquièmement, « lors de la création de nouvelles œuvres et compositions, nous devons nous concentrer sur un divertissement innovant afin de susciter l'intérêt et d'obtenir un soutien. Cependant, nous devons également inclure des messages éducatifs et promouvoir la moralité sociale et les valeurs familiales en adhérant aux principes de vérité et de vertu. Nous devons éviter le plagiat et veiller à ce que notre travail devienne un modèle et un héritage pour la prochaine génération », a déclaré le Premier ministre.

Enfin, le PM a précisé que soutenir, former, éduquer et encourager les jeunes constituait une obligation pour continuer à sauvegarder le patrimoine ancestral dans le cadre du développement des arts et de la culture nationale du Cambodge.

Droits d'auteur

Le Premier ministre a également appelé tous les artistes à respecter pleinement le code de conduite et les droits d'auteur afin de préserver et de protéger l'identité et la dignité nationales. Samdech Thipadei Hun Manet a déclaré que le code de conduite et les droits d'auteur étaient si importants et qu'il fallait les renforcer. « Nous ne pouvons pas copier les autres [...] et y mettre notre culture, nous devons moderniser nos arts en suivant notre tradition et notre contexte culturel », a-t-il souligné.

Il a également encouragé le ministère de la culture et des beaux-arts à accorder une grande attention à certaines formes d'art qui risquent d'être perdues à jamais.

« Nous ne devrions pas créer quelque chose de nouveau tout en perdant notre héritage historique et culturel », a-t-il déclaré.

« Nous devons travailler ensemble pour développer et protéger, et en particulier pour préserver certaines formes d'art qui risquent de disparaître un jour. »

Dans le même temps, le Premier ministre a exprimé son soutien et encouragé les artistes cambodgiens à promouvoir davantage les produits culturels sur la scène internationale et a déclaré qu'il créerait une fondation pour préserver, protéger et mener des recherches sur certaines formes d'art en voie de disparition.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

bottom of page