Cambodge & Tourisme : Découvrir l'incroyable potentiel des Cardamomes

Nick Ray : « Je suis ravi d’avoir pu participer à la planification, à l’organisation et à la conduite d’un important voyage de familiarisation dans la région des monts Cardamomes pour le compte du ministère de l’Environnement et de la Banque mondiale, dans le cadre du projet CSLEP (Cambodia Sustainable Landscape & Ecotourism).»

Découvrir le potentiel des Cardamomes
Découvrir le potentiel touristique des Cardamomes. Photo Nick Ray

Une promenade dans l'incroyable nature des Cardamomes

Le mois dernier, un groupe de voyageurs intrépides s’est rendu dans les Cardamomes pour l’un des premiers grands voyages de familiarisation (FAM) organisés depuis que la pandémie de COVID-19 a stoppé net l’industrie du tourisme au Cambodge.

Ce voyage de familiarisation aventureux, organisé par le ministère de l’Environnement (MoE) avec le soutien de la Banque mondiale, s’inscrivait dans le cadre du projet CSLEP (Cardamom Sustainable Landscape & Ecotourism Project) visant à promouvoir l’écotourisme, les investissements à petite échelle et les initiatives d’écotourisme communautaire (CBET) dans les montagnes Cardamome et le bassin du Tonlé Sap.

La visite a emmené les voyagistes et les médias invités dans les montagnes Cardamome pour découvrir un ensemble de destinations et d’attractions existantes et nouvelles dans cette région vierge et inexplorée.

Premier jour

Quittant le bâtiment du ministère de l’Environnement à l’aube, nous nous sommes rendus sur le site d’écotourisme communautaire (CBET) de Chambok, établi de longue date, pour rencontrer les villageois et en apprendre davantage sur leurs activités. Notre groupe s’est essayé à la fabrication de kralanh ou de riz gluant en bambou avant d’être accueilli par une danse traditionnelle exécutée par de jeunes villageois.

Après un délicieux déjeuner local fourni par les cuisiniers de la communauté, nous avons inspecté quelques maisons d’hôtes avant de continuer vers le parc national de Kirirom, notre base pour la nuit. Nous avons fait une randonnée jusqu’au point de vue époustouflant de Thmor Loy, d’où nous avons eu droit à une vue panoramique sur les montagnes des éléphants. De nombreux selfies ont été pris sur les rochers suspendus et plus d’un drone a bourdonné au-dessus de nos têtes.

Contempler les Cardamomes. Photo Nick Ray
Contempler les Cardamomes. Photo Nick Ray

Nous sommes ensuite rentrés au camp au V-Kirirom Pine Resort, qui avait préparé un somptueux buffet de bienvenue pour le groupe dans son espace événementiel Pipe Room.

Seconde journée

Le lendemain matin, le groupe a visité Coconut School, une ONG locale qui a construit une nouvelle école presque entièrement à partir de matériaux recyclés tels que des bouteilles en plastique, des canettes en aluminium et des pneus en caoutchouc. Nous avons rencontré la fondatrice de l’école et avons profité d’une petite dose de caféine offerte par le « Rubbish Coffee ».

Après une courte présentation au poste de garde forestier de Kirirom, nous avons continué vers Shinta Mani Wild (SMW) et Thmor Roung. SMW est le camp de tentes le plus luxueux du Cambodge et l’un des lodges les plus emblématiques d’Asie du Sud-Est. Notre groupe a eu le privilège d’être accueilli par l’équipe de SMW et plus de la moitié du groupe a eu la chance de pouvoir accéder au camp en zipline comme des invités de marque.

Le groupe a inspecté les « tentes » et les installations avant de continuer vers Thmor Roung pour un déjeuner local près de ces rapides pittoresques. Les équipes du ministère de l’Environnement et de la Banque mondiale ont présenté brièvement le projet CSLE.

Le voyage s’est poursuivi vers Chiphat pour une nuit dans l’un des CBET les mieux établis du Cambodge. Le ciel s’est levé à l’approche du ferry pour le village et l’équipe organisatrice a dû mettre en place un plan B. Plus de camping à la station balnéaire locale, car elle risquait de se transformer en « Chiphat Floating Lodge ».

Sur la rivière Tatai. Photo Nick Ray
Sur la rivière Tatai. Photo Nick Ray

Au lieu de cela, le groupe a dîné tôt au centre communautaire tandis que les organisateurs ont réservé des chambres d’hôtes confortables au Firefly Resort et au Cardamom Cottages. Il est juste de dire que le « surclassement » a été très apprécié par tous les participants.

Après le petit-déjeuner à Chiphat et une présentation du comité CBET et de l’équipe de Wildlife Alliance, le groupe s’est rendu au Cardamom Tented Camp, au cœur du parc national de Botum Sakor. En sautant dans quatre petits bateaux, le groupe s’est mis en route vers le lodge le long d’un magnifique tronçon de rivière. Arrivés à ce véritable écolodge, le directeur général Allan Michaud a présenté les références environnementales du camp et les participants ont été libres d’explorer les tentes confortables et les installations.

Le voyage s’est poursuivi jusqu’à Tatai, point d’embarquement pour un long voyage en aval de la rivière vers la forêt de mangroves de Peam Krasaop. Un déjeuner pique-nique respectueux de l’environnement a été fourni et le groupe a fait une courte halte à Canvas & Orchids, l’hôtel flottant emblématique anciennement connu sous le nom de 4 Rivers Floating Lodge. Les propriétaires ont présenté le concept et le groupe a pu visiter une « tente » flottante et une chambre plus grande à terre.

Canvas & Orchids, l’hôtel flottant emblématique anciennement connu sous le nom de 4 Rivers Floating Lodge
Canvas & Orchids, l’hôtel flottant emblématique anciennement connu sous le nom de 4 Rivers Floating Lodge

Le voyage en bateau jusqu’à Peam Krasaop a été long, mais il a permis à chacun de se faire une idée réelle de la taille et de l’étendue de la plus grande forêt de mangroves d’Asie du Sud-Est. Il s’agit d’un joyau naturel, qui protège le littoral cambodgien de la menace d’inondation et agit comme l’équivalent d’un système de récifs et de nourrices pour les poissons et crustacés d’eau douce et d’eau salée de la région.

L’excursion s’est terminée au centre d’accueil des visiteurs de la mangrove de Peam Krasaop, où nous avons rencontré certains membres de l’équipe chargée de protéger ce trésor naturel. C’est certainement un endroit à marquer d’une croix pour une prochaine visite, car notre temps était très limité pour explorer la mangrove.

Mangrove. Photo CG
Mangrove. Photo CG

Nous avons passé la nuit à l’hôtel Koh Kong 2000 Resort, une base pratique avec l’espace nécessaire pour accueillir un grand nombre de tentes, et nous avons dégusté un impressionnant barbecue de fruits de mer, notamment des moules bleues, caractéristiques de cette région.

Troisième jour

Le lendemain, nous avons continué à nous enfoncer dans les Cardamomes pour visiter le CBET isolé de Stung Areng. Établie en 2016 avec le soutien de Wildlife Alliance, cette communauté se trouve dans une belle région de montagnes, de rivières et de faune rare, notamment le crocodile siamois et le poisson-dragon.

Cardamom Tented Camp, au cœur du parc national de Botum Sakor
Cardamom Tented Camp, au cœur du parc national de Botum Sakor

Le groupe a profité de présentations intéressantes de la communauté et a appris la connectivité potentielle avec la montagne de Khnong Phsar et la province de Kompong Speu à l’est. Le « chaînon manquant » pour relier les côtés est et ouest des Cardamomes, les communautés de Stung Areng et Rolerk Kang Cheung pourraient être la clé de treks à sens unique dans la région vierge des Cardamomes.

La communauté a offert à notre groupe l’un des meilleurs repas faits maison du voyage et il était temps de prendre une photo de groupe à l’extérieur du centre communautaire de Stung Areng et de prendre le long chemin du retour. Nous avons eu le temps de nous arrêter une dernière fois sur le chemin de Thmor Bang, à La Vallée, un nouveau petit écolodge au bord de la rivière Tatai. Une belle maison et un restaurant impressionnant laissent présager un avenir positif pour cette nouvelle destination.

Ce voyage a donné un aperçu incroyable des nombreuses et diverses attractions de la région des montagnes des Cardamomes.
Ce voyage a donné un aperçu incroyable des nombreuses et diverses attractions de la région des montagnes des Cardamomes.

Un grand merci aux équipes du Ministère de l’Environnement et de la Banque mondiale pour avoir soutenu le voyage FAM et organisé la logistique d’une aventure aussi longue et compliquée.

Merci à de nombreux amis et collègues pour avoir fait de ce voyage un tel succès, notamment Werner Kornexl, Khin Mengkheang, Mark Bibby Jackson, Jake Corke, Jason Blackwell, Leslie Graham, Cathy Germier, David Totten, Richard Casswell, Chhuyhoung Lak, Sovanda Horn, Lily Lim, Billy Willis, Mardy Sean, Virginie Kury, Ronni Dalhoff, Kan Zhang, Steve Lidgey, Diego Santacroce, Nataly Wanhoff et bien d’autres. Merci également à Hanuman Beer pour son soutien logistique tout au long du parcours 🙂 .

N’oubliez pas que ce n’est pas la fin du voyage, mais juste le début.

Nick Ray

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône