Cambodge & Témoignages : Le courage de venir au Cambodge durant la pandémie

Depuis un certain temps, la destination Cambodge est devenue, en raison des mesures de prévention liées à la pandémie covid-19, plutôt difficile et parsemée d’étapes assez contraignantes et logiquement peu populaires. Pourtant, des visiteurs ont choisi pour des raisons familiales, professionnelles ou autres d’effectuer le voyage. Comment ont-ils affronté ces contraintes, surmonté le stress d’un possible refoulement et finalement enduré la quarantaine ? Quelques témoignages livrés par quelques Français qui s’y sont risqués :

Le courage de venir au Cambodge durant la pandémie

Témoignage de Guillaume

Mon épouse (passeport cambodgien), ma fille (8 ans visa K) et moi (visa E) sommes arrivés de nuit, le 4 décembre 2020, au Sokha hôtel par le vol Korean air (Brest-CDG-Seoul-PP). On a vérifié nos papiers, les 3 passeports, les 3 tests COVID et l’assurance FORTE (pour moi uniquement), à Brest, Paris puis PP, mais pas à Séoul. Pas grand monde sur le vol Paris-Seoul (1 siège occupé sur 4), hôtesses aux petits soins, repas pas top (vin imbuvable).

Séoul-PP : pas un siège de vide, repas mauvais, organisation d’embarquement et de débarquement inexistante donc attente très longue. J’ai pu retirer 2000 dollars américains au distributeur automatique de l’aéroport de Pochentong pour payer le dépôt de garantie (pas de caution pour visa K et passeport cambodgien), attente assez longue à nouveau pour vérifier les papiers, effectuer le test puis prendre le bus. J’ai entendu que 6 personnes du même vol avaient été refoulées et rembarquées, je n’en connais pas la raison.

« Bien accueillis en arrivant au Sokha, grande chambre vue sur le Mékong et palais royal, nous avons pu manger malgré l’heure tardive, 2 ou 3 heures du matin pour une arrivée à 22 : 20 »

Je ferais mon rapport sur l’hôtel quand nous aurons un peu plus de vécu, mais bonne première impression (chambre spacieuse, personnel sympa et arrangeant [possibilité de commander à l’extérieur].

Yasmine, 8 ans, mais qui prend l’avion 2 ou 3 fois par an depuis ses 3 mois, a fait un très bon voyage malgré les 2 escales [dont une de 9 heures à Paris]. Elle a apprécié les kits de coloriages sur les vols Korean Air et le choix des dessins animés sur la télévision à l’hôtel, elle a passé beaucoup de temps à jouer sur une tablette et à lire. Elle n’a pas aimé les repas en avion et à Roissy, c’est bien meilleur au Sokha hôtel. Concernant les tests Covid a l’arrivée elle est fière que tout le monde l’ait félicité pour son courage et de n’avoir pas pleuré.

N’hésitez pas à poser des questions, je n’aurais pas grand-chose d’autre à faire que de vous répondre ces 14 prochains jours. Bon courage aux futurs voyageurs et merci aux anciens pour leurs témoignages toujours utiles et surtout à Dia Cambo Cendy.

Témoignage d’Elora

Donc départ lundi 30 novembre 2020, je suis partie avec Singapore Airlines, à l’aéroport nous vérifions bien tous les papiers, mais tout se passe très bien, le staff est vraiment super aimable ! Les avions sont à moitié vides donc une rangée par personne [le top pour un bon dodo] !

Transit à Singapour, le staff nous amène à la « zone de transit », grand espace, ne pas hésiter à se déplacer vers le fond de l’allée il y a des sièges allongés et moins de personnes. Possibilités de se faire livrer et sinon il y a quelques kiosques de boissons et nourritures.

Départ pour Phnom Penh pareil le staff vient nous chercher [faire des lignes droites, 1 m de distance, Check température…]. Cette fois-ci le vol était super plein, quand nous arrivons tout le monde se lève, donc faites de même [essayer de réserver une place à l’avant] pour pouvoir sortir en avance. Donc arrivée à Phnom Penh le 1er décembre 2020. Bien suivre les procédures, pour le contrôle du certificat et labo, ne pas hésiter à montrer votre nom et date [mes dates étaient à la limite des 72 h donc un peu tendu, mais bien expliquer que c’est quand même 72 h]. Tout s’est bien passé et c’était assez rapide puis arrive le bus [haha] nous avons dû attendre que le plus de monde monte pour pouvoir partir, c’était comique et un peu stressant, mais après 40 minutes d’attente nous sommes partis et sommes arrivés à l’hôtel « Gmekong » jamais lu de témoignages sur cet hôtel, mais pour le moment tout se passe très bien ! Voilà, mais pour ma part c’était un peu stressant, mais tout s’est super bien passé, très contente d’être arrivée.

Témoignage d’Olivier, à propos de l’hébergement

Légèrement en colère, arrivé à la moitié de la quarantaine à l’hôtel « Gmekong ». Les 4 premiers jours se sont plutôt bien déroulés, mais là ça commence vraiment à être n’importe quoi.

La quarantaine à notre charge est déjà très lourde financièrement ajoutez à ça la prise de température tous les jours à 15 h 30 pour la somme de 6 dollars US à chaque fois ! Les repas étaient corrects au départ et livrés à des heures normales. Depuis trois jours, c’est le délire ! Petit déjeuner livré à 7 h, déjeuner à 11 h et dîner à 17 h 15. Je vous passerai les détails de la qualité des repas… ainsi que leur température une fois livrée !!!

Nous arrivions jusqu’à aujourd’hui à nous faire porter quelques friandises de l’extérieur, mais apparemment depuis aujourd’hui interdiction de faire livrer de l’alimentaire. Je ne sais pas comment cela va se finir, mais c’est vraiment du délire. Petits conseils aux futurs arrivants. Prenez vos précautions munissez-vous bien de tout ce dont vous avez envie et besoin avant de rentrer dans la quarantaine. [Petit razzzzzz le bol d’être enfermé certes, mais quand même !!!] Si quelqu’un peut intervenir auprès de l’hôtel, merci par avance.

Témoignages publiés avec l’aimable autorisation de Cendy Lacroix du Businesss Center Cambodia.

Nota : Businesss Center Cambodia est une entreprise privée susceptible de faciliter votre voyage ou de fournir une assistance personnalisée. Pour en savoir plus sur ce site et les services proposés, gratuits et payants, les contacts sont ici.

Recevoir les articles dès leur publication

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône