top of page
Ancre 1

Cambodge & Musique : La vie de la talentueuse Ros Serey Sothea devient une comédie musicale

La vie de la talentueuse Ros Serey Sothea fera l’objet d’une comédie musicale basée sur le roman graphique « The Golden Voice ». Sothea était la chanteuse pop cambodgienne la plus populaire des années 60 et 70.

Le roman graphique Golden Voice, qui immortalise la vie de la célèbre chanteuse cambodgienne Ros Serey Sothea, est actuellement en train d’être transformé en spectacle musical pour le théâtre.

Le spectacle, qui sera présenté pour la première fois à Phnom Penh cette année, est produit par le groupe Khmer Art Action. Le président du groupe, Soung Sopheak, annonce que la comédie musicale sera présentée pour la première fois au Chaktomuk Conference Hall en mai de cette année.

L’histoire de la comédie musicale est basée sur le roman graphique Golden Voice, qui dépeint la vie et la carrière de la légendaire chanteuse khmère Ros Serey Sothea. Le spectacle musical est dirigé par Soung Sopheak de Khmer Art Action.

Les paroles de la comédie musicale et le livre sont écrits et adaptés pour la scène par Gregory Cahill. Les producteurs du spectacle sont Claire Devine de Buds Theatre et Sok Visal de 802 Films.

Pour Soung Sopheak, l’idée d’intégrer l’histoire de sa vie à sa musique originale était le moyen idéal de refléter la vie et les expériences de Serey Sothea, « l’exemple d’une femme autonome, qui se bat avec sa famille et tous ceux qui l’entourent ». Il espère que cette comédie musicale sera soutenue par le public, car la vie de Serey Sothea est une source de fierté pour tous les Cambodgiens.

Selon le site web du projet, The Golden Voice retrace la carrière musicale improbable d’une rizicultrice devenue chanteuse, Ros Serey Sothea, dans les années 1960 et 1970. Son succès dans l’industrie du disque a défié tous les pronostics et a conquis le cœur du peuple cambodgien. Tout au long de sa carrière, Sothea a enregistré plus de 500 chansons, sa voix angélique caractéristique s’élevant au-dessus de tous les genres imaginables, du boléro aux ballades romantiques en passant par le rock psychédélique.

Alors que le Cambodge s’enfonçait dans une guerre civile brutale, la carrière de chanteuse de Sothea est restée de plus en plus prolifique, même lorsqu’elle s’est engagée dans l’armée en tant que l’une des premières femmes parachutistes du pays. Après des années de conflit sanglant, les Khmers rouges ont pris le contrôle du pays, faisant entrer l’âge d’or de la musique cambodgienne dans une sombre ère de silence. La plupart des artistes, dont Ros Serey Sothea, ont été assassinés. La voix d’or de Sothea est toujours présente dans la musique populaire cambodgienne. Disparue mais pas oubliée, son héritage continue d’inspirer.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

bottom of page