Cambodge : Les détails concernant les nouvelles procédures pour entrer dans le Royaume

Le gouvernement vient de modifier les exigences de quarantaine en raccourcissant la durée de quarantaine pour, entre autres, les fonctionnaires cambodgiens, les diplomates et délégations étrangères, les investisseurs et les voyageurs entrants en général.

Des passagers en provenance de Malaisie arrivent à l'aéroport international de Phnom Penh le 16 juin. Heng Chivoan
Des passagers en provenance de Malaisie arrivent à l'aéroport international de Phnom Penh. Heng Chivoan

Selon l’avis de neuf pages, les nouvelles mesures de quarantaine prendront effet à partir de lundi 18 octobre. Cette décision vise à protéger la santé publique et à alléger les restrictions pesant sur les personnes entièrement vaccinées.

Selon l’avis officiel signé par le ministre de la Santé, S.E. Mam Bun Heng le 16 octobre 2021, la durée de la quarantaine pour les fonctionnaires cambodgiens revenant de missions à l’étranger, les diplomates étrangers, les experts techniques, les directeurs et coordinateurs de projets de coopération, ainsi que les hommes d’affaires et les investisseurs munis d’un garant ou d’une lettre d’invitation, est passée de deux semaines à trois jours seulement. Les membres de leur famille qui les accompagnent devront également subir une quarantaine de trois jours s’ils ont été entièrement vaccinés, ou de deux semaines dans le cas contraire.

Les passagers arrivants en général, qu’ils soient cambodgiens ou étrangers, ne seront plus soumis qu’à une quarantaine de sept jours, tandis que les voyageurs non vaccinés ou ceux qui n’ont pas été complètement vaccinés devront passer par une quarantaine de 14 jours.

Selon l’avis de neuf pages, les nouvelles mesures de quarantaine prendront effet à partir de lundi 18 octobre. Cette décision vise à protéger la santé publique et à alléger les restrictions pesant sur les personnes entièrement vaccinées.

Pour les délégations cambodgiennes et étrangères de haut niveau, le gouvernement cambodgien déterminera une période de quarantaine appropriée en fonction des circonstances individuelles.

« Les délégations nationales et internationales de haut niveau qui arrivent doivent respecter les mesures sanitaires et les exigences de quarantaine spéciales déterminées par le gouvernement au cas par cas », indique l’avis.

Les fonctionnaires cambodgiens revenant de missions à l’étranger doivent se soumettre à une quarantaine de trois jours et avoir en main les lettres de mission émises par leurs institutions respectives ainsi que des certificats médicaux attestant qu’ils sont négatifs au virus 72 heures avant leur arrivée au Cambodge.

Ils doivent également être munis de cartes ou de certificats de vaccination indiquant la marque du vaccin et la date de la vaccination. Ils doivent également avoir une preuve d’hébergement pendant le séjour en quarantaine.

À leur arrivée, ils doivent présenter tous les documents susmentionnés et fournir des échantillons pour les tests de réaction en chaîne par polymérase (PCR). Après les tests, ils seront envoyés dans le site de quarantaine prédéterminé. Mais s’ils n’ont pas les moyens de payer l’hébergement, ils seront envoyés dans une installation de quarantaine désignée dont les coûts seront couverts par l’État.

« Si les tests PCR montrent qu’ils sont positifs, ils seront envoyés dans un centre de traitement désigné par le ministère de la Santé. Mais si le résultat est négatif, ils peuvent mettre fin à leur quarantaine dès le troisième jour », précise le ministère.

Le ministère indique également que les fonctionnaires qui disposent d’une résidence appropriée pour l’auto-isolement peuvent soumettre une demande trois jours avant à la sous-commission de quarantaine qui décidera de l’accorder ou non.

Des mesures similaires s’appliquent aux diplomates étrangers et aux responsables de projets de coopération titulaires d’un visa de classe A ou B. Ils peuvent être soumis à une quarantaine de trois jours. Ils peuvent subir une quarantaine de trois jours dans leur ambassade ou leur résidence détachée, ou dans des hôtels agréés par le ministère de la Santé, notamment : Himawari, Sokha Phnom Penh Residence, Courtyard by Marriott, Raffles Hotel Le Royal et Sofitel Phnom Penh Phokeethra, les frais étant à la charge de l’intéressé.

L’avis précise que le transport de l’aéroport à un centre de quarantaine doit être organisé par les ambassades ou les ONG respectives, tandis que le transport du site de quarantaine à leur résidence doit être assuré par l’hôtel.

« S’ils sont positifs au virus Covid-19, (confirmé par l’Institut Pasteur du Cambodge), ils doivent être traités dans des centres certifiés avec l’autorisation du ministère de la Santé et à leurs propres frais »

Les hommes d’affaires et les investisseurs étrangers, ainsi que le personnel technique et les membres de leur famille, doivent être en possession d’une lettre d’invitation émise par des sociétés enregistrées localement et ayant rempli leurs obligations fiscales.

Une invitation simple peut être obtenue auprès du Cambodia Data Exchange (CamDX) via registrationservices.gov.kh.

Le ministère indique que la lettre d’invitation doit mentionner que le garant sera responsable des dépenses personnelles. Ces hommes d’affaires ou investisseurs doivent verser une caution de 600 dollars à leur arrivée au Cambodge, qui sera utilisée pour la quarantaine — ou le traitement s’ils sont positifs.

Ils doivent également être titulaires d’une police d’assurance Covid-19 émise par Forte Insurance (Cambodia) Plc, qui est actuellement le consortium d’assurance.

À leur arrivée, ils doivent présenter leurs reçus de réservation et passer des tests PCR.

Les Cambodgiens titulaires d’un passeport cambodgien ou étranger avec un visa de classe K doivent posséder des certificats de santé attestant qu’ils sont négatifs au coronavirus 72 heures avant leur arrivée au Cambodge et produire des cartes de vaccination complètes ou des certificats prouvant qu’ils ont été vaccinés. Ils devront subir des tests rapides à leur arrivée et des tests PCR au sixième jour de leur quarantaine avant de mettre fin à celle-ci au septième jour, précise l’avis.

Les étrangers qui travaillent au Cambodge — y compris les voyageurs et le personnel technique, ainsi que les membres de leur famille qui n’ont pas de lettre d’invitation — doivent se soumettre aux mêmes procédures que celles prévues pour les hommes d’affaires et les investisseurs étrangers. Mais ils doivent disposer de 1 000 dollars à leur arrivée pour assurer leurs dépenses de quarantaine au Cambodge.

Les voyageurs qui n’ont pas été entièrement vaccinés doivent passer des tests rapides à leur arrivée et des tests PCR le 13e jour de leur période d’isolement avant d’être autorisés à quitter leur quarantaine de deux semaines le 14e jour. Les ressortissants étrangers doivent disposer de 2 000 dollars, ou d’une preuve de fonds, qu’ils pourront utiliser pendant leur quarantaine.

Le ministère insiste sur le fait que tous les visas doivent être demandés auprès des ambassades cambodgiennes à l’étranger, car les visas à l’arrivée ne seront pas accordés.

Avec notre partenaire The Phnom Penh Post

962 vues0 commentaire