top of page
Ancre 1

Cambodge : La diplomatie culinaire, un « soft power » pour stimuler le commerce et le tourisme

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, S.E. Prak Sokhonn, a fait l’éloge de la diplomatie culinaire, soulignant qu’il s’agissait d’un « soft power » que le Cambodge pourrait utiliser pour promouvoir le commerce, la culture, le tourisme et les exportations.

La diplomatie culinaire, un « soft power » pour stimuler le commerce et le tourisme

Le diplomate a formulé ces remarques alors qu'il présidait la « Réunion d’avancement du groupe de travail sur la diplomatie économique pour le premier trimestre 2023 et la réunion consultative pour la sélection de plats khmers pour accueillir les invités étrangers », organisées le 25 avril dans un format hybride par le Groupe de coordination de la diplomatie économique (EDCG), indique le communiqué de presse du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Le ministre a salué la coopération des ministères concernés et du secteur privé dans la mise en œuvre de la Stratégie de diplomatie économique 2021-2023, et a exprimé son soutien à l’initiative de sélection des plats khmers pour accueillir les invités étrangers. Cela a nécessité la contributions des secteurs public et privé pour garantir un excellent niveau de gastronomie locale, dans l’espoir de promouvoir la cuisine khmère et de rehausser le prestige national sur la scène internationale.

Environ 200 participants étaient présents à la réunion, dont de hauts fonctionnaires, des chefs de missions cambodgiennes à l’étranger et des fonctionnaires diplomatiques du MAEC, ainsi que des représentants de l’association des hôtels cambodgiens et de l’association des restaurants cambodgiens.

L’objectif principal de cette réunion était d’examiner les réalisations du groupe de travail sur la diplomatie économique au cours du premier trimestre 2023 et de fournir une plate-forme pour les ministères concernés et le secteur privé afin de discuter et de fournir des contributions sur la sélection et la normalisation des cuisines khmères à propos des menus, les ingrédients, les goûts, la présentation et la qualité dans les hôtels et les restaurants.

À la suite de cette réunion, S.E. Dr Nhim Khemara, secrétaire d’État et chef du groupe de coordination de la diplomatie économique, a organisé un dîner pour permettre à tous les participants de goûter aux saveurs de la cuisine khmère.


コメント


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page