Cambodge & Arts : Des « galeries » virtuelles pour soutenir les artistes locaux

Les expositions d’art traditionnelles permettent d’entrer dans une galerie et d’apprécier les œuvres d’art à un moment donné, à un endroit donné et pendant une période limitée. Si les alternatives en ligne comme YouAdMe permettent de prolonger les expositions réelles et d'atteindre un public bien plus nombreux, peut-être méritent-elles un espace dédié un peu moins généraliste ?

Din Borin montrant ses œuvres d’art le 9 juin. Photo fournie
Din Borin montrant ses œuvres d’art. Photo fournie

YouAdMe

Désormais, il n’est plus nécessaire de se rendre dans une galerie pour admirer et acheter des œuvres d’art. Il suffit de télécharger l’application YouAdMe sur son smartphone et d’accéder à la catégorie Angkor Art, et il est possible d’acheter plusieurs dizaines d’œuvres par ce biais.

L’art d’Angkor a sa propre catégorie dans la section « Shop » de YouAdMe », explique Zhi Ying, directrice commerciale de YouAdMe, une plateforme sociale de commerce électronique présente à Singapour, au Cambodge et aux Philippines. Elle précise que le nom YouAdMe est dérivé des mots You-Advertise-Me.

Selon la société, YouAdMe est une application mobile qui permet aux créatifs et artistes de présenter leurs œuvres et de se connecter à un public plus large grâce à une structure numérique unique qui les soutient dans la mise en place d’une galerie numérique avec la création d’un réseau, des promotions marketing et une coordination logistique.

Les gens intéressés peuvent trouver Angkor Art dans l’une des catégories de la section « Shop » de l’application.

Angkor Art 2022

Le mouvement Angkor Art 2022 est une campagne nationale visant à soutenir les artistes en herbe du Cambodge et à leur permettre de s’épanouir grâce à des expositions physiques et virtuelles, des concours et des ateliers.

« Exploitant l’essor de la technologie numérique, le mouvement Angkor Art rend le processus de découverte d’artistes émergents et d’achat d’œuvres d’art d’artistes cambodgiens accessible aux amateurs d’art du monde entier ».

« Avant cela, commencer une collection d’art semblait hors de portée du grand public, les maisons de vente aux enchères monopolisant le marché primaire des beaux-arts. Aujourd’hui, le mouvement redéfinit les règles de l’offre et de la demande », explique Ying.

L’objectif d’Angkor Art est de contribuer à la revitalisation de la scène artistique locale grâce aux efforts combinés du présentateur MSQM ZTH — un promoteur immobilier établi au Cambodge — et du partenaire international Frasers Hospitality.

« Différents types de produits de consommation sont disponibles sur la plateforme YouAdMe. La catégorie Angkor Art présente spécifiquement toutes sortes d’œuvres d’art produites par des artistes locaux », explique-t-elle.

Sou Kimsan est l’un des nombreux artistes qui vendent leurs œuvres dans la boutique Angkor Art sur la plateforme. Il affirme que c’est une première pour lui de voir ses œuvres exposées sur une plateforme en ligne, car il les accroche habituellement aux murs des galeries.

« C’est incroyable, mais cela me semble encore étrange que mes œuvres soient sur cette plateforme internationale », déclare Sou Kimsan, qui a plus de 10 peintures à l’huile, aquarelles et acryliques à vendre dans la boutique Angkor Art.

Un amateur contemple les œuvres d’art en vente via l’application. Photo Hong Menea
Un amateur contemple les œuvres d’art en vente via l’application. Photo Hong Menea

« Maintenant que les médias sociaux ont plus d’influence pour promouvoir des produits — y compris des œuvres d’art — je pense que cette plateforme peut faire découvrir l’art cambodgien non seulement localement, mais elle permet aussi aux gens du monde entier de savoir ce que nous faisons et développer ainsi notre scène artistique », explique l’artiste.

Un autre artiste local, Din Borin, qui propose des représentations uniques d’Apsaras sans visage, déclare qu’il ne sait pas grand-chose de la vente d’art en ligne via des applications et c’est une première fois pour lui aussi, à part la vente par Facebook.

« Angkor Art est juste une boutique en ligne — comme les autres — mais elle vend tous les types d’art. Je suis intéressé par cette plateforme parce que les gens peuvent la voir dans le monde entier », indique Borith, qui a également 10 tableaux sur la plateforme.

L’objectif de YouAdMe est de proposer plus d’une centaine d’œuvres d’art originales dans ses boutiques d’ici la fin du mois. Il y aura une variété de différents types d’œuvres d’art sur toute la gamme des médiums, qui seront toutes légendées avec une description et un prix.

« À la fin de ce mois, nous aurons 156 œuvres d’art disponibles dans notre catégorie Angkor Art et nous avons pour objectif d’avoir 100 artistes à bord d’ici la fin de l’année », explique Ying.

« Il y aura des produits populaires tels que des impressions numériques ainsi que des peintures acryliques, à l’huile et à l’aquarelle. Vous pouvez également trouver des produits créés à l’aide d’une variété d’autres médiums tels que les impressions Giclee ainsi que le bois peint et même les skateboards. »

Elle précise que l’exposition en ligne présente des œuvres d’art soumises par des artistes locaux qui ont joint le mouvement Angkor Art.

« Toutes les œuvres d’art que vous verrez sur la plateforme contiennent des informations sur l’artiste, ses inspirations et, si vous êtes intéressé, un lien vous permettant d’acheter l’œuvre », précise-t-elle.

Selon Ying, l’exposition physique d’Angkor Art 2022 est organisée en collaboration avec Frasers Hospitality. Il s’agira d’une collection méticuleusement sélectionnée d’œuvres d’art réalisées par des artistes cambodgiens, qui sera exposée dans l’hôtel Capri by Fraser, à Phnom Penh, lors de son ouverture en octobre 2022.

Les artistes locaux peuvent également créer leur propre boutique ou galerie sur YouAdMe, puis télécharger autant d’œuvres d’art qu’ils le souhaitent sur leur boutique, avec des informations complémentaires sur chaque œuvre afin que les fans et les acheteurs potentiels puissent en savoir plus.

Les acheteurs potentiels peuvent parcourir toutes les œuvres de la catégorie « Art d’Angkor » sur la plateforme YouAdMe et cliquer sur une œuvre pour en savoir plus ou l’acheter », explique Ying.

Elle précise que la plateforme YouAdMe agit comme une passerelle reliant les artistes aux acheteurs d’art. L’acheteur peut acheter n’importe quel produit directement dans la boutique de l’artiste sur la plateforme.

Bien qu’une boutique d’art en ligne soit pratique, car les gens n’ont pas besoin de se déplacer, elle présente également certains défis, comme c’est le cas pour d’autres produits à vendre en ligne.

Par exemple, le fait d’être en ligne signifie qu’il existe un nombre illimité d’options offertes par une infinité de concurrents. De plus, avec les œuvres d’art, on n’a pas toujours une bonne idée de leurs proportions.

« Mais nous sommes optimistes : de nos jours, les acheteurs et les collectionneurs d’art sont de plus en plus à l’aise avec le numérique. Il est donc beaucoup plus fréquent qu’ils se tournent vers les canaux numériques pour découvrir de nouvelles œuvres d’art ainsi que les dernières nouvelles de la communauté artistique locale », explique Mme Ying.

Avec une boutique d’art en ligne, dit-elle, il est également possible de toucher un public international sans être lié à un espace physique. Elle pense qu’il est inévitable que les artistes et les maisons d’art doivent établir et renforcer leur présence en ligne à l’avenir.

« Et sur YouAdMe, les artistes sont généralement en charge de leur propre boutique, ce qui vous permet d’entrer en contact direct avec l’artiste et de discuter avec lui pour en savoir plus sur son art.

« La nôtre est également une plateforme de confiance. Nous avons fait de l’établissement de la crédibilité et de la garantie de la qualité notre activité et notre objectif principaux depuis le lancement de YouAdMe », déclare Ying.

Hong Raksmey avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône